Dormir avec son chien : bonne ou mauvaise idée ?

Est-il souhaitable de dormir en compagnie de son chien ? Les avis sur la question divergent autant que les pratiques des propriétaires de chiens.

Certains propriétaires sont catégoriques et refusent jusqu’à l’accès du chien à leur chambre à coucher. Laisser leur toutou accéder au lit est alors impensable ! La plupart des comportementalistes canins leur donne raison. En effet, autoriser votre chien à monter sur le lit risquerait de lui conférer un statut de dominant, statut qu’en tant que maître il est indispensable de conserver. Dans la nature, le lieu de repos le plus confortable revient aux individus dominants. Les dominés, quant à eux, ne peuvent y accéder sans l’aval des dominants. A la maison, c’est votre lit qui constitue le lieu de repos le plus confortable, et, forcément convoité par votre poilu.



En laissant votre chien y monter, vous le placer physiquement à la même hauteur que vous, ce que votre chien peut percevoir comme le signe qu’il se situe au même niveau que vous hiérarchiquement et que lui aussi appartient au clan des dominants. Pour cette raison, dormir avec son chien peut donc être à l’origine de problèmes comportementaux chez ce dernier. Toutefois, si la hiérarchie est bien assimilée par votre chien, le faire monter sur votre lit ne posera aucun problème. Il faut pour cela que votre chien ne monte sur le lit qu’avec votre autorisation afin qu’il le perçoive comme un privilège que vous lui accordez occasionnellement.

Et l’hygiène dans tout ça ? Certains refusent de partager leur lit avec leur chien pour des raisons évidentes d’hygiène. Les chiens sont en effet porteurs de germes et de poils qui peuvent se disséminer dans le lit, pouvant être à l’origine de maladies. Cependant, plusieurs études battent en brèche cet argument en démontrant que le fait de dormir avec un animal renforcerait au contraire les défenses immunitaires, surtout chez les tous petits. Nous vous avions précédemment parlé en 2013 d’une étude publiée dans la revue Pediatrics qui allait dans ce sens. Plus récemment, une étude menée par des chercheurs allemands et dont les résultats ont été communiqués lors du congrès européen de pneumologie de Munich, a montré que dormir avec son animal de compagnie aurait des effets positifs pour la santé.

Dormir au contact de la fourrure de son animal entre l’âge de 0 à 3 mois permettrait de faire diminuer de près de  80 % les risques de développer de l’asthme à l’âge de 6 ans. On peut toutefois nuancer ces résultants en affirmant qu’il est malgré tout fortement déconseillé de laisser un nourrisson dormir avec un chien. Aussi gentil qu’il soit, votre toutou pourrait rouler sur le bébé et l’étouffer sans le vouloir ou bien encore le mordre par réflexe sous l’effet de la surprise en étant réveillé de façon soudaine par les pleurs ou les mouvements de l’enfant.

Les propriétaires adultes qui le souhaitent peuvent quant à eux se livrer au plaisir de se blottir contre leur chien pour la nuit et se laisser bercer par leur respiration. Il faut cependant veiller à ce que votre chien soit bien soigné (bains réguliers, oreilles nettoyées, dents brossées, vermifugation et vaccins à jour…) et en parfaite santé pour éviter la transmission de zoonoses (infections transmissibles de l’animal à l’homme). Vous devez lui interdire de vous lécher le visage ou d’éventuelles plaies et lui apprendre à retourner dans son panier quand vous lui en donnez l’ordre. Enfin, il ne doit jamais grogner ou montrer les dents quand vous ou votre compagne/compagnon rejoint le lit sous peine de regagner son panier fissa !

37a666cad5f9e5f6a9a113854f6fbe39DDDDDDDDDDDDDDDDDD