Mon chien est malpropre : que faire ?

Votre chien était propre et est devenu malpropre du jour au lendemain ? Votre chien n’a jamais réellement appris à faire ses besoins dehors et malgré qu’il soit adulte, vous devez toujours nettoyer ses « bêtises » ?

Pas de panique, voyons ensemble pourquoi votre chien est malpropre et surtout que devez-vous faire pour remédier à ce problème.



La malpropreté du chiot et la malpropreté du chien adulte

Tout d’abord, il est important de distinguer la malpropreté du chiot de celle du chien adulte. Concernant les chiots, n’hésitez pas à consulter notre article qui explique comment apprendre la propreté à son chiot afin de ne pas faire d’erreurs et de proposer à votre chiot un apprentissage cohérent et surtout efficace.

En revanche, pour ce qui concerne la malpropreté chez le chien adulte, ceci est plus délicat et le plus important est de trouver la cause pour ensuite proposer des pistes de travail adaptées.

Les principales causes de la malpropreté chez un chien adulte

Voyons ensemble quelles sont les principales causes qui expliquent la malpropreté chez un chien adulte

Les problèmes de santé

Un chien peut devenir malpropre en raison de problèmes de santé, comme par exemple des problèmes rénaux, des infections urinaires ou, tout simplement, une incontinence liée à l’âge avancé de votre toutou. Dans tous les cas, il est important d’exclure toutes raisons vétérinaires en consultant un spécialiste qui saura diagnostiquer et prescrire un traitement adapté si besoin est.

Un mauvais apprentissage

Vous n’avez jamais réellement appris à votre chien à faire ses besoins dehors, ou vous n’avez pas réussi à obtenir un résultat optimal.Il faudra reprendre l’apprentissage de base en respectant le chien, sachant qu’il repart à zéro avec parfois de nombreuses années d’habitude. Dites-vous que c’est un peu comme si on vous demandait d’apprendre à lire à l’âge de 30 ans, cela sera beaucoup plus compliqué qu’à 6 ans bien évidemment.

Vous pouvez aussi avoir adopté un chien adulte n’ayant jamais appris la notion de propreté lors des premiers mois de sa vie. C’est souvent le cas des chiens de refuge ou ayant passé la majorité de leur vie dehors ou en chenil. En effet, nul besoin de se retenir lorsque l’on peut faire ses besoins partout et à n’importe quel moment. Ici encore, l’apprentissage de base devra être proposé tout en sachant que cela ne se fera pas aussi rapidement que pour un chiot.

Dans tous les cas, la patience est le maître mot dans ce genre de situation car si vous vous énervez, vous risqueriez d’être incohérent et d’envoyer de mauvais messages à votre toutou et ainsi, le braquer et le stresser, ce qui n’apporterait absolument rien dans la résolution de votre problème.

Un changement d’environnement

Vous venez de déménager, vous venez de perdre un animal du foyer ou au contraire d’en intégrer un nouveau et votre chien est devenu malpropre à la suite de cela : rien de plus normal. En effet, votre chien est frustré et ne trouve plus sa place dans le groupe.

Malgré tout, le chien est un animal très facilement adaptable, c’est d’ailleurs pour cela que ce fut la première espèce domestiquée il y a plus de 15 000 ans, de fait, ne paniquez pas, cela peut juste être un mauvais moment à passer. Cependant, il est important de ne pas renforcer ce mauvais comportement et de faire en sorte de redonner une place à votre toutou, ne le laissez pas de côté car le problème ne fera qu’aggraver et potentiellement sous d’autres formes.

L’anxiété

Le chien est un animal sensible et certains d’entre eux le sont plus que d’autres. Cette hypersensibilité empêche certains de gérer leurs émotions et, de fait, la « bêtise » est inévitable. Il faut alors trouver les éléments qui déclenchent cette anxiété chez votre chien et en réduire les effets. Par exemple, si votre chien stresse lorsque vous partez ou arrivez chez vous, il faut faire en sorte que ces moments soient vécus de manière plus sereine pour votre chien.

Dans tous les cas, il faut redonner confiance à votre chien sans renforcer inconsciemment cette attitude gênante. En effet, ne rassurez pas votre chien lorsqu’il stresse ou devient tout à coup anxieux car en le caressant ou en lui parlant de manière calme, vous validez, sans le vouloir, son comportement.

Les absences trop longues

Cette cause peut paraître simple, mais pourtant à prendre en compte. En effet, parfois, les chiens sont tout simplement laissés trop longtemps seuls sans avoir la possibilité de faire leurs besoins. N’oubliez pas de sortir votre chien régulièrement et surtout de lui proposer de bonnes dépenses avant et après une absence, qu’elle soit longue ou non d’ailleurs.

Le territoire

Pour les chiens mâles, le marquage est très présent et il suffit qu’un autre chien soit venu chez vous pour que le votre passe derrière à son tour. De même qu’une chienne en chaleur pourra venir exciter un mâle et l’incitera à marquer son territoire. La castration peut alors être envisagée mais n’est pas non plus une solution miracle, notamment pour les chiens ayant dépassés l’âge d’un an.

6 conseils pour éviter ou régler ce problème de malpropreté chez votre chien

Conseil n°1 : Reprenez les bases de l’apprentissage

Conseil n°2 : Instaurez des règles de vie claires, notamment concernant la gestion des contacts, de l’espace, des caresses, etc. avec votre chien.

Conseil n°3 : Si votre chien est anxieux, faites en sorte de lui proposer un environnement plus serein, plus adapté à son caractère et ayez une attitude cohérente et respectueuse.

Conseil n°4 : Si votre chien connaît un changement d’environnement, faites en sorte de lui proposer de nouveaux repères afin qu’il retrouve sa place dans la groupe social.

Conseil n°5 : N’oubliez jamais la règle du « pas vu, pas pris ». Le chien est un animal qui vit l’instant présent et si vous le sanctionnez après coup, il ne comprendra pas la raison de cette réprimande.

Conseil n°6 : Et enfin, mon dernier conseil et peut être le plus important : soyez patient, n’allez pas plus vite que la musique et faites en sorte de bien trouver la cause du problème pour le régler. Si vous allez trop vite, vous passerez à côté de quelque chose qui ne fera qu’aggraver le problème.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

859d17e95b47c772b4b691298750f2d2|||||||||||||||||||