Mon chien s’ennuie : comment le stimuler ?

Vous avez l’impression que votre chien s’ennuie ? Vous ne savez plus quoi faire pour éviter cet état ?

Découvrons quels sont les signes qui montrent que votre chien s’ennuie et surtout comment le stimuler pour qu’il n’arrive plus à ce stade émotionnel extrême.



Acquisition d’un chien : un acte responsable

Avant toute chose, il est important de souligner les responsabilités pour lesquelles on s’engage lorsque l’on adopte un chien. Et oui, ce n’est pas un jouet, un chien n’est pas juste un passe temps, un manque affectif à combler ou une peluche pour faire plaisir aux enfants.

Un chien demande énormément d’attention, de respect et de bienveillance afin de répondre à ses besoins.

N’oubliez jamais que le chien est un animal social qui a besoin de voir ses congénères, de se balader dans divers endroits, de sentir les odeurs laissées par ses copains de même espèce mais aussi celles de toutes les autres. Un chien a besoin d’être stimulé autant physiquement que mentalement sinon des conséquences comportementales non souhaitées viendront gâcher votre quotidien et l’harmonie de votre relation.

Beaucoup de chiens s’ennuient, mais ils ne le montrent pas tous de la même manière. Pour certains, on ne s’en rendra d’ailleurs peut être jamais compte malheureusement. Imaginez bien que rester à rien faire durant de longues heures voire de longues journées, de longues semaines, n’est absolument pas approprié, que ce soit pour un chien ou pour tout autre être vivant. La non sollicitation du corps et de l’esprit engendre automatiquement des troubles du comportement.

J’ai souvent l’habitude de dire que je préfère largement un chien qui habite en appartement et qui est promené tous les jours, jusqu’à plusieurs fois par jour, qui voit d’autres chiens régulièrement et une multitude de situations diverses et plus ou moins stimulantes plutôt qu’un chien vivant à la campagne sans jamais mettre une seule patte en dehors de son jardin. Sachez que vivre à la campagne et avoir un jardin n’est pas nécessairement la seule condition pour avoir un chien. Il faut être en mesure de répondre à ses besoins, de prendre le temps de s’occuper de lui et ne pas avoir peur d’en faire trop, jamais.

Pour nous, humains, les journées sont souvent trop courtes et l’on court dans tous les sens pour réussir à faire tout ce que notre quotidien nous inflige. Le travail, les enfants, les courses, le ménage, les activités extra-scolaires, les activités extra-professionnelles, etc. Tant de choses qui peuvent nous amener à négliger, malheureusement, cette petite boule de poils à qui l’on donne le vertige à force de courir dans tous les sens.

On finit même pas être agacés de devoir sans cesse enjamber le toutou qui est dans le passage, on en vient à être irrité du chien qui nous saute dessus pour nous supplier de le caresser…  Et on finit d’ailleurs par le trouver encombrant, ne voit-il pas qu’on a pas que ça à faire que de le caresser ? On a une vie nous, des choses à gérer, des responsabilités, des contraintes, etc. Pas que ça à faire après tout, qu’il aille dans le jardin faire sa crotte et on en parle plus. Ces mots pourront choquer mais pourtant, tout le monde s’accordera à dire qu’ils font écho. N’est-ce pas ?

Comment remarquer que mon chien s’ennuie ?

Un chien peut montrer de diverses manières à ses maîtres qu’il s’ennuie, mais la plupart du temps on le remarquera très facilement. Et oui, les chiens ne sont pas très doués pour dissimuler leurs émotions, et heureusement pour nous car le décryptage n’en est que plus simple.

La liste des signes qui montrent qu’un chien s’ennuie peut être infinie puisque n’importe quelle activité que votre chien trouvera pour combler ce manque et pour dépenser son trop plein d’énergie sera la bienvenue. Un chien qui s’ennuie pourra creuser des trous dans le jardin, aboyer de manière excessive, détruire tout ce qui sera à sa portée lorsqu’il sera tout seul, attirer votre attention en faisant des bêtises juste devant vous car il saura que cela déclenchera une réaction de votre part ou encore se lécher de manière excessive pour décompresser et évacuer le stress qu’il accumule au fil de ses journées monotones et dénuées d’intérêts.

Mais alors, que faire ?

Prendre conscience du fait que votre chien s’ennuie, et que vous n’y êtes peut-être pas pour rien, est déjà un grand pas vers une évolution de la situation. Prendre conscience du mal-être que l’on engendre chez notre chien est une amélioration en soi. Il ne reste plus qu’à mieux comprendre comment fonctionne un chien et agir en conséquence.

Répondre à son besoin de promenade 

La première chose à faire est de répondre à ses besoins sociaux à savoir : une promenade tous les jours en dehors du jardin pendant minimum 30 minutes. Impossible pour vous ? Trop de contraintes ? Trop de pluie ? Il fait déjà nuit ? Et bien j’en suis désolée non pas pour vous, mais pour votre toutou…

Votre chien a besoin de découvrir des endroits autres que son jardin qu’il connait déjà par cœur afin de stimuler le sens qu’il a de plus développé : son odorat. Sentir de nouvelles odeurs, consulter et répondre aux mails que lui ont laissé ses congénères est un véritable plaisir pour votre chien. Ne négligez pas cette balade car elle permettra à votre chien de se sentir bien dans ses pattes, de se dépenser autant physiquement que mentalement et vous verrez que ce rituel ne fera que renforcer votre relation avec lui : que du bonheur en perspective non ?

Renforcer votre relation

Ne négligez pas les moments passés avec votre chien, ils sont précieux et le rendent très heureux. Le simple fait de faire une activité avec vous lui permettra de se dépenser physiquement et même  intellectuellement, pourquoi pas, selon l’activité que vous aurez choisi. Balade en forêt, jeux de lancés de balles ou de frisbee, jeux de cache cache, etc. Emmenez-le partout où il vous est possible de venir accompagné d’un poilu à quatre pattes. S’il ne fait pas suffisamment beau pour sortir, profitez-en pour renforcer son éducation à la maison en lui apprenant des petits tours, qui ne serviront peut être pas au quotidien mais qui vous permettront de renforcer votre relation, de renforcer son éducation et de le stimuler intellectuellement.

L’occuper lors de vos absences

Vous passez votre journée au travail ? Pas de problème : proposez à votre chien une balade avant de partir afin qu’il se dépense et ne pense qu’à une seule chose après votre départ : dormir ! Si vous n’avez pas le temps de lui proposer une vraie et longue promenade le matin entre le café et la salle de bain : pas de panique, ce n’est pas un problème tant que vous lui proposez une occupation lors de votre absence.

Nul besoin d’être un as du bricolage, ou la première fortune de France, faites simplement preuve d’imagination. Vous pouvez cacher des friandises dans le salon, lui donner un jouet auquel il n’a pas accès le reste du temps pour que ce dernier ait énormément de valeur à ses yeux, vous pouvez lui donner ce que l’on appelle des jouets d’occupation – type Kong – dans lesquels on viendra glisser des friandises à l’intérieur par exemple.

Plus vous proposerez des distractions à votre toutou, moins il sera tenté de s’occuper lui-même des rideaux du salon ou des chaussures dans l’entrée, et plus il aura envie de dormir pour récupérer de toute cette énergie dépensée.

Et pourquoi pas faire appel à un dog sitter qui viendra promener votre chien. N’hésitez pas à vous renseigner car, depuis quelques temps, de nombreux professionnels du monde canin ce sont lancés et proposent ce service.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

c3b0f0531f5ea4c89d2f06aee67288e8vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv