Mon chien grogne

Lorsqu’un chien grogne, c’est un moyen pour lui de communiquer, de vous avertir qu’une situation le met mal à l’aise.

Pourquoi mon chien grogne-t-il ?

Un chien grogne pour vous signifier qu’une situation le met mal à l’aise. C’est une manière de vous prévenir qu’il n’a pas l’intention d’être agressif mais qu’il risque de l’être si vous insister. Un grognement est un avertissement. Si vous n’en tenez pas compte, votre toutou peut vous mordre.

C’est une manière, pour lui, de communiquer. Il peut grogner s’il a mal, s’il a peur. Mais il peut aussi grogner lorsqu’il veut protéger sa gamelle ou son territoire.

Il agit ainsi avec ses congénères qui d’instinct, comprennent le message et n’insistent pas. Si votre chien agit ainsi, il vaut mieux tenir compte du message que votre chien essaie de vous envoyer  pour ne pas que la situation perdure.

Comment réagir si mon chien grogne ?

Lorsqu’un chien grogne, notre réflexe serait de le punir ou de lui interdire en lui disant « non ». Mais ce n’est pas la bonne réaction.

Ce grognement est un moyen pour lui de vous avertir. En agissant ainsi vous vous exposez à deux types de réaction. Soit votre chien obtempère mais cela ne va pas régler le problème. La raison de son grognement sera toujours là. Soit le fait de réagir va envenimer la situation et votre chien peut devenir encore plus agressif. Il risque de vous mordre.

Le mieux est d’être à l’écoute de cet avertissement. Cela ne veut pas dire que vous allez faire ce que votre chien demande. Non, cela veut dire que vous allez régler le problème qui pousse votre toutou à grogner.

Attention ! Vous allez régler le problème s’il vous est possible d’intervenir. Si vous sentez que vous n’y arriverez pas, il est préférable de faire appel à un comportementaliste.

Il y a des situations que vous pouvez régler par vous-même, d’autres qui nécessitent une aide extérieure avant que votre chien ne devienne trop agressif et même dangereux pour vous et vos proches.

Quand pouvez-vous intervenir ?

Il existe des situations pour lesquelles vous pouvez intervenir.

  • Par exemple, si votre chien grogne parce qu’il protège sa gamelle. Il suffira de lui donner une gamelle vide dans laquelle vous pourrez ajouter des aliments au fur et à mesure. En commençant par lui donner de loin. Puis petit à petit, vous pourrez vous approcher de votre chien. Celui-ci n’y verra aucun danger et saura que vous ne voulez en aucun cas lui prendre sa gamelle.
  • Si votre chien n’aime pas les caresses et qu’il grogne quand vous voulez le caresser. Allez-y par étape. Caressez le à un endroit qu’il aime tout en le prévenant à chaque fois en lui disant « caresse ». Petit à petit, votre chien se laissera faire car il verra qu’il ne craint rien.
  • Si votre chien est craintif, le fait de s’approcher de lui le met mal à l’aise. Il a l’impression d’être piégé. Plutôt que d’aller vers lui et de risquer le grognement, faites-le venir à vous à chaque fois que l’occasion se présente. Petit à petit, votre chien aura de plus en plus confiance en vous.

Toutefois, si pour ces différentes situations, vous ne vous sentez pas capable d’intervenir, faites appel à un comportementaliste qui vous apportera une aide précieuse.

fc26c4617e7b88d2e6c4d36655cc2bbc999999999999999