Réussir la première nuit avec votre chiot

La première nuit d’un chiot dans sa nouvelle maison peut être difficile. Ce sera pour lui la première fois qu’il va dormir loin de la chaleur de sa mère et de sa fratrie et de surcroît, dans un endroit qu’il ne connaît pas encore.

Cela va être aussi une période difficile pour le maître qui va devoir lui apporter toutes les attentions possibles pour rendre ce moment moins pénible mais aussi agir de manière ferme pour ne pas qu’il prenne de mauvaises habitudes.



Quelles précautions prendre ?

Votre chiot aura pris l’habitude de dormir contre sa mère et ses frères et sœurs. Il va donc falloir reproduire cette chaleur. Voici quelques astuces qui pourront vous être utiles.

  • Une bouillotte : placez une couverture dans son lit dans laquelle vous aurez mis une bouillotte d’eau chaude pour reproduire la chaleur de sa mère.
  • Un réveil mécanique. En effet, le « tic tac » de cet objet remplacera le cœur de la mère.
  • Un linge venant de son élevage : ce linge sera imprégné de l’odeur de sa mère, de sa fratrie et rassurera votre chiot. Si vous n’en avez pas, vous pouvez lui donner un de vos vêtements.
  • Un doudou : veillez tout de même à lui donner un doudou qui ne sera qu’à lui. Évitez de prendre une peluche que votre enfant voudra récupérer par la suite et faites attention qu’elle ne se déchire pas facilement afin d’éviter que votre chiot ne s’étouffe avec.

Comment procéder la première nuit ?

Votre chiot risque de pleurer la première nuit voir même plusieurs nuits d’affilée. Il est donc important de prévenir vos voisins. S’il pleure, c’est qu’il est un peu perdu dans sa nouvelle maison. Mais après quelques temps, il va s’habituer.

Si vous préférez qu’il dorme dans votre chambre dans un premier temps, vous pouvez le faire. Mais cette solution est déconseillée si vous sentez que vous ne serez pas capable par la suite de le faire dormir ailleurs. Si vous optez pour cette solution, il faudra qu’au fil des jours, vous éloigniez sa corbeille de votre lit pour la placer ensuite à l’endroit qui lui sera réservé.

Pour la première nuit, il est tout de même préférable de le faire dormir à l’extérieur de votre chambre. Vous allez peut être culpabilisé devant ces pleurs mais sachez que sa mère procède exactement de la même manière. Tôt ou tard, elle va s’éloigner de lui pour le laisser dormir seul.

Avant de le laisser seul, il faudra éloigner tous les objets dangereux qui pourraient blesser votre chiot. Si ce n’est pas possible, placez le dans un parc à chien. L’avantage de cet accessoire est qu’il se sentira lui-même en sécurité.

S’il pleure dans la nuit, ne cédez pas et n’allez pas le voir. C’est vrai que c’est facile à dire et qu’on peut être tenté de se lever pour le réconforter. Mais ce comportement ne fera qu’envenimer les choses. Votre nouveau compagnon aura vite fait de comprendre que pour vous attirer, il suffit de pleurer. N’hésitez pas à être ferme et d’user de votre voix. Le simple fait de vous entendre peut le rassurer. Au bout d’un moment, votre chiot se fatiguera et s’endormira. Par contre, si ces pleurs vous paraissent inhabituels, il vaut mieux aller vérifier que tout va bien et qu’il ne s’est pas blessé.

L’arrivée du chien, les réponses à vos questions :

 

  1. Clarice a dit:

    Ce sont des bons conseils pour passer sa première nuit avec un chiot. C’est vrai que les chiots ont l’habitude de dormir contre leurs frères et sœurs, donc la première nuit peut être difficile. J’adore l’idée de lui donner un linge venant de son élevage. Je vais essayer cela !

Les commentaires sont fermés.

8d7f05c6082ec64977e9adefd8943eadEEEEEEEEE