L’intoxication à l’oignon chez le chien

L’oignon, nous sommes nombreux à trouver cela délicieux. Cru comme cuit, on le consomme au quotidien dans divers plats. Mais saviez-vous que l’oignon est très toxique pour nos amis les chiens ?

Les composés soufrés de l’oignon responsables de sa toxicité pour le chien

L’oignon est un légume utilisé depuis l’Antiquité non seulement pour ses qualités gustatives mais aussi pour ses nombreuses propriétés pharmacologiques pour l’Homme. Hypotenseur, diurétique, antimicrobien, antifongique, anti hyperglycémiant…on ne compte plus ses nombreux bienfaits sur la santé humaine.

Seulement, au-delà de ses nombreuses vitamines et composés bénéfiques pour l’Homme, l’oignon renferme aussi des dérivés soufrés très toxiques pour les carnivores domestiques comme les chats, les furets et les chiens.

L’intoxication à l’oignon provoque une anémie hémolytique. En d’autres termes, les composés soufrés de l’oignon sont responsables chez le chien d’une destruction des globules rouges circulants dans son sang. La cuisson ne détruit pas les composés soufrés de l’oignon si bien qu’il est toxique pour le chien sous toutes ses formes, cru comme cuit, frais comme congelé ou déshydraté. De faibles quantité d’oignon suffisent à faire apparaître des signes d’intoxication chez un chien, à partir de 11g d’oignon par kg de poids corporel.

On retrouve ces mêmes composés soufrés toxiques pour les chiens dans les plantes appartenant à la famille botanique des oignons appelée la famille des alliacées. Cette famille compte l’ail et le poireau également toxiques pour le chien.



Les signes d’une intoxication à l’oignon

Les symptômes révélateurs d’une intoxication à l’oignon sont en réalité les conséquences visibles ou perceptibles de l’anémie hémolytique. Ainsi, en cas d’intoxication à l’oignon, on peut observer un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Une hémoglobinurie ou présence d’hémoglobine dans les urines du chien qui les colore en rouge ou marron. On parle alors d’un aspect « marc de café » des urines. Ce symptôme apparaît en général dans les 12 à 24 heures qui suivent l’ingestion de l’oignon. Il peut être le seul signe clinique visible de l’intoxication et doit vous pousser à consulter un vétérinaire sans tarder.
  • Un abattement de l’animal.
  • Des muqueuses très pâles ou jaunâtres.
  • Une augmentation de la fréquence respiratoire destinée à compenser le manque d’oxygène dans le sang lié à la destruction des globules rouges chargées de transporter ce gaz vers les organes.
  • Une augmentation de la fréquence cardiaque appelée tachycardie.
  • Une splénomégalie (augmentation du volume de la rate qui devient palpable).
  • Plus rarement, une diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales dans les 13 à 48 heures après l’ingestion d’oignon.

Intoxication du chien à l’oignon : quel remède ?

Si votre chien a mangé des oignons ou si vous suspectez une intoxication à l’oignon, il est nécessaire de faire examiner votre animal sans tarder par un vétérinaire.

Le vétérinaire pourra pratiquer des examens urinaires et des examens sanguins pour confirmer ou infirmer l’intoxication.

S’il s’agit véritablement d’une intoxication à l’oignon, le pronostic n’est que très rarement mauvais. Le chien se remet généralement spontanément en quelques jours de ce genre d’intoxication mais il arrive, en cas d’intoxication sévère, qu’il faille traiter ses symptômes. Une perfusion pour protéger la fonction rénale mise à mal par la destruction des globules rouges peut être administrée par le vétérinaire. Il peut également prescrire à son patient à quatre pattes de la vitamine E dont les propriétés anti-oxydantes ont pour effet de protéger les membranes des globules rouges. Pour les détenteurs d’une mutuelle animaux, les soins ainsi que le traitement sont couverts par votre assureur.

L’animal devra être bien surveillé jusqu’à 5 à 6 jours après qu’il ait mangé des oignons. A cette fin, le vétérinaire peut préconiser une hospitalisation pendant quelques jours.

09ad329c4f82c994a4244b21922184d5AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA