La leptospirose chez le chien : symptômes et traitements

leptospirose-chienLa Leptospirose est une maladie infectieuse grave chez le chien et une zoonose, c’est-à-dire une maladie qui est transmissible à l’Homme. Les agents responsables de l’infection sont des bactéries spiralées : les leptospires.

Comment se fait la contamination ?

Les leptospires survivent dans des milieux humides et prolifèrent particulièrement bien dans les étangs et les flaques d’eau. Pour infecter un organisme, les bactéries doivent y pénétrer soit par la peau, via les muqueuses ou par de petites plaies soit par ingestion. Chez les chiens, les principaux modes de contamination sont les baignades dans les étangs, l’ingestion d’eau de flaques, les morsures de chiens ou de rats malades, ou l’ingestion d’un rongeur malade. Chez l’Homme, la contamination se fait par contact direct avec l’urine ou le sang d’un animal malade. Les leptospires entrent par des petites blessures de la peau ou par les muqueuses.



Quels sont les signes de la leptospirose ?

Il existe de nombreux types de leptospires plus ou moins virulents. Ainsi, la maladie peut évoluer rapidement ou plus lentement, avec des symptômes plus ou moins marqués.

Chez le chien, les principaux symptômes de la maladie sont les suivants:

– de la fièvre

– une perte d’appétit et un amaigrissement

– un abattement

– une jaunisse traduisant une atteinte du foie

– des vomissements et des diarrhées

– des troubles de la coagulation sanguine pouvant provoquer des saignements liés également à l’atteinte du foie

– des douleurs de l’abdomen

– une soif intense et une augmentation du volume de boisson ingurgité liée à une atteinte rénale

– un écoulement du nez

– une atteinte cardiaque

Le diagnostic de leptospirose est réalisé à l’aide d’une analyse de sang ou d’urines chez le vétérinaire. Si votre chien en est atteint, il est fortement recommandé de consulter au plus vite votre médecin. Surveillez également l’apparition de symptômes tels que :

  • forte fièvre,
  • maux de tête,
  • douleurs musculaires et articulaires.

Ces symptômes, étrangement ressemblants avec ceux d’une simple grippe, peuvent indiquer que vous avez également été contaminé par la maladie. Comme pour les chiens, la leptospirose peut se compliquer et s’étendre aux reins, au foie, aux méninges ou aux poumons. Dans les formes particulièrement graves, des hémorragies peuvent apparaître.

Quel traitement est possible contre la leptospirose ?

Pour lutter contre les bactéries responsables de la maladie, le traitement consiste à la prise d’antibiotiques. Bien souvent, ce traitement est long et l’hospitalisation du chien s’avère nécessaire.

Dans les formes les plus sévères de la maladie, on peut se faire surprendre par le décès rapide de l’animal.

Quels sont les moyens de prévention de la leptospirose ?

Il existe un vaccin contre la leptospirose dont le protocole consiste en une première injection dès l’âge de 2 mois suivie de 2 à 3 injections à 4 semaines d’intervalle puis d’un rappel annuel. Chez les chiens de chasse ou chez les chiens qui se baignent souvent dans les étangs, un rappel tous les 6 mois pourra vous être préconisé par votre vétérinaire. Sachez qu’il existe des mutuelles et assurances pour chien qui remboursent les vaccins et les rappels. Renseignez vous à ce sujet à l’aide de notre comparateur gratuit.

 

7f87389295ca87f10e3aba3cbbc89492ttttttttttttt