Chien qui mord : comment le rééduquer ?

chien-qui-mord

Les chiens dits agressifs sont au centre des discussions en ce moment, notamment après la diffusion de l’émission de Sept à Huit tant décriée ce dimanche 16 octobre 2016.

Cette émission peut tout à fait être remise en question ainsi que les méthodes utilisées par les éducateurs canins suivis pour l’occasion. En revanche, concernant la forme, je trouve l’initiative très bonne, dans le sens où ce reportage permet une réelle prise de conscience de l’état de dangerosité de certains chiens en France.

Sachez que n’importe quel chien, de n’importe quelle race, peut être amené à mordre autrui, que ce soit humains, congénères ou une autre espèce.

Bien entendu, il est important de faire la différence entre chaque chien, chaque gabarit et chaque instinct, mais je le répète, n’importe quelle chien peut devenir agressif.



Pourquoi le chien en arrive à mordre ?

Lorsqu’un chien vient à mordre, il faut savoir pourquoi en est-il arrivé à ce stade ultime ? Pourquoi ces signaux de prévention n’ont pas été pris en compte ? Car oui, avant une morsure il y a différents signes à observer : grognements, léchages répétés de la truffe, pupilles dilatées, etc.

Demandez-vous toujours pourquoi et surtout comment un chien en arrive à un tel stade d’énervement ? Car n’oubliez pas qu’un chien, de manière naturelle et spontanée, cherchera toujours à éviter un conflit et lorsque le conflit se déclenche, c’est que l’état émotionnel du chien est catastrophique.

C’est bien connu : la meilleure solution reste toujours la prévention. Chaque propriétaire de chien se devrait de se poser les bonnes questions sur l’environnement qu’il propose à son chien, s’il est adapté ou non aux particularités et au caractère de son toutou.

En découle automatiquement une réflexion concernant le choix de la race de son chien. Ne choisissez pas un chien pour son physique car c’est ainsi qu’une famille avec des enfants en bas âge se retrouve avec un Cane Corso craintif, c’est ainsi qu’une personne atteinte d’un handicap se retrouve à devoir gérer un Berger Malinois et c’est un ainsi qu’un Dog Argentin se retrouve enfermé dans un minuscule jardin sans jamais voir autre chose (ces trois exemples sont tirés du reportage de TF1).

Malheureusement, en France, aucune structure professionnelle ne peut prendre en charge ce type de chien. De fait, réhabiliter un chien qui a mordu est un travail de longue haleine car les maîtres sont souvent les raisons principales de l’état de leur chien.

Je m’explique, les maîtres sont les seconds êtres d’attachement du chien, le premier étant sa mère. Le chien perçoit donc son maître comme un pilier, un être sur lequel il peut se reposer, il fait confiance à son humain. Mais dans la plupart des cas, l’émotion du maître est telle que le chien le ressent et agit en conséquence. De ce fait, l’être d’attachement est souvent le problème, l’environnement que propose cet être d’attachement est le problème. Le chien se crée des schémas et un travail de rééducation consisterait à modifier complètement les schémas du chien.

C’est pour cette raison que parfois, changer complètement l’environnement du chien, sur plusieurs mois, lui permet de retrouver de nouveaux schémas, de nouvelles habitudes, et de bonnes habitudes… C’est mieux.

C’est une décision très difficile à prendre en tant que maître car les sentiments et l’anthropomorphisme prennent le dessus et souvent, c’est une décision complexe à mettre en place. Mais parfois il est nécessaire de privilégier le bien être de son chien avant le notre. Car procéder ainsi n’est pas un abandon, c’est une solution adaptée qui permettra à vous et votre chien de retrouver une certaine sérénité.

Faire appel à un professionnel canin

Cependant, pour en revenir à quelque chose de plus concret, lorsque vous êtes face à un chien qui a mordu, qui est agressif et en qui vous n’avez plus confiance, il est indispensable de faire appel à un professionnel du milieu canin pour qu’il vous aide à trouver une ou des solution(s). Ce n’est absolument pas un signe de faiblesse que de demander de l’aide à une personne qui saura vous indiquer la marche à suivre. Cela s’appelle être responsable et bienveillant envers son animal.

J’ajouterai que dans certains cas d’agressivité, si, au sein du foyer, il y a des enfants en bas-âge, je recommande fortement de placer le chien dans une famille plus adaptée et aux risques moins forts.

Mais surtout, le plus important, est de ne pas attendre. Ne vous dites pas que, peut être, avec le temps, cela va s’arranger … Non ! Un chien qui a mordu, pour n’importe quelle raison, a compris que cela fonctionnait. S’il a mordu par peur, il a compris que cette attitude lui permettait d’échapper à une situation inconfortable pour lui par exemple. Donc n’attendez pas et réagissez. Je dirais même, réagissez dès le premier signe d’agressivité.

Et oui, l’agressivité n’est pas seulement synonyme de morsure. Comme je l’expliquais précédemment, une morsure est précédée de nombreux signes de prévention de la part de votre chien. A vous de savoir les lire et identifier leur cause.

Les différentes techniques de rééducation

Pour aller plus loin en terme de rééducation, voici les différentes techniques qui consistent à faire supprimer ou à limiter un comportement gênant et amener le chien vers un comportement souhaité. Attention, je le rappelle, rééduquer un chien agressif nécessite l’accompagnement d’un professionnel du monde canin afin de ne pas prendre de risques inutiles et surtout procéder de la manière plus adaptée pour votre toutou :

  • Lattitude du maitre : vous vous devez d’être sûr de vous afin que votre chien vous fasse également confiance. Faites comprendre à votre chien que le comportement qu’il adopte n’est pas celui que vous souhaitez. Lorsqu’il aboie et/ou grogne sur quelqu’un, sur un chien ou une autre espèce : placez-vous devant lui pour l’inciter à vous regarder. Dès qu’il vous regarde, vous verrez qu’il sera apaisé et à ce moment là, détendez la laisse, soyez positif et récompensez le. On joue en quelque sorte sur du « confort / inconfort ». De plus, n’oubliez pas que les chiens sont des éponges à émotion. Si vous êtes agacé, énervé ou que vous stressez, votre chien le ressentira et agira en conséquence.
  • Déconditionner le chien : on va venir le désensibiliser. S’il adopte un comportement gênant à la suite d’un bruit par exemple, on va venir répéter sur une courte durée ce bruit en ignorant complètement sa réaction. Je prends l’exemple de la sonnette de la porte, si le chien y est réceptif, on va venir sonner de manière régulière dans la journée, sans qu’il n’y ait aucune conséquence à ce bruit. Petit à petit, le bruit de la sonnette deviendra un « non événement ».
  • Détourner son attention : lorsqu’un chien est complètement fixé sur quelque chose, sur quelqu’un ou sur un autre animal : il est dans sa bulle, il ne vous écoute plus et vous ne pouvez rien faire. Et bien essayez d’être plus intéressant que ce que votre chien fixe. Pour cela, on pourra s’aider de friandises ou de son jouet préféré. Cette technique nécessite de renforcer la relation que vous avez avec votre chien, afin que vous ayez davantage de valeur que les autres stimulations.
  • Limmersion : je pense surtout aux chiens qui ont peur de la ville, et qui, du fait de cette peur, ont compris que l’agressivité leur permettait d’y échapper. Pour que la ville soit vécue de manière plus sereine, il faut y emmener le chien de manière régulière, sur des courtes durées afin que chaque moment passé dans une ville soit vécu de manière positive. J’ajoute cependant qu’un chien « âgé », et même de plus de 2 ans, qui a toujours eu peur de la ville aura beaucoup plus de difficultés pour parvenir à changer ses schémas.
  • L’imitation : les chiens apprennent par association, immersion et imitation. De ce fait, choisir un chien modèle, calme, équilibré, bien dans ses pattes et surtout sociable, peut aider à ce que votre chien retrouve de bons codes canins.

Je rappelle bien entendu que toutes ces techniques sont à étudier avec un professionnel du monde canin afin de ne pas faire d’erreurs. Il serait trop bête de renforcer inconsciemment un mauvais comportement.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

4b12b60332fd5293c8b35a6a68436a8022222222222222222222222222222222