Les solutions contre les fugues

Avant de s’attacher à trouver des solutions aux fugues à répétition de votre toutou, il faut comprendre les causes de ce comportement.

Bien souvent, la première cause de fugue est la libido de nos compagnons à 4 pattes, qu’il s’agisse des femelles ou des mâles. Les chaleurs d’une chienne reviennent tous les 6 mois et durent environ 3 semaines. Elles dégagent pendant cette période des phéromones très puissantes qui sont senties par les mâles à des kilomètres à la ronde.  Ainsi, un animal excité peut se sauver pour aller rejoindre un partenaire sexuel. La solution dans ce cas précis réside dans la stérilisation pour la femelle afin d’éviter les chaleurs et les visites impromptues des Dom Juan. Pour les mâles, il est possible à la castration chirurgicale ou chimique pour le rendre indifférent aux odeurs dégagées par ces dames.



Un chien peut également fuguer s’il a peur. C’est par exemple le cas lors d’orages, le soir du 14 juillet…où les bruits l’effraient et le poussent à se sauver. Lorsque l’on peut prévoir ces événements, il suffit de ne pas laisser sortir son chien seul et/ou de le tenir en laisse lors des promenades pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Votre chien peut faire également de l’anxiété de séparation. En effet, si vous êtes amené à vous absenter, votre chien commencera peut être victime de stress qui le pousse à s’évader. Pour régler ce problème, il faut habituer votre chien à vos départs. Commencez par le placer dans une pièce et absentez quelques minutes afin de l’habituer à être seul. Puis espacer petit à petit la durée de vos absences. Vous pouvez également lui donner avant de partir un Kong afin de l’occuper et de distraire son attention. Il se peut qu’il ne remarque même plus que vous êtes parti.

Enfin, il est possible que le mode de vie que vous offrez à votre chien ne lui convienne pas. Certaines races comme les huskies, les beagles…sont destinées à faire beaucoup d’exercice et si votre rythme de vie n’est pas en adéquation avec ses besoins, il fuguera pour les assouvir tout seul.

Il faut tout d’abord choisir une race de chien qui correspond à vos habitudes de vie et au temps que vous pouvez lui accorder. S’il est trop tard et que le toutou fugueur partage déjà votre vie, il vous faudra être très ferme sur l’éducation : le rappel, la marche en laisse… et consacrer aussi du temps aux jeux, aux balades et aux  câlins…

Enfin, si l’éducation et la patience ne suffisent pas, il est possible de s’aider en dernier recours de clôture et collier électrique, qui ont très rapidement un effet dissuasif.

Vous aimerez lire également:

5f3855c6a3c8e2162b8cf6ef788abed0GGGGGGGG