Habituer son chien à la caisse de transport

Lorsque l’on adopte un chien c’est, dans la majorité des cas, pour pouvoir passer le plus de temps possible avec lui, pouvoir l’emmener partout et lui faire découvrir un maximum d’endroits sympas.

Votre chien n’aime pas la voiture, il vomit à chaque trajet, il est stressé, aboie de manière excessive, tourne en rond dans le coffre, etc. Découvrons, ensemble, tous les bénéfices qu’offrent l’utilisation d’une caisse de transport.



La caisse de transport : un équipement de sécurité

Tout d’abord, la caisse de transport est un élément de sécurité non négligeable. C’est simple, la loi vous laisse le choix entre trois solutions en ce qui concerne le transport de votre toutou en voiture :

  • Un harnais attaché à la ceinture de sécurité : je vous conseille vivement de choisir un harnais plutôt qu’un collier car en cas de freinage, le collier pourrait venir à blesser votre chien.
  • Une grille ou un filet qui sépare le coffre et la banquette arrière de votre voiture : c’est la solution la plus souvent utilisée par les propriétaires de chien, elle offre une certaine « liberté » à votre chien lors de trajets mais ne sécurise absolument pas votre toutou si vous venez, malheureusement, à avoir un accident. De plus, si votre chien est stressé, excité ou énervé en voiture, ce n’est pas une solution adaptée.
  • Une caisse de transport / Vari Kennel : on en vient donc à la solution qui, pour moi, est la solution idéale et surtout la plus adaptée et efficace pour les chiens qui ne sont absolument pas à l’aise en voiture. Bien entendu, si vous avez un Dog Allemand, cette solution est difficilement applicable à part si vous avez une très grande voiture pour y installer la très grande caisse de votre très grand chien, cela va de soi.

C’est une obligation légale et si vous vous faites arrêter avec votre chien en liberté dans la voiture, vous pourriez devoir payer une amende.

Que ce soit pour votre sécurité ou celle de votre chien, la caisse de transport est indispensable.  Même si votre chien est adorable en voiture, il reste une menace pour votre sécurité mais aussi, et surtout un projectile en cas d’accident. J’ajoute également que la présence d’un chien dans une voiture accidentée rend l’intervention de pompiers très compliquée. Notons par ailleurs qu’on ne peut bien évidement pas imaginer la réaction d’un chien traumatisé par un accident. De ce fait, avoir son chien en caisse de transport permet d’assurer votre sécurité et la sienne.

Alors j’imagine que vous êtes tout a fait d’accord avec moi sur ces points, mais voilà… Votre chien ne veut pas rentrer dans sa caisse de transport ! Comment faire ? Pas de panique, je vais vous donner toutes mes astuces pour habituer votre chien à la caisse de transport.

Comment choisir la cage de transport idéale ?

Il existe beaucoup de modèles différents mais le plus important est que votre caisse soit à la bonne taille. Comment être sûr que la caisse n’est pas trop petite ? Et bien votre chien doit tout simplement pouvoir s’asseoir, se coucher à son aise et faire un tour sur lui même lorsqu’il est dedans.

Ma petite astuce pour un chien qui est très réticent à l’idée de rentrer dans une caisse : n’hésitez pas à choisir une caisse dont le « toit » est détachable pour réussir à l’habituer progressivement. Vous pouvez également opter pour une caisse pliante, la plupart du temps elles sont très aérées, de fait, le chien ne se sent pas trop enfermé.

A éviter : les caisses de transport en tissu sont à proscrire dans un premier temps car votre chien serait tenté d’y faire quelques trous afin de trouver une sortie.

Habituer son chien à sa nouvelle caisse

Ça y est, vous avez choisi la caisse idéale pour votre toutou, maintenant le but est d’habituer votre chien à y entrer sur votre indication et surtout à aimer sa nouvelle « maison mobile ».

Je vous conseille dans un premier temps de procéder à cet apprentissage chez vous, tranquillement. Placez la caisse de transport dans un coin de votre salon, un endroit sans trop de passages et où votre chien pourra être à l’aise. Vous l’aurez compris, le but est que votre chien assimile sa caisse de la même manière que son panier.

Les étapes de l’apprentissage

Étape 1 : munissez vous de friandises ou du jouet préféré de votre chien. Si vous avez optez pour une caisse avec le toit détachable, enlevez-le (vous réinstallerez le toit uniquement quand votre chien ira de manière systématique dans sa caisse). Posez une friandise ou son jouet à quelques centimètres de la caisse. Lorsque votre toutou s’avance pour prendre la friandise/le jouet, alors félicitez le de manière très positive.

Attention : procédez par étape et si votre chien a peur : ne le caressez surtout pas, il pourrait assimiler votre geste à une récompense d’avoir eu peur, dommage.

Étape 2 : jouons au Petit Poucet ! Faites un chemin de friandises jusqu’à l’intérieur de la caisse. Si votre chien hésite à rentrer dans la caisse, encouragez-le avec une voix enthousiaste et en tapotant à l’intérieur de la caisse pour lui indiquer ce qu’il doit faire.

Surtout, ne soyez pas trop pressé, si votre chien n’arrive pas à rentrer dans sa caisse, facilitez l’exercice et ne grondez surtout jamais votre chien lors de cet apprentissage.

Étape 3 : si votre chien accepte de rentrer dans sa caisse, félicitez-le chaleureusement et répétez cet exercice un peu tous les jours.

Je vous recommande de laisser la caisse ouverte dans votre salon pendant plusieurs jours, n’hésitez pas à y cacher des friandises à l’intérieur pour renforcer le plaisir de votre chien lorsqu’il entre dedans.

Puis, lorsque votre chien entre et sort de sa caisse régulièrement, peut-être même qu’il dort dedans, vous pouvez intégrer la caisse dans votre voiture. Votre chien aura déjà assimilé la caisse de transport à quelque chose de positif et en plus, son odeur sera déjà présente à l’intérieur. Votre chien se sentira alors en sécurité et « chez lui ». Je peux vous assurer qu’avec cette technique, votre chien, si c’était le cas, ne sera plus malade et sera beaucoup moins stressé lors de vos trajets. En effet, le fait d’être « enfermé », le fait de se sentir en sécurité diminue le niveau d’inquiétude de votre toutou car il ne peut finalement plus voir tout ce qu’il se passe à l’extérieur.

Beaucoup de personne trouve l’utilisation des caisses de transport maltraitante et barbare, mais en réalité elles contribuent à apaiser le chien dans certaines situations. Bien entendu, on ne laissera jamais un chien plus de 4 ou 5 heures d’affilées dans une caisse, mais quelques heures ne sont absolument pas maltraitantes pour lui, je vous l’assure.

J’ajoute également pour finir qu’avant un trajet en voiture ou un court séjour en caisse de transport, il est préférable d’avoir promené et dépensé son chien. Et oui, n’oubliez pas qu’un chien épuisé = un chien qui dort !

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour apprendre à votre toutou à s’habituer à la caisse de transport. Bonne route !

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

522a409756c69677baf7acc36b59134f????????????????????