Apprendre des tours à son chien

Vous visionnez à longueur de journée des vidéos de chiens sachant tout faire ? Vous aussi vous voulez avoir un chien qui sait faire plein de tours différents ?

Vous voulez apprendre à votre chien : « fais le beau », « donne la patte », « tourne » ou encore « pan, t’es mort » ?

Rien de plus simple, faut-il encore trouver la bonne technique qui sera adaptée au rythme d’apprentissage de votre chien, adopter la bonne attitude en trouvant la récompense qui plaira le plus à votre toutou et surtout prendre son temps. Ne vous attendez pas à apprendre n’importe quel tour à votre chien en 5 minutes bâclées.

Par ailleurs, je vous invite sérieusement à apprendre différents tours à votre toutou dès son plus jeune âge. Même si cela peut paraitre complètement inutile d’apprendre à son chien à faire le mort, cela renforce tout d’abord votre relation, si les apprentissages sont bien effectués bien entendu. Puis, cela renforce également l’obéissance et l’éducation de votre chien. Dites-vous bien que s’il sait faire le mort ou donner sa patte, cela indique qu’un simple « assis » ou un « pas bougé » ne devrait pas être une montage à surmonter.

Mais pas de panique, même si votre chien a atteint l’âge adulte, vous pouvez toujours lui apprendre de nouvelles indications. Il vous suffit de trouver une motivation telle que votre toutou sera prêt à tout pour vous écouter. N’oubliez pas que les chiens iront naturellement vers ce qui leur procure quelque chose d’agréable. De fait, à vous de trouver la récompense parfaite pour votre toutou.

Les trois récompenses principalement utilisées étant la friandise, le jeu, la caresse ou la voix. Sachant que pour apprendre à son chien un nouvel exercice, il est important que la récompense soit extraordinaire pour inciter votre chien à réitérer le comportement souhaité.



Une technique d’apprentissage adaptée à votre chien

Je parlais un peu plus haut de la bonne attitude à adopter, sachez que pour parvenir à apprendre des tours à votre chien, vous devez absolument faire preuve de :

  • Patience : nul ne sert d’aller trop vite, la patience sera votre plus fort allié pour parvenir à réaliser chaque étape des tours que vous voulez apprendre à votre chien.
  • Motivation : les chiens ne sont pas tous les mêmes, à vous de trouver la récompense que votre chien appréciera particulièrement, que ce soit la friandise, le jouet, la caresse ou la voix.
  • Persévérance : ne lâchez rien, si vous voyez que votre chien n’y arrive pas, facilitez légèrement l’exercice en question et privilégiez toujours la réussite de ce dernier.
  • Cohérence : ce point est essentiel, vous devez faire preuve de cohérence face à votre chien car sinon il ne vous considérera plus comme un être fiable et sur qui il peut se fier.
  • Assiduité : la clé de la réussite, pour n’importe quel apprentissage, reste la répétition des exercices. Il ne s’agit pas d’apprendre quelque chose à son chien sans réitérer l’exercice par la suite, cela n’aurait bien entendu aucun intérêt.

Quelques règles à respecter lorsque l’on apprend des tours à son chien

Règle n°1 : n’utilisez jamais de punition lorsque vous apprenez une nouvelle indication à votre chien. S’il ne fait pas ce que vous attendez de lui, à vous de vous remettre en question. Proposez lui une autre récompense à la clé ou procédez d’une autre manière.

Règle n°2 : privilégiez toujours le renforcement positif. Votre chien doit vous écouter par coopération et non par crainte. De fait, dans le cadre d’un nouvel exercice, ignorez les mauvaises actions et renforcez le bonnes.

Règle n°3 : ne faites pas de séances dépassant 5 à 10 minutes afin de ne pas dégouter votre chien de l’éducation. Les séances doivent être courtes mais répétées régulièrement.

Règle n°4 : apprenez à votre chien progressivement, exercice par exercice. Sinon, vous risquerez d’être incohérent et confus à vouloir lui apprendre plusieurs choses en même temps. Procédez étape après étape, pas à pas.

Règle n°5 : utilisez des indications simples et récompensez votre toutou dès qu’il adopte le comportement que vous attendez. Le timing est ici très important !

Règle n°6 : n’ayez pas de critères trop élevés, n’hésitez pas à faciliter les exercices pour toujours favoriser la réussite de votre toutou.

Règle n°7 : La règle d’or : ne jamais abandonner ! Il suffit parfois de changer d’attitude, de lieu ou même de technique pour amener votre chien à réussir un exercice. Il est nécessaire de toujours commencer dans un endroit tranquille, sans trop de stimulations et où votre chien sera à l’aise et à votre écoute.

Trois techniques d’apprentissage basées sur le renforcement positif

En parlant de technique, je vous propose maintenant de découvrir les trois techniques d’apprentissage basées sur le renforcement positif. Sachez que ces trois techniques sont utilisées habituellement pour l’apprentissage au clicker, mais vous pouvez tout a fait les utiliser sans forcément vous servir d’un clicker.

La technique du leurre

Cette technique est sûrement la plus simple, elle permet de guider le chien avec une récompense dans la main (friandise ou jouet, selon ce que préfère votre chien) vers la position que vous souhaitez qu’il adopte. Lorsque c’est le cas : récompensez en donnant la récompense à votre chien. Par exemple, on utilisera cette technique pour apprendre le « tourne » à son chien.

La technique de capture

Cette technique permet de renforcer (toujours à l’aide d’une récompense particulièrement appréciée par votre chien) un comportement adopté naturellement par votre chien. Par exemple : lorsqu’il se secoue en sortant de l’eau : profitez en pour le récompenser et mettre un mot (« secoue ») sur son action. Si vous répétez régulièrement cet exercice, votre chien finira par associer son action à ce mot et le faire ensuite sur commande.

La technique du shaping ou du façonnage

Cette technique permet de renforcer chaque comportement de votre chien qui tend vers ce que l’on attend de lui au final. Cette technique nécessite une bonne préparation de votre part en amont pour énumérer les étapes par lesquelles vous souhaitez que votre chien passe pour arriver au comportement final. Je m’explique : pour l’apprentissage du « touche » un objet par exemple, on récompensera d’abord le fait que votre chien regarde l’objet en question, puis qu’il s’avance vers l’objet et enfin qu’il le touche.

Vous voilà maintenant prêt à apprendre mille et un tours à votre toutou. Vous savez maintenant quelle attitude adopter, quelle technique utiliser et quelles sont les règles à respecter pour que les séances d’apprentissage se passent du mieux possible.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

18e4fd1b6c5037591455badb8450a927HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH