Accueillir un chiot

Votre chiot va bientôt arriver dans son nouveau foyer et il aura besoin de nombreuses choses que vous devez acquérir ou préparer au préalable pour qu’il ne manque de rien à son arrivée.

Une gamelle d’eau et une gamelle pour sa nourriture

En ce qui concerne les gamelles, privilégiez au départ du matériel solide car il se peut que votre chiot maltraite ses nouveaux accessoires. En fonction du gabarit de votre toutou, le poids de la gamelle aura son importance. En effet, une gamelle trop légère pourra se renverser aux premiers coups de langue si votre chiot est de gros gabarit.

Vous devrez adapter la hauteur de vos gamelles en fonction de la taille de votre animal et la forme en fonction de la longueur de ses oreilles.

Pour rappel, votre chiot devra avoir en permanence de l’eau fraiche à disposition et facilement accessible.


Une laisse et un collier

Privilégiez un collier en nylon pour sa résistance, sa simplicité de nettoyage et son coté hypoallergénique. N’ayez pas peur de prendre la taille au-dessus car votre chien va vite grandir et votre collier risque d’être trop petit rapidement.

Pour choisir efficacement la taille adaptée au gabarit de votre chiot, mesurez son tour de cou à l’endroit le plus large. Si vous le pouvez aller essayer le collier avec votre chiot afin d’être sûr qu’il ne le serre pas trop et qu’il ne risquera pas de le blesser par la même occasion.

En ce qui concerne le choix de la laisse, une fois de plus optez pour le nylon. Nous ne vous déconseillons les laisses enroulables car elles ne vous permettront d’apprendre à votre chien à marcher correctement et de plus, elles sont à la source de nombreux accidents.

Lors des premières sorties en laisse, votre chiot essaiera de la mordiller. Vous devez lui interdire formellement cette pratique car la laisse est le prolongement de votre main. Pour que les balades ne soient pas l’enfer à chaque sortie, vous devez également apprendre à votre chiot à ne pas tirer. Pour se faire à chaque fois qu’il tire trop fort, vous donnerez un petit coup sec en arrière sur la laisse afin de le ramener près de vous et vous lui direz au pied.

Un couchage

Trouvez lui un endroit au calme où vous pourrez installer son couchage. Evitez les endroits bruyants ou les lieux de passage. Votre chien doit avoir son endroit dans lequel il peut se reposer tranquillement sans être dérangé sans cesse. Prévenez vos enfants que c’est son lieu de repos et qu’il est hors de question d’aller le déranger quand il est dans son panier.

Ne placez pas son couchage en hauteur pour l’aspect hiérarchique ni dans un angle pour les mêmes raisons. En effet, en le plaçant dans un angle, votre chiot pourra contrôler tous vos passages et se sentira en position de force.

Les premières nuits, votre chiot risque de pleurer. N’allez pas le prendre dans vos bras, cela ne fera que renforcer son mal-être. Vous devez l’ignorer et d’ici quelques jours il se sera habitué à son nouveau chez lui.

Une caisse de transport

Vous serez amené à transportez fréquemment votre chiot en voiture notamment pour aller chez le vétérinaire ou pour partir en promenade. Et d’un votre chien sera en sécurité dans votre véhicule et en plus, sa place sera clairement définie.

Des jouets

Eléments indispensables à son éducation, à son éveil, au renforcement de votre complicité, les jouets devront être de qualité. Au début de son existence, votre chiot découvre chaque objet et risque de les détruire en les mordillant. Bannissez les jouets en mousse pour éviter tout risque d’étouffement et privilégiez des jouets solides, résistants en caoutchouc.

La barrière pour enfant

Si vous ne souhaitez pas que votre chiot explore toutes les chambres et ne fasse des bêtises pendant votre absence, le mieux est d’investir dans une barrière pour enfant.

La maison pour chien

Votre chiot risque d’être le roi des bêtises pendant votre absence et il se peut également qu’il soit victime d’anxiété de séparation. Dans ce cas, il risque de détruire votre mobilier ou autre et pour sa sécurité, nous vous recommandons d’optez pour une caisse Vari-Kennel lorsque vous ne serez pas à la maison.

La caisse pour chien ne doit pas être perçue comme une punition et votre chien ne doit jamais y être placé dedans s’il vient de faire une bêtise. Vous devez l’habituer à y aller tout seul en plaçant au début des friandises à l’intérieur et en laissant la porte ouverte. Il faut que ce soit son endroit, sa zone de confort. Il faut savoir que les chiens qui font de l’anxiété de séparation sont stressés par l’espace. Plus la pièce dans laquelle il reste durant votre absence est grande, plus le stress de votre chiot sera important.

L’arrivée du chien, les réponses à vos questions :

  1. MOULOUDE a dit:

    vos conseil sont super pratique merci vraiment
    j ai beaucoup d’idée pour mon chien
    mon petit chiot a 2 mois je viens de l’avoir
    c’est un vrai coquin mais il est quand meme chou

  2. TTPLC a dit:

    Bonjour Mouloude,

    Merci pour votre commentaire fort sympathique et ravi que l’article puisse vous être utile.

    Comment avez-vous appelé votre chiot et quelle est sa race ?

    A bientôt

    Vincent

Les commentaires sont fermés.

c3cca17c2e675d95cfd635a136d98f9c________________________