En été, gare à l’épillet

champ-de-blé

Les épillets ne sont autres que des épis de graminées sauvages.

Ces morceaux de végétaux sont particulièrement dangereux pendant la saison estivale de juin à juillet car ils deviennent très secs et durs pendant la belle saison. Leur dangerosité est due au fait qu’ils sont capables de s’accrocher à nos vêtements mais aussi à la fourrure de nos animaux. Egalement nommé -à juste titre – le voyageur, l’épillet a en plus la faculté de perforer la peau et d’avancer au travers de l’organisme occasionnant  de gros dégâts au passage. Pour vous en convaincre, il suffit de placer un épillet dans la manche d’un pull tricoté au niveau de votre poignet, pointe vers le haut. Après avoir vaqué quelques minutes à vos occupations, vous retrouverez l’épillet qui aura migré dans votre vêtement au niveau de votre épaule !

Malheureusement, un épillet peut faire ce trajet à l’intérieur de votre chien si toutefois il s’est accroché au pelage de ce dernier ou s’il s’y est introduit par un des orifices naturels.



Soyez vigilant si votre chien secoue la tête après une balade dans des hautes herbes ou montre des signes de douleur,un épillet peut s’être logé dans son oreille. Il convient alors de consulter votre vétérinaire avant que l’épillet ne pénètre plus en profondeur, ne perce le tympan de votre chien ou cause une infection de l’oreille. Bien évidemment, les chiens à longs poils et aux oreilles tombantes sont les plus à risque. Il est même souhaitable de les tondre avant l’été pour diminuer ce risque. De plus, votre chien délesté de son épaisse toison souffrira moins de la chaleur. D’une pierre, deux coups !

L’épillet peut également se faufiler dans le nez de votre toutou. Cette situation,très douloureuse, se manifeste par des éternuements violents souvent suivis de saignements. Elle doit vous inciter à consulter un vétérinaire en urgence. Ne tentez en aucune façon de le retirer vous-même au risque de casser l’épi et qu’il continue sa course folle en direction des poumons.

L’œil est également un orifice très prisé par l’épillet pouvant aller jusqu’à la perte de l’organe de la vue de votre animal si celui-ci n’est pas pris en charge très rapidement.

D’autres portes d’entrée sont la bouche, les voies génitales et les glandes anales. Les épillets causent dans tous les cas des abcès purulents et douloureux qui affecteront la vivacité de votre chien. Ils peuvent même « se balader » assez loin de leur point d’entrée dans l’organisme de votre chien provoquant des perforations d’organes et des infections graves. Il sera alors nécessaire à votre vétérinaire d’intervenir chirurgicalement.

Enfin, l’épillet peut entrer en perforant la peau. Le plus souvent, le point d’entrée se situe entre les doigts, là où la peau est plus fine. Il progresse alors sous la peau formant des sortes de boutons rouges appelés fistules, très douloureux que le chien lèche sans cesse. La encore, consulter un vétérinaire reste de mise pour retirer le corps étranger et éviter les complications.

Pour un été sans souci, pensez donc à éviter les zones à risque avec votre chien, ne le laissez pas batifoler dans un champ de hautes herbes sèches et inspectez le sous toutes les coutures lors de votre retour de promenade !

Vous aimerez lire également:

07f02c6de4a3f1c124d80b357d40388awwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww