La vérité sur les harnais

harnais chien

On lit un peu tout et son contraire sur les harnais pour chien si bien qu’au moment de faire son choix on peut se trouver un peu dépourvu.

Toutoupourlechien fait le point sur les harnais pour vous aider à faire un choix éclairé.

Il n’existe pas un harnais mais des harnais qui diffèrent selon leur point d’attache. Ainsi, on distingue :

– le harnais avec point d’attache sur le dos, le plus classique

– le harnais avec point d’attache au garrot (entre les épaules du chien)

– le harnais avec point d’attache sur le poitrail

– le harnais avec double point d’attache au niveau du poitrail et du garrot

A l’origine, le harnais pour chien a été conçu pour le travail de traction d’un traîneau ou d’une charrette. La plupart des modèles de harnais incitent d’ailleurs le chien à tirer en laisse  et sont donc généralement à proscrire si vous ne souhaitez pas que ce soit votre chien qui vous promène !

Le harnais peut, à l’inverse, être recommandé si votre chien présente des problèmes respiratoires ou trachéaux, assez répandus chez les petits chiens et les chiens à nez court comme les bulldogs français par exemple. En effet, le point commun à tous les harnais est qu’il évite, contrairement au collier, de créer une pression au niveau du cou de l’animal.



Mieux encore, cet accessoire permet de répartir le travail de traction sur le corps du chien et réduit à néant le risque de blessure au cou. En revanche, gare aux harnais à attache dorsale ou au garrot qui ne restent pas fixes et tournent sur le corps du chien : ils peuvent blesser votre toutou au niveau de la colonne vertébrale si ce dernier tire violemment alors que le harnais est dans cette position. Préférez donc un modèle à deux points d’attache d’autant plus si Médor a tendance à tirer. De même, veillez à ce que le harnais soit bien ajusté à la morphologie votre chien et qu’il soit suffisamment confortable. Préférez les harnais à sangles larges, assez couvrantes pour davantage de confort.  Gardez à l’esprit qu’un harnais mal ajusté risque de frotter sous les aisselles ou sur le thorax du chien et  causera des irritations douloureuses pour votre animal voire des blessures musculo squelettiques.

Le choix de se diriger vers un harnais au lieu d’un collier a souvent pour raison première la sécurité. Il est vrai qu’un chien aura davantage de mal à se défaire d’un harnais que d’un collier, même si celui ci se détache, et peut être particulièrement adapté aux chiens fugueurs. Mais, il faut aussi être conscient qu’un harnais offre une plus grande liberté de mouvement à votre chien. Par conséquent, si votre chien est agressif, le harnais –s’il n’est pas muni d’une poignée dorsale- ne vous permettra pas de contrôler votre molosse aussi bien et aussi rapidement qu’avec un collier.

 

Vous aimerez lire également:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises HTML étiquettes et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

e877f9890dfd5c2b2245db7eb2b4600a.................