Votre chien a un rhume

rhume chienComme l’être humain, il arrive que le chien soit enrhumé. A priori rien de grave, mais mieux vaut s’en occuper pour éviter que le système ORL ne s’infecte. Quels sont les symptômes du rhume chez le chien ? Comment le soulager ?

Comment se manifeste un rhume chez le chien ?

Le rhume du chien est sensiblement différent de celui de l’homme, car il peut rapidement dégénérer en bronchite ou pneumonie. Pour éviter cela, il est important d’être attentif aux signes de faiblesse de votre animal. Un des premiers signaux est son besoin d’isolement. D’ordinaire très sociable, le chien malade a envie d’être seul. Son nez et ses yeux coulent, il éternue. Éventuellement, il présente de la fièvre et perd l’appétit. Il semble se plaindre : il gémit parce qu’il a mal à la tête.



Les bons gestes pour soigner votre animal

Aidez-le à retrouver sa sérénité en lui installant une place douillette dans un coin retranché. A proximité de sa couche, devront se trouver ses gamelles d’eau et de nourriture. Il pourra ainsi se reposer et permettre à son corps de lutter contre la maladie. Encouragez-le à s’hydrater. Pour cela, veillez à ce que son eau soit toujours propre et fraîche. S’il refuse malgré tout de boire, aidez-le à l’aide d’une pipette. Si cela ne fonctionne pas, vous devrez vous rendre chez le vétérinaire. Cette maladie est prise en charge par les couvertures santé animalière, renseignez-vous sur le coût d’une mutuelle chien si votre animal de compagnie est souvent malade.

Donnez-lui envie de s’alimenter en humidifiant sa nourriture pour qu’il la trouve plus appétissante et plus facile à manger. Vous pouvez l’aider à respirer en déposant de l’eucalyptus dilué dans de l’eau sur les radiateurs.

Protéger, soulager, aimer

Il arrive souvent que le rhume évolue et infecte les voies respiratoires. Pour l’éviter, gardez votre chien au chaud dans la maison. La présence d’autres animaux risque également de le mettre en contact avec des germes auxquels la fragilité due au rhume le rendrait très sensible. L’isolement est donc indispensable.

Soyez doux avec lui. Il souffre, il est inutile de le contraindre. Enfin, si la maladie ne semble pas évoluer positivement après quelques jours, emmenez-le chez le vétérinaire.

Et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, tâchez de ne pas l’exposer au froid et aux intempéries. Chassez les courants d’air et ne le l’exposez pas à un changement soudain de température.

10e280021762236d115c279c6419b9ccfffffff