Mon chien a le nez qui coule

Vous le savez, la truffe de votre chien doit toujours être humide et fraîche. Oui mais humide comment ? Quelle est la limite ? Quels sont les symptômes d’un nez qui coule et quelles peuvent en être les causes ? Voici quelques conseils pour aider votre meilleur ami.

Comment vous apercevoir que le nez de votre chien coule ?

La truffe de votre compagnon brille plus que d’habitude et vous l’entendez éternuer de temps en temps. Il peut tousser, présenter de la fièvre et être abattu ou se comporter de manière tout à fait anormale.

Soyez vigilant, c‘est vous qui le connaissez le mieux. Inspectez les lieux qu’il quitte et recherchez des traces de mouillé. Parfois, c’est évident, lorsqu’un liquide transparent coule en filets, il n’y a aucun doute. Souvent, cela s’accompagne de larmoiements.

Les causes possibles de ces écoulements nasaux

Il existe de nombreux facteurs qui font couler le nez de votre chien. Parmi eux, on retrouve l’allergie, le rhume, les acariens, mais aussi la présence d’un corps étranger dans le nez. Vérifiez que votre chien ne souffre pas. Votre vétérinaire peut vous proposer d’effectuer une série de tests pour déterminer à quels allergènes votre chien est sensible. Certaines mutuelles animaux ont inclus ce genre de prestations dans leur contrat et remboursent une partie ou la totalité des tests.

Il se peut également qu’il s’agisse d’une inflammation des sinus lorsque l’écoulement s’accompagne de fièvre. La gingivite possède aussi ce symptôme. Contrôlez l’alimentation de votre chien, peut-être qu’il a une gêne dans la bouche ! Enfin, on peut penser à une tumeur des cavités nasales ou à une infection des voies respiratoires.

Comment aider votre chien ?

Si les symptômes persistent au-delà de 2 jours, consultez votre vétérinaire. Lui seul peut, après examen, poser un diagnostic fiable. Selon l’affection, votre chien recevra des antibiotiques en cas de rhume ou d’infection, de l’invermectine en cas d’acariens et des antihistaminiques contre l’allergie.

Pour un corps étranger, il se peut que votre vétérinaire soit obligé de pratiquer une petite incision pour éviter la surinfection. Contre les douleurs dentaires, l’extraction d’une dent règle souvent le problème. Quant à la tumeur nasale, c’est une chose rare qui se règle au cas par cas mais demande souvent un traitement lourd et couteux.

d89ddd9c0c9134f2dbb8d574665c7b2c((((((((((((((((((((((((