Mes vies de chien : la bande-annonce va vous faire craquer

le

Mes vies de chien sort dans les salles obscures le 19 avril prochain. C’est une comédie familiale pour les petits et les grands amoureux des chiens. Découvrez la bande annonce de ce film qui va vous faire fondre.

Affiche du film Mes vies de chien

© Crédit photo: Metropolitan FilmExport

En quête d’un vrai « feel good movie » et d’une comédie familiale pour les vacances de Pâques, vous allez sûrement adorer Mes vies de chien dont la sortie dans les salles françaises est prévue le 19 avril 2017.

 

Synopsis: Ethan, alors âgé de 8 ans, recueille un adorable chiot Golden Retriever qu’il nomme Bailey. Années après années, le petit garçon noue des liens très forts avec son animal, présent à toutes les étapes importantes de sa vie. Hélas, Bailey finit par vieillir irrémédiablement et Ethan doit lui faire ses adieux. Bailey se réincarne alors tour à tour en Berger Allemand, en Corgi et en croisé Berger AustralienSaint-Bernard pour vivre d’autres vies de chien. Existences après existences, Bailey découvre le véritable but de sa vie : retrouver Ethan …

On doit Mes vies de chien au réalisateur suédois Lasse Hallström connu pour avoir réalisé Hatchi en 2009, ce film tiré d’une histoire vraie et mettant en scène Richard Geere. Il relatait l’histoire émouvante d’un adorable Akita Inu qui attendait le retour de son maître décédé tous les jours à la sortie de la gare.

Mes vies de chien est une adaptation d’un roman qui a connu un immense succès aux États-Unis : A Dog’s Purpose écrit par W.Bruce Cameron pour aider son épouse à faire le deuil de son chien disparu.

Lors de la sortie américaine du film, la production a dû faire face à de vives critiques de la part des associations de défense des animaux après la diffusion sur le site TMZ d’une vidéo montrant un Berger Allemand forcé par l’équipe de tournage de sauter dans l’eau alors qu’il semblait terrifié à cette idée. La production du film a répondu à la polémique en rassurant sur l’état de santé de l’animal vu sur la vidéo et une enquête indépendante menée par American Humane, un organisme expert en matière de maltraitance animale, a conclu que la vidéo avait été falsifiée et qu’aucun animal n’avait subi de cruauté pendant le tournage.

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

6586c38008941ff00a85e3753ea1c7ef[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[
error: Ce contenu est protégé par Copyright