Tout sur les colliers (partie 1)

collier-chienAprès avoir évoqué le harnais (ou plutôt les harnais) dans un précédent post, c’est tout naturellement que nous allons vous parler de son alternative : les colliers. Comme pour les harnais, il en existe plusieurs types qui ont chacun leur utilité. Passage en revue !

Le collier d’attache

Le plus commun des colliers est le collier d’attache. De toutes les matières et de toutes les couleurs, ce collier s’apparente à un bijou pour votre chien. En véritable accessoire de mode, son utilité est limitée à l’accroche des médailles d’identification de votre toutou. En revanche, il n’est d’aucune utilité pour l’éducation de votre chien. Il est parfois nécessaire lors de l’éducation du chien de donner des coups de colliers avec la laisse. Avec un collier traditionnel, le risque de blessure au cou est important d’autant plus si le chien est imposant. Pour la marche en laisse, ce type de collier est donc à réserver aux tout petits chiens très légers et aux chiots pour l’habituer à son port.


Le collier étrangleur

Rencontré le plus souvent en nylon ou en chaînettes métalliques, la prudence est de mise avec ce type de collier car, comme son nom l’indique, ce collier coulissant provoque une compression du cou lorsque le chien se met à tirer. Si le collier est mal utilisé, il peut provoquer de graves blessures au chien pouvant aller jusqu’à son décès. Il n’est pas recommandé par tous les éducateurs canins car il est considéré comme un accessoire de punition du chien et non pas d’éducation par le renforcement positif des comportements souhaités chez le chien. En d’autres termes, le chien cesse de tirer à cause de la gêne voire de la douleur occasionnée par l’étranglement mais ne résout pas le problème comportemental « en profondeur ».

Cependant, lorsqu’il est bien utilisé chez des chiens récalcitrants aux méthodes positives, le collier étrangleur ne provoque pas de réelle strangulation du chien car il se desserre dès que le chien cesse de tirer et s’avère très efficace. Pour cela, il faut le mettre dans le bon sens et ce sens varie en fonction du côté duquel le chien est conduit. Pour le mettre dans le bon sens, il faut que le collier ait une forme de P couché sur le flanc et , que la partie coulissante du collier (c’est-à-dire la barre du P) se trouve toujours sur la nuque du chien. La forme en P s’oppose à la forme en Q qui est à bannir à tout prix.

A suivre…

  1. Sophie Coach Canin a dit:

    Bonjour, très bon article, Je propose une image pour le bon sens du collier étrangleur (Car même en leur montrant sur le chien ET sur mon bras, ils ont parfois du mal à comprendre le bon sens de cet accessoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises HTML étiquettes et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

25df217e92497246da2221fc20310451$$$$$$$$$$$$$$$$$$$