L’importance des promenades pour l’équilibre du chien

Le chien est un animal qui a besoin de découvrir le monde, sentir de nouvelles odeurs, rencontrer des copains, explorer en somme.

Combien de fois ai-je entendu des maîtres me dirent qu’ils n’ont pas besoin de sortir leur chien car ils ont un immense jardin ? Combien de fois ai-je dû répéter, répéter et encore répéter l’importance de promener quotidiennement son chien en dehors du jardin ? Combien de fois ai-je constaté des problèmes de comportement liés directement au manque de balades ? Malheureusement je ne les compte plus. En revanche, je compte sur cet article pour enfin convaincre les gens des bienfaits des balades pour l’équilibre de son chien.



Les bienfaits des balades pour l’équilibre du chien

Un jour, une personne a fait appel à moi pour que je l’aide à régler certains problèmes de comportement que rencontrait son chien (destructions, malpropretés, etc.). Après une brève discussion, nul besoin d’aller plus loin, le diagnostic est tombé : « Vous ne sortez jamais votre chien Madame, ne cherchez pas plus loin, votre chien s’ennuie et tourne en rond. Sortez-le ! ».

En termes d’éducation ou rééducation, c’est peut-être la chose la plus simple à mettre en place pour régler les problèmes. Néanmoins, cette personne ne comprenait pas, elle avait un grand jardin c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a décidé d’adopter un chien. Oui mais voilà, cela ne suffit bien évidemment pas. J’ai l’habitude de dire aux maîtres qui viennent me voir que je préfère un chien vivant en appartement avec la possibilité de sortir plusieurs fois par jour plutôt qu’un chien vivant dans 1 hectare de terrain sans jamais franchir la limite de ce dernier. Lorsque je dis ça, les gens me font les gros yeux.  J’ai même entendu un homme me dire un jour qu’il n’avait pas pris un chien pour le sortir tous les jours, et que s’il avait su il ne l’aurait pas adopté… Voilà, nous en sommes là ! Et après on vient s’indigner devant ceux qui osent abandonner leur animal ? Et bien à mon sens, ne pas répondre aux besoins de son chien, c’est une forme d’abandon !

Le chien est un animal qui a besoin de découvrir le monde, sentir de nouvelles odeurs, rencontrer des copains, explorer en somme. Vous pensez bien que malgré l’immensité de votre jardin, votre chien en a fait le tour depuis bien longtemps et commence vraiment à tourner en rond. Je vous propose l’analogie suivante pour être clair : si vous habitiez dans un immense château, pourriez-vous y rester toute votre vie sans voir le monde extérieur ? Allez, sans mauvaise foi j’imagine que la réponse est non. Bien évidemment, nous avons besoin d’interagir, de partager, d’échanger, de discuter un minimum avec nos semblables. Et bien pour nos amis les chiens, c’est la même chose.  La promenade, la découverte de l’extérieur, les rencontres avec ses congénères font parties de ce que j’appelle les besoins sociaux du chien. Il est indispensable de les respecter pour permettre à votre chien de se sentir bien dans ses pattes.

Le chien a des besoins

« Vous n’avez pas le temps ? Vous vous levez suffisamment tôt comme ça tous les jours ? Quand vous rentrez le soir vous êtes trop fatigué pour ressortir ? Le temps est vraiment pas terrible dehors, on verra demain s’il fait meilleur… » J’entends tout a fait que l’on puisse se dire ce genre de chose, mais il ne faut pas oublier que vous avez en face de vous un être vivant qui a des besoins et qui compte sur vous, et uniquement sur vous, pour y répondre.

Si vous ne répondez pas à ses besoins, vous n’aurez pas un chien heureux à vos côtés, vous n’aurez qu’un chien qui cherche à se défouler et évacuer son énergie par n’importe quel moyen : aboiements excessifs, destructions, trous dans le jardin, fugues, activités de substitution, etc. (la liste est très longue).

Et souvent, ce genre de comportement est « réglé » à l’aide d’outils de torture : un collier électrique pour éviter qu’il n’aboie, un collier anti-fugue pour qu’il reste bien dans son jardin, vous savez, l’endroit génial qu’il devrait adorer normalement, il est si grand ce jardin ! et j’en passe. Pourquoi ? Parce que forcément toutes les méthodes « douces » n’ont pas fonctionné puisque la cause réelle du problème ne vient pas de votre chien mais du maitre !

Je dis donc STOP à cette maltraitance ! Car oui, le mot est peut être fort mais il faut le dire : laisser un chien passer sa vie dans un même endroit sans jamais (ou que quelques fois par semaine / mois) voir le reste du monde : c’est de la maltraitance animale. Si vous voulez, pour adoucir mon propos nous dirons que ce n’est pas une attitude bienveillante envers son animal.

D’ailleurs, vous verrez que plus vous sortirez votre chien, plus il sera bien dans ses pattes, plus il vous obéira et sera attentif à vous. Votre chien vous écoutera alors par coopération. Et oui, plus on répond aux besoins de son chien, plus il nous est reconnaissant. En le promenant tous les jours, vous répondez non seulement à son besoin de dépense physique mais aussi à son besoin de dépense mentale. C’est très important ! N’hésitez pas, pendant vos balades (si vous avez peur de vous ennuyer) à prendre deux trois friandises, à travailler avec votre chien, prenez son jouet préféré, etc. Si vous avez peur de le lâcher, prenez une grande longe (10m, 20m, 30m pourquoi pas). Privilégiez le confort, soyez détendu pour que votre chien le soit également.

N’hésitez pas à emmener votre chien partout, plus il sera habitué à vivre diverses situations plus ou moins stimulantes, plus ce sera un plaisir pour vous de vous balader avec lui. Dites-vous toujours que le chien apprend en partie par habituation et immersion, de fait, s’il ne voit jamais la ville, s’il ne va jamais en forêt, s’il ne voit jamais ou que très rarement d’autres humains, des enfants, d’autres chiens, etc., votre chien pourrait finir par avoir peur de tout ou, dans le pire des cas, deviendra agressif envers ce qui est inconnu pour lui.

L’importance des promenades quotidiennes

Pour finir, que vous ayez pour projet d’adopter un chien ou que vous en ayez déjà un : promenez le régulièrement ! Et j’entends par régulièrement : quotidiennement, tous les jours ! Bien entendu, selon l’âge de votre chien, vous adaptez les sorties. Pour un chiot, ce sera des sorties d’une dizaine de minutes, maximum quinze minutes plusieurs fois par jour et pour un chien adulte ce sera minimum 30 minutes par jour.

Vous devez aussi bien prendre en considération les besoins de la race de votre chien, qui varient souvent selon les catégories de race. Vous imaginez bien qu’un Border Collie aura besoin de beaucoup plus de dépense physique et mentale qu’un chihuahua. Mais attention, même les petits chiens d’agrément ont besoin de se dépenser! Si petits soient-ils, ils restent des chiens et non des peluches qui font jolis dans le sac à main.

Vous l’aurez compris, les balades sont un élément clé de l’équilibre et du bien-être canin. L’odorat étant le sens le plus développé chez le chien : vous vous devez de le stimuler !

Astuce bonus

Si vous n’avez vraiment pas le temps ni la possibilité de sortir tous les jours votre chien : c’est dommage, certes, mais vous pouvez vous rattraper en lui proposant des activités à la maison. Un jeu de pistage, une séance pour lui apprendre des tours, etc. Ne négligez pas votre toutou, passez du temps avec lui. Il vous attend toute la journée, ce n’est pas pour que vous l’ignoriez toute la soirée ! Lui ne vous abandonnera jamais, prenez exemple.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

c6677917bbd26685ecdf35ab423dc647JJJ