Apprendre à son chien l’indication « au panier » ou « à ta place »

Demander à son chien d’aller au panier ne semble pas servir à grand chose à première vue.

Or, cette indication permet de nombreuses résolutions de problèmes que chaque maître rencontre au quotidien.

Énumérons ici les raisons pour lesquelles l’indication « au panier » ou « à ta place » est essentielle pour une bonne cohabitation entre un chien et son humain. Et voyons également, en quelques étapes simples, comment apprendre à son chien l’indication « au panier » ou « à ta place ».



Pourquoi l’indication « au panier » ou « à ta place » est-elle importante ?

Tout d’abord et avant toute chose, que vous disiez « au panier » ou « ta place », cela n’a que très peu d’importance. Peu importe le mot utilisé tant que ce dernier est toujours le même. Je vous conseille également de choisir un terme simple et rapide à prononcer : un seul mot suffit. Les longues phrases ne servent à rien et ne sont absolument pas adaptées à la compréhension de nos chers canidés. Essayez donc de faire comprendre à votre chien d’aller au panier en lui sortant une belle phrase type sujet + verbe + complément et vous verrez que votre chien n’a pas les compétences requises pour passer dans la classe supérieure.

Apprendre à son chien à aller au panier sur votre indication vous permet de pouvoir demander à votre toutou de s’éloigner d’un objet ou d’une personne pour qui il porterait un peu trop d’attention par exemple. L’indication « au panier » peut donc vous servir pour stopper un comportement gênant adopté par votre chien à un moment précis.

Attention, notez que cette indication ne permet pas de résoudre le problème rencontré mais davantage à stopper une action en cours ou une intention de faire. En demandant à votre chien d’aller au panier vous réglez uniquement le symptôme. Vous devez, en parallèle, comprendre pourquoi votre chien adopte ce type de comportement et pourquoi êtes vous obligé de l’envoyer dans son panier à ce moment précis. Vous comprenez alors que l’indication « au panier » dans ce cas est une solution d’évitement.

De plus, indiquer à votre chien d’aller au panier peut lui permettre de s’apaiser car il sera renvoyé dans sa « zone refuge ». Je pense notamment aux chiens anxieux ou peureux car le panier peut leur permettre de retrouver une tranquillité, mais pour cela, il est nécessaire de rendre son panier agréable et confortable pour lui. Si vous avez un chien anxieux qui ne peut jamais se « mettre à l’abri », se protéger ou se diriger vers un lieu où il sait qu’il pourra être tranquille, vous risquez de rendre votre chien agressif car il n’aura pas d’autres solutions pour s’éloigner de ce qu’il considère comme un danger.

Comment rendre le panier de mon chien agréable, apaisant et sécurisant ?

Voyons maintenant comment faire pour que votre chien considère son panier comme un endroit apaisant et surtout sécurisé. Je rencontre énormément de maîtres au quotidien qui reprochent à leur chien de ne jamais aller dans son panier et c’est lorsque je me rends à leur domicile que je comprends pourquoi. L’environnement dans lequel vous proposez à votre chien son panier est très important.

  • Le panier que vous proposez à votre chien doit être suffisamment confortable pour qu’il ne préfère pas un endroit qui vous plairait beaucoup moins, à savoir votre canapé.
  • Trouvez un lieu calme, sans courant d’air, sans trop de passages et sans trop de bruits.
  • De préférence, ne choisissez pas une place en hauteur.
  • Évitez donc d’installer le panier de votre chien en bas d’un escalier, à côté de la porte d’entrée, au milieu d’une pièce ou dans un endroit stratégique de la maison.

Autre point très important à mettre en place pour une bonne cohabitation du chien avec son humain : vous, c’est la gestion des contacts. Vous devez, certes, toujours être à l’initiative des contacts, que ce soit pour une séance de jeu ou pour une caresse. Néanmoins, lorsque votre chien est dans son panier, n’allez pas le caresser, n’allez pas l’embêter pour n’importe quelle raison, laissez le tranquille. Et oui, car le but est que votre chien considère son panier comme sa « zone refuge » et donc une zone où il sait que personne ne viendra le déranger. Si vous voulez absolument le caresser ou le faire bouger de sa place, préférez l’appeler pour qu’il vienne à vous plutôt que de s’introduire de manière trop brutale dans la bulle qu’il s’est construite autour de son panier.

Cette notion est une véritable règle de sécurité, notamment si vous avez des enfants en bas âge. Un chien, aussi adorable et patient soit-il avec des enfants, peut devenir agressif si l’on entre trop souvent dans sa zone d’apaisement. Je vous conseille donc de faire dessiner à vos enfants un signe « interdit » qu’ils pourront placer au dessus du panier du chien pour les responsabiliser et leur faire prendre conscience du danger que cela peut engendrer. Un accident est si vite arrivé, et souvent, personne ne comprend pourquoi, après toutes ces années, le chien de famille a sévèrement blessé l’enfant avec qui il s’entendait si bien. Et bien souvent, c’est parce qu’on a pas suffisamment laissé au chien la possibilité d’être tranquille, dans son panier.

Quelle est la méthode pour apprendre à son chien l’indication « au panier » ?

Il existe plusieurs méthodes, mais, pour ma part, j’en utilise une seule qui a toujours fait ses preuves et qui respecte à la fois le chien mais aussi sa capacité d’apprentissage, à savoir : par étapes.

Le plus important, que ce soit pour apprendre à son chien à aller à sa place ou pour n’importe quelle autre indication, c’est la patience ! Il faut procéder par étapes et ne jamais être trop exigeant avec ce que l’on demande à son chien et respecter son rythme d’apprentissage et de compréhension, qui est propre à chaque individu.

Il est fortement déconseillé de sanctionner toutes les erreurs de votre chien au début de l’apprentissage, préférez plutôt les ignorer et renforcer ses réussites. Ainsi, vous permettrez à votre chien d’aimer apprendre et de toujours faire en sorte d’être félicité, que ce soit par une friandise, une caresse ou une séance de jeu : à vous d’observer quelle récompense sera la plus appréciée par votre toutou.

Voici la méthode que je vous propose en quelques étapes très simples afin que votre chien réussissee à aller dans son panier lorsque vous lui demandez :

Etape 1 : Accompagnez votre chien à son panier en étant très positif. Vous pouvez vous aider d’une friandise pour le guider.

Etape 2 : Dès qu’il a les 4 pattes dessus, dites l’indication que vous aurez choisie « au panier » par exemple et récompensez votre chien très chaleureusement en lui donnant la friandise ou en le caressant par exemple. Ce n’est pas grave si, dans un premier temps, il n’y reste pas. Le but est qu’il assimile le fait d’être dans son panier à quelque chose de très positif.

Etape 3 : Cachez des friandises de part et d’autre du panier afin qu’il comprenne que son panier est une mine d’or (ou de friandises). Ainsi, vous renforcez encore davantage l’attrait qu’il aura pour son panier. Dès qu’il a les 4 pattes dedans, n’hésitez pas à le féliciter tout en lui indiquant « au panier » afin qu’il assimile son action à une indication de votre part.

Etape 4 : Répétez cet exercice plusieurs fois par jour, sans raison particulière pour qu’il n’assimile pas son panier à votre départ par exemple ou encore à une punition.

Etape 5 : Une fois que cet apprentissage est acquis et que votre chien se rend dans son panier à chaque fois que vous l’y accompagnez, vous pouvez commencer à lui donner l’indication « au panier » tout en restant statique. Au début, vous serez à un pas du panier, puis deux, puis trois, etc. Vous pouvez également indiquer la direction à prendre avec votre bras tendu vers le panier. Et oui, une étude a démontré que les chiens étaient très réceptifs à ce que l’on appelle le pointage. Alors profitez en !

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

bd3d3f9baba4da8b0d94813ba9a2cccdRRRRRRRRR