Mon chien a de mauvaises analyses sanguines

prises-de-sang-animauxSi votre vétérinaire a ordonné des examens sanguins à votre chien, c‘est que quelque chose ne tourne pas rond. Il vaut souvent mieux avoir de mauvais résultats et traiter l’affection plutôt qu’obtenir de bons résultats et garder un chien malade sans cause ni diagnostic. Un résultat est un pas vers la guérison. Quels sont les examens sanguins que peut subir votre chien, pour quelles affections ? Quels sont les traitements possibles ?

Quels examens pour quelle recherche ?

Lorsque votre vétérinaire demande des analyses sanguines pour votre chien, il peut s’attacher aux globules rouges, afin de déterminer si votre animal est ou non anémié, ou contrôler les globules blancs, dont le nombre témoigne d’une réaction de défense immunitaire. D’autre part, il peut également tenter de diagnostiquer un diabète ou une insuffisance, identifier un virus ou faire un bilan hormonal.

Les causes possibles de mauvais résultats

La première chose à faire, lorsque vous recevez les résultats des tests sanguins de votre chien est de ne pas les analyser vous-même. Seul le vétérinaire est capable de réaliser une bonne interprétation et de vous dire clairement de quoi il s’agit. Les résultats peuvent être de plusieurs types.

L’anémie est l’une des premières causes de dépistage sanguin. Elle témoigne d’une mauvaise alimentation de votre animal ou d’une mauvaise assimilation de son organisme, due à un médicament inadapté ou à un ulcère.

A contrario, une augmentation du nombre de globules rouges pourrait témoigner d’une leucémie. Lors de l’analyse des globules blancs, de nombreuses affections virales et bactériennes peuvent en être la cause. Si votre animal de compagnie est malade et doit bénéficier d’un traitement longue durée, sachez qu’une mutuelle pour animaux vous offre la possibilité d’alléger vos dépenses santé.

Comment traiter votre chien et le guérir ?

En fonction de la maladie révélée par les analyses de votre meilleur ami, le vétérinaire décidera d’un traitement adapté. Antibiotiques et corticoïdes sont les réponses les plus communes. D’autres traitements spécifiques seront envisagés au cas par cas. Sachez pour finir qu’aucune race n’est plus disposée qu’une autre à de mauvaises analyses de sang. En revanche, les chiens sur surpoids et qui ne bougent pas assez sont souvent les premiers à présenter des résultats anormaux.

2a5a871dbd1b40bdd20146e60becef05ff