Comment devenir maître chien ?

devenir-maitre-chien

Le chien, largement connu comme un animal de compagnie, est avant tout un allié incomparable à l’être humain pour de nombreuses tâches.

Que ce soit pour la recherche de drogues, d’explosifs ou de stupéfiants, de personnes disparues ou même plus récemment pour dépister le cancer, nos amis les chiens sont dotés de capacités inouïes que les maitres-chiens mettent en avant et renforcent.

Vous souhaitez devenir maître chien ? Découvrons ensemble une fiche pratique où sont recensées toutes les informations nécessaires pour tout savoir sur ce métier ainsi que les différentes manières d’y accéder.



Être maitre chien, en quoi ça consiste ?

Un maître chien a pour mission d’éduquer les chiens dits « d’utilité ». Une fois dressés, ces chiens travaillent aux côtés des forces de l’ordre dans la plupart du temps comme la gendarmerie, la police, l’armée ou la sécurité civile. Vous trouverez aussi des maîtres-chien au sein des entreprises de gardiennage ou dans les associations de chiens guides d’aveugles par exemple.

Lorsque l’on choisit d’être maître chien, le simple amour des chiens ne suffit bien évidement pas car le chien avec lequel on travaille devient finalement davantage un collègue, un partenaire de travail dont on se sert pour remplir la mission pour laquelle on nous embauche.

Mais attention, la relation n’est pas uniquement professionnelle, le maître-chien vit 24h/24h avec son chien et une confiance mutuelle doit bien entendu être acquise.

J’ajoute également qu’un maître-chien doit connaitre son chien, son fonctionnement, son rythme mais aussi ses limites afin de respecter et répondre au mieux à ses besoins.

Pour devenir maître-chien, il faut bien évidemment aimer le contact avec les chiens mais surtout savoir être patient et savoir faire preuve de compréhension et de sang froid. N’oublions pas que, souvent, les maîtres-chien ainsi que leurs chiens, lors des interventions, sont confrontés à des situations pouvant être stressantes voire traumatisantes. Sachant que les chiens sont de réelles éponges à émotion, il faut savoir gérer sa propre émotion et savoir gérer différentes réaction de son chien.

Vous l’aurez compris, un maître-chien ne reste pas derrière un bureau toute la journée, il est donc peu probable que ce métier soit fait pour celles et ceux qui préfèrent rester au chaud lorsque l’hiver arrive.

De plus, les interventions ne sont pas fixées dans le temps, elles ne sont pas prévisibles, il faut donc être dépendants d’horaires très variables. Notamment au sein des forces de l’ordre, il faut être prêt à intervenir nuit et jour car une catastrophe naturelle ne prévient généralement pas, et encore moins une attaque préméditée par exemple.

Où travailler ?

Un maître chien peut être embauché par :

  • une société publique ou privée de gardiennage / de surveillance,
  • des particuliers,
  • la gendarmerie nationale,
  • l’armée,
  • la police nationale.

Notez que dans les forces de l’ordre, peu de postes sont proposés chaque année. Pour ce qui est des emplois privés, dans le civil, ce sont, dans la majorité des cas, des postes en intérim ce qui peut engendrer une faible stabilité professionnelle. En revanche, dans les forces de l’ordre, une fois en poste, les possibilités d’évolution sont nombreuses et vous bénéficiez bien entendu de la sécurité de l’emploi.

Témoignage

Je vous propose le témoignage de Teddy, ancien maitre chien dans l’armée, que j’ai interrogé concernant son parcours :

« Je me suis engagé dans l’armée sans aucun diplôme canin. Après deux mois de classe, j’ai été affecté au chenil du régiment. Puis, ils m’ont envoyé faire une formation pour apprendre les bases sur l’anatomie du chien, j’ai suivi des cours vétérinaires et surtout j’ai appris comment dresser un chien. C’est durant cette formation qu’un chien m’a été attribué.

De retour au régiment, on travaille tous les jours les chiens, on leur apprend l’obéissante et on les initie au mordant afin qu’ils soient opérationnels mais aussi pour des brevets de niveau 1, 2 et 3 que l’on peut comparer au « ring » dans le civil.Ensuite, j’ai passé une autre formation pour pouvoir mettre le costume d’attaque »

Comment se former ?

Ce qui nous amène donc à parler des formations disponibles pour devenir maitre chien :

Pour ce qui est de l’armée, la gendarmerie, la police ou les sapeurs pompiers, les maîtres-chien sont la plupart du temps formés en interne. Dans de nombreux cas, les maîtres-chien ont suivi une formation classique pour rentrer dans la police par exemple et ont ensuite suivi des formations en interne pour se spécialiser dans la fonction de maître-chien.

En revanche, pour le civil, vous avez trois niveaux de formation possibles :

Niveau CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel)

Il existe un titre professionnel d’agent cynophile de sécurité qui est un certificat professionnel reconnu par l’état. Pour y accéder il suffit d’être majeur, d’avoir un niveau de troisième, un casier judiciaire vierge, le permis voiture ainsi qu’un chien. Vous pouvez également passer un CAP d’agent de prévention et de sécurité.

Niveau bac

Vous pouvez également passer le brevet professionnel d’agent technique de prévention et de sécurité pour accéder au métier de maitre-chien dans le civil.

Niveau bac+2

Vous pouvez également obtenir le diplôme d’éducateur de chiens guides d’aveugles délivré par la Fédération Française des Associations de Chiens Guides d’Aveugles (FFAC).

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

d47d37df64906f6c87bd7c7a733b975eKKKK