10 conseils pour avoir un chien calme chez le vétérinaire

C’est bien connu, la plupart de nos amis les chiens n’apprécient pas vraiment les visites chez le vétérinaire.

Et pour cause, je n’ai jamais vu aucun être humain sauter de joie à l’idée de se rendre chez le dentiste, si ?

Je vous propose 10 conseils simples et efficaces pour permettre à votre toutou de vivre les visites vétérinaires de la meilleure manière qu’il soit.



Pourquoi certains chiens ont peur d’aller chez le vétérinaire ?

Avant toute chose, il faut bien comprendre pourquoi certains chiens ne sont pas à l’aise lorsqu’on les emmène chez le vétérinaire. En effet, plusieurs facteurs sont à prendre en considération.

Les odeurs

Dans les cliniques ou cabinets vétérinaires, il y a une odeur bien spécifique que chaque chien mémorisera puisque non habituelle. De plus, beaucoup d’animaux franchissent le pas de la porte, de fait, les chiens ont énormément d’informations à intégrer de manière assez brutale, ce qui ne leur permet pas d’être dans une attitude posée. Rappelez-vous que le sens le plus développé chez le chien est son odorat. Pour l’homme, c’est la vue, imaginez alors que vous rentrez dans une pièce remplie de monde, vous ne serez pas forcément à votre aise, et bien pour les chiens c’est à peu de chose près identique.

La manipulation

Ensuite, il y a ce qu’on leur fait vivre lors des visites, à savoir ce qu’ils détestent le plus : qu’on leur touche les pattes la queue ou les oreilles par exemple qui sont des endroits plutôt sensibles pour eux. Je vous expliquerai un peu plus bas comment remédier à cela.

Les mauvaises associations

Souvent, on se rend chez le vétérinaire pour les vaccinations ou bien une éventuelle opération. De fait, le chien associe très rapidement ces visites à des moments « douloureux » et désagrables.

L’irrégularité des visites

Bien entendu, cela est induit par la cause précédente, ce n’est pas tous les jours que l’on doit vacciner ou opérer son chien, de fait, on ne se rend pas de manière régulière chez le vétérinaire. Étant donné que le chien apprend par association et par habituation, le fait que les visites soient rares et n’apportent pas réellement de satisfaction à l’animal, cela engendre alors un certain stress chez lui.

Comment avoir un chien calme chez le vétérinaire ?

Passons désormais aux conseils pour vous permettre de proposer à votre toutou une meilleure gestion de son stress lors des visites chez le vétérinaire. Et oui, ce sont des conseils pour vous, des éléments que vous devez mettre en place et que vous devez changer pour le bien-être de votre chien, car cela ne se fera bien évidement pas tout seul. Aller, c’est parti :

Conseil n°1 : Soyez détendu afin que votre chien imite votre attitude, si vous êtes stressé vous allez communiquer de mauvais messages à votre toutou. Il ne sera pas confiant car vous ne le serez pas non plus. Soufflez un bout coup avant d’entrer dans la clinique ou le cabinet vétérinaire et restez calme et posé. Comme chez le dentiste, ce n’est qu’un mauvais moment à passer !

Conseil n°2 : Ne renforcez pas inconsciemment le stress de votre chien. Je m’explique : souvent, on a tendance à vouloir rassurer son chien quand il a peur en le caressant et en lui parlant de manière très douce, mais cela renforce davantage votre chien. Cela part d’une très bonne intention évidement, mais en agissant ainsi, vous validez votre chien et le confortez dans cet état. Ignorez donc votre chien tout en le gardant près de vous.

Conseil n°3 : Habituez votre chien à être manipulé et touché. C’est extrêmement important de le désensibiliser de certaines zones, notamment les pattes, la queue et les oreilles qui sont des zones, comme je l’indiquais plus haut, pouvant être sensibles pour certains chiens. Habituez-le déjà tout petit, lors de ces premiers mois si vous avez un chiot. Pour ce qui est de désensibiliser un chien adulte, vous devez lui proposer des séances de « papouilles » dans un endroit calme, comme votre salon, où vous pouvez, à l’aide de friandises par exemple, le récompenser et le féliciter quand vous passez votre main sur ses pattes et qu’il ne réagit pas. Bien entendu, si votre chien est très réactif sur certaines zones, vous devrez proposer des contacts de manière progressive sans être trop intrusif.

Conseil n°4 : Je vous recommande de bien dépenser votre chien avant une visite chez le vétérinaire. Ainsi, il aura dépensé son énergie et sera plus détendu lors de la visite. De plus, il aura pu faire ses besoins et cela lui permettra d’être plus à l’aise. Cela pourra, par ailleurs, éviter un accident plutôt gênant dans la salle d’attente ou sur la table d’examen par exemple. Oui, car un chien stressé, même s’il est propre au quotidien, pourrait avoir des difficultés à se retenir.

Conseil n°5 : Je vous parlais un peu plus haut de la non régularité des visites chez le vétérinaire, et cela, j’en conviens, vous n’y pouvez pas grand chose, vous n’allez pas faire vacciner votre chien tous les mois. En revanche, n’hésitez pas à vous rendre régulièrement au cabinet vétérinaire, sans motif particulier, pour le peser par exemple. Cela fera comprendre à votre chien que la visite dans la clinique ou le cabinet n’est pas synonyme de piqure ou de manipulations diverses. A titre personnel, j’achète tous les mois des comprimés anti-puces à mon chien, et tous les mois je vais les acheter accompagné de mon chien, comme si j’allais acheter mon pain, et je dois l’avouer, les visites annuelles se passent vraiment très bien. De plus, à chaque fois, il se fait papouiller dans tous les sens pas les assistantes vétérinaires, et ce n’est pas pour lui déplaire, donc que du positif !

Conseil n°6 : Lorsque vous avez un rendez-vous, n’arrivez pas avec trop d’avance pour éviter à votre chien une attente trop longue dans la salle d’attente et donc une possible montée de stress progressive.

Conseil n°7 : Si vous devez attendre avant de voir le vétérinaire, apprenez à votre chien des bases d’éducation telles que « tu attends », « pas bouger », « assis » ou encore « couché ». En clair, apprenez à votre chien les postures statiques afin qu’il soit calme et posé pendant l’attente plus ou moins longue en salle d’attente.

J’en profite cependant pour faire une petite parenthèse. Souvent, lorsque je vais chez le vétérinaire, j’observe des maîtres, peut être dotés d’un ego un peu trop lourd à porter, qui veulent à tout prix que leur chien obéisse au doigt et à l’œil, reste en pas bouger etc. Certes, c’est important, mais il n’est pas nécessaire de proposer aux autres propriétaires de chiens une démonstration d’éducation. Si vous n’arrivez pas à tenir votre chien, proposez lui de sortir un peu dehors pour qu’il évacue son trop plein d’énergie et, par pitié, n’insistez pas pour « faire bien » devant les autres. En agissant ainsi vous ne serez pas dans une bonne énergie, vous vous énerverez rapidement et donc vous mettrez votre chien en état d’excitation voire de stress.

Conseil n°8 : Un autre conseil si vous n’avez pas le choix que d’attendre en salle d’attente avant que votre vétérinaire vous reçoive : proposez à votre toutou un jouet d’occupation, pourquoi pas un jouet type Kong avec de la nourriture à l’intérieur afin qu’il s’occupe pendant l’attente sans rentrer dans un état de stress progressif lié à une non activité pendant de longues minutes.

Conseil n°9 : Si votre chien stresse vraiment beaucoup, qu’il bave pendant l’attente, se fait dessus ou qu’il n’arrive pas à se calmer, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour un éventuel traitement qui l’aiderait à se calmer.

Conseil n°10 : En plus des comprimés, vous pouvez penser à des solutions plus naturelles, mais l’efficacité dépend beaucoup du chien. Je pense notamment à l’apaisine, sous forme de collier, vendue chez votre vétérinaire, en pharmacie ou dans les magasins spécialisés, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel. Je pense également aux fleurs de Bach qui sont des élixirs floraux réalisés à partir de 38 essences de fleurs  que vous pouvez proposer à votre chien sur une période donnée, sous forme de cure, afin de régler divers problèmes, notamment le stress. Je tiens à préciser que ces traitements aident certains chiens à rééquilibrer leur état émotionnel, mais que pour d’autres, l’anxiété est telle que cela ne suffira pas.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

7c5d6b107e7c0ae84a3ead674eb01889aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa