Vaincre l’anxiété de séparation du chien

chien anxiété

Votre chien détruit-il tout, fait-il ses besoins à l’intérieur ou aboie-t-il sans cesse quand vous êtes absents ?

Si oui, il souffre peut-être d’anxiété de séparation.


Dès l’arrivée dans votre foyer, votre chien s’attache à vous. En effet, les maîtres se substituent à la mère chien dans son esprit. De plus, les maîtres ont tendance à trop couver leur chiot et à le caresser dès qu’il le réclame. Alors que la chienne, au contraire, repousse ses chiots pour leur apprendre l’indépendance.

Comment faire alors pour éviter l’hyper-attachement ? Voici quelques pistes à explorer :

–       Evitez les rituels de départ et d’arrivée. Même si c’est difficile et que votre chien pleure, ignorez le avant de partir et en rentrant. Il faut également éviter d’avoir toujours les mêmes habitudes avant votre départ afin de ne pas faire augmenter son anxiété.

–       Lors de votre absence, laissez votre compagnon dans une pièce avec fenêtre. Privilégiez une petite pièce car il faut savoir que l’espace le stresse encore plus.

–       Si votre toutou vous suit partout, repoussez le et envoyez le dans son panier pour qu’il ne soit pas dans la même pièce que vous. De même, ne répondez pas systématiquement à ses demandes de câlins. Vous devez toujours être l’initiateur des caresses.

–       Ne le grondez surtout pas en rentrant s’il a fait des bêtises et ne nettoyez jamais devant lui. La réprimande n’est utile que si vous prenez votre chien sur le fait.

–       Il existe des colliers ou des diffuseurs DAP à base de phéromones maternelles qui peuvent aider à apaiser votre chien mais ils ne sont pas efficaces chez tous.

Si son anxiété perdure malgré tout cela et que votre chien se lèche les pattes de façon intempestive, consultez un vétérinaire comportementaliste.

Vous aimerez lire également:

ed3e48556e4d725c0439765df9d07c6c{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{