L’apprentissage du chiot par le jeu

Le jeu est un outil très intéressant à utiliser que ce soit pour l’apprentissage des chiots ou pour certains cas de rééducation de chien adulte.

Le jeu permet dans un premier temps de dépenser son chiot physiquement, mais attention tout de même à laisser à son chiot la possibilité de se reposer. N’oublions pas que, comme pour les enfants, les chiots ont, eux aussi, besoin d’énormément plus de sommeil. Et oui, vous imaginez bien que ça prend beaucoup d’énergie de grandir et découvrir de nouvelles choses à chaque instant. Une fois adulte, on a tendance à l’oublier, mais c’est une sacrée aventure de vivre chaque moment, chaque situation, de rencontrer chaque personne, chaque espèce différente, etc. pour la première fois de sa vie.

Bien entendu il est très important et essentiel de faire vivre le plus de choses possibles à son chiot lors de ses premières semaines à vos côtés mais il est aussi important, à mon sens, de respecter son rythme et pouvoir le laisser « tranquille » de temps en temps.



Les séances de jeux chez le chiot

Bien, revenons à nos moutons : les séances de jeux ! Elles permettent également de créer et/ou de renforcer la relation entre un chiot et son maitre. Toutefois, il faut choisir de manière réfléchie les jeux que l’on propose à son chiot. En effet, vous devez faire attention à choisir des jeux ayant un réel intérêt éducatif et proposer des séances adaptées et contrôlées à votre toutou. Bien préparer ces séances de jeu permet de ne pas renforcer, de manière involontaire, un comportement non souhaité par exemple.

Les jeux de lancés

Les jeux de lancés n’ont absolument aucun intérêt éducatif, si ce n’est la dépense physique, et ont surtout tendance à renforcer l’instinct de poursuite de nos chers amis à quatre pattes. Je vous recommande d’ailleurs, si vous avez un chien de chasse ou un chien avec un fort instinct de poursuite de proscrire ce type de jeu.

Les jeux de mordant

C’est le cas également des jeux de « mordant » qui sont, par ailleurs, très utiles pour l’apprentissage des auto-contrôles du chiot, mais qui peuvent vite déborder dans un esprit de compétition de la part de votre chien.Vous devez donc être vigilant à toujours être à l’initiative en proposant des séances contrôlées à votre chiot.

On proposera alors à son chiot des séances courtes mais tout de même dynamiques pour ne pas frustrer son chiot. J’entends par « dynamique » le fait d’être à 100% avec son chien lors du jeu, pas uniquement lancer la balle, attendre qu’il la ramène, la relancer, attendre qu’il l’a re-ramène, etc.

J’ajoute également que si votre chiot s’excite de trop lors des séances, stoppez tout, passez à autre chose, ne faites plus attention à votre toutou et lorsqu’il est passé à autre chose, qu’il ne vous court plus après ou qu’il ne s’intéresse plus à vous, à ce moment précis, vous pouvez recommencer la séance. On ne viendra évidement pas gronder un chiot parce qu’il est trop excité à l’idée de jouer, ce serait comme gronder un enfant d’être heureux à l’idée d’aller à Disneyland par exemple. Injuste et incohérent, n’est-ce pas ?

L’organisation de la séance de jeu

De manière générale, chaque séance de jeu devait être maitrisée, vous devez toujours être à l’initiative du début et de la fin de chacune de vos activités avec votre chiot. Adopter cette attitude aura un réel intérêt éducatif fort et vous permettra ainsi d’apprendre à votre chiot la notion d’auto-contrôle.

Vous l’aurez compris, en plus d’une dépense physique et de la création ou du renforcement de votre relation avec votre chiot, le jeu présente quelques bénéfices éducatifs non négligeables. Et oui, n’oubliez jamais de lier l’utile à l’agréable en termes d’éducation. En procédant ainsi vous obtiendrez beaucoup plus facilement et efficacement l’attention de votre chiot. Il sera davantage réceptif à vous, ainsi que vos indications car vous « jouerez » sur une de ses motivations favorites.

L’attitude à adopter lors des séances de jeux

Parlons maintenant de votre attitude lors des séances de jeux, elle est très importante car le chiot va énormément vous observer et donc vous imiter lors de ces temps de jeux. Si vous êtes calme, complètement fermé et pas vraiment à l’aise dans cet exercice, votre chiot le sentira et ne sera donc pas très intéressé à l’idée de jouer avec vous. En revanche, si vous êtes dans un attitude d’appel au jeu, les jambes pliées, les bras ouverts et dans un état de légère euphorie, vous verrez que votre chiot vous suivra volontiers dans cette dynamique.

Attention néanmoins à stopper toute activité si votre chiot vient à être dans un état d’excitation incontrôlable et extrême. Le fait d’ignorer votre chiot à ce moment précis lui apprendra à gérer ses états d’excitation mais aussi, et surtout, cela lui apprendra à gérer ses états de frustration ce qui ne sera que bénéfique pour l’équilibre de votre relation au quotidien.

J’ajoute également qu’il faut être vigilant lorsque l’on décide de récompenser son chien d’un bon comportement à l’aide du jeu car cela aura tendance à l’exciter et à le distraire. Ce processus est donc tout à fait utile à la fin d’une séance d’éducation pour signifier au chiot que l’exercice est terminée et ainsi le récompenser de toute sa concentration lors de la séance mais attention à ne pas l’utiliser entre chaque exercice au risque de perdre cette concentration.

Le jeu peut donc être l’ultime récompense à la suite d’une séance d’éducation ou bien une forme de récréation ou de pause si l’on considère que cela est nécessaire.

Les bienfaits du jeu sur l’anxiété du chiot

Pour finir, le jeu peut également avoir un grand intérêt lors des résolutions de problèmes liés à une anxiété de la part de votre chiot. On utilisera alors le jeu afin de créer une association positive. Par exemple, si votre chiot a peur d’un objet identifiable comme un aspirateur ou si votre chiot a peur d’entrer en contact avec des inconnus ou d’autres chiens, le jeu pourra permettre à votre chiot de se « décoincer », se détendre et se libérer de son stress grâce au jeu qui lui permettra de se distraire.

Vous connaissez désormais tous les bienfaits mais aussi les limites de l’apprentissage du chiot par le jeu. Alors à vous de jouer ! Et n’oubliez jamais que de manière générale, l’éducation entière du chien, même à l’âge adulte, doit être perçue comme quelque chose de positif, ne dégoutez pas vos toutous de l’éducation ! Et le jeu permet d’encourager les chiens à apprendre alors foncez !

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

95ac093e1b058ea39cb66dfdb91fc207..........................