Chenilles processionnaires : un danger pour le chien

Au printemps, c’est le moment où les chenilles processionnaires sortent des pins ou des chênes pour se transformer en papillon.

 Durant cette période, il faut surveiller votre chien si vous êtes à proximité de ce genre d’arbre car les chenilles processionnaires représentent un réel danger pour lui.

Qu’est-ce qu’une chenille processionnaire ?

Ce sont des larves de papillon qui vivent dans les pins ou les chênes Elles ont été déposées dans ces arbres par un papillon. Avant leur transformation, elles vont y séjourner pour se nourrir.

Au moment de leur transformation, au printemps, elles sortiront toutes ensemble du pin en procession, c’est à dire en file indienne. C’est pour cette raison qu’on les appelle les chenilles processionnaires.

Pourquoi les chenilles processionnaires sont un danger pour le chien ?

Au moment de leur sortie de l’arbre, c’est le moment où elles sont les plus vulnérables car elles sont exposées aux yeux de leurs prédateurs. Pour se protéger, elles ont une arme. Sur leur corps, elles possèdent des poils, invisibles à l’œil nu, très urticants contenant un poison très puissant. Ces poils ont la particularité de se détacher très facilement. Ils se logent ainsi dans la peau ou les muqueuses grâce à des crochets.

Si votre chien est en contact avec ces poils, il aura de fortes démangeaisons voire une allergie. Il risque de se gratter très fortement ou de se lécher. En touchant ou en léchant, il va récupérer les poils et propager l’effet du poison.

Attention ! Ces chenilles sont dangereuses aussi dans le cocon qu’elles vont construire. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux prévenir votre mairie, si vous en avez dans votre jardin, afin de les faire retirer.

Quels sont les symptômes ?

Les poils de chenilles processionnaires entraînent :

  • une forte inflammation qui provoque des brûlures, un œdème.
  • Si les yeux sont touchés, cela peut entraîner des troubles oculaires.
  • L’allergie peut entraîner un choc anaphylactique. Le chien peut alors avoir des difficultés à respirer.
  • S’il y a contact avec la langue, on constatera une forte salivation. Le contact des poils de chenille processionnaire peut générer des lésions graves sur la langue : c’est ce qu’on appelle la nécrose de la langue. Cette nécrose est malheureusement irréversible. Votre animal peut perdre une partie de sa langue.

Le traitement

Si vous constatez ces symptômes, il faut  emmener votre chien, de toute urgence, chez votre vétérinaire. C’est lui qui nettoiera les différentes lésions.  Il est important, en effet, de ne pas trop manipuler votre toutou. L’homme réagit aussi aux poils de chenilles processionnaires. Il évaluera le traitement dont votre chien a besoin : des anti-inflammatoires, des antibiotiques et des antihistaminiques en cas d’allergie.

488327c95cfc045edb290bc49227c81dHHHHHHHHH