Préparer son chien à un déménagement

Vous avez pour projet de déménager et vous ne savez pas comment préparer votre chien ?

Pas de panique, il vous suffit de suivre mes quelques conseils pour opérer ce changement dans les meilleures conditions possibles.

Sachez tout d’abord que le chien est un animal qui sait s’adapter rapidement à un nouvel environnement. C’est d’ailleurs pour cette raison que le chien fut la première espèce à être domestiquée, il y a de cela 15000 ans.

Néanmoins, pour que l’adaptation se passe bien, il est nécessaire que votre chien garde certains repères et en acquière de nouveaux.

Les repères justement, parlons-en ! C’est justement le fait que votre chien en perdent quelques-uns petit à petit, qui peut éventuellement être une source d’angoisse pour lui. En effet, il vous voit remplir des cartons, changer les meubles de place, il voit son fauteuil préféré partir, ses affaires être regroupées, etc. Bref, tant de changements qu’il ne comprend tout simplement pas.



Conseil n°1 : Épargner son chien

Mon premier conseil serait donc de ne pas infliger cela à votre toutou car vous aurez beau lui expliquer dans toutes les langues ce qu’il se passe, à part si vous avez un décodeur « chien », il ne comprendra pas davantage le sens de tout cela.

Si votre chien montre une trop forte anxiété, je conseille alors qu’il n’assiste tout simplement pas à vos préparatifs.

Conseil n°2 : Adopter une attitude calme et rassurante

En revanche, si votre chien n’adopte pas de comportements potentiellement gênants ou si vous n’avez tout simplement pas la possibilité de l’isoler, vous pouvez continuer vos préparatifs dans le calme. Ce qui est important est de laisser votre chien faire sa vie sans trop vous occuper de lui s’il montre quelques petits signes de stress. En effet, si vous le regardez systématiquement, il comprendra qu’en adoptant ce comportement précis, il arrive à capter votre attention, et là, c’est la fin des haricots. En revanche, si vous l’ignorez et continuez à faire ce que vous êtes en train de faire sans vous préoccuper de lui, il finira pas se faire une raison. Ainsi, le fait que vous soyez détendu, calme et serein permettra à votre chien de se fier à vous et de fait, il sera rassuré par votre attitude.

N’oubliez pas que votre toutou ressent toutes vos émotions et, même à l’approche du jour J vous devez tenir votre rôle de référent et rester rassurant pour votre chien afin qu’il se fie à votre état et ne stresse pas davantage. Même si je sais que cette période peut être stressante pour vous aussi, tentez de prendre sur vous et d’être dans une énergie positive. A défaut de faire peur, le changement devrait être vécu comme une nouvelle page qui se tourne.

Conseil n°3 : Lui proposer une occupation

Mais attention, aidez votre chien à vivre ce moment de la meilleure des manières en lui proposant une occupation afin qu’il ne tourne pas en rond et qu’il ne passe pas tout son temps à observer le moindre de vos faits et gestes. Vous pouvez lui donner un jouet d’occupation avec des friandises à l’intérieur ou encore lire notre article sur les différentes manières d’occuper son chien.

Conseil n°4 : Continuer à répondre à ses besoins

Bien entendu, continuez de vous occuper de votre toutou. Ce conseil peut paraitre inutile car évident mais nous savons tous combien de temps et d’énergie peut prendre un déménagement. Malheureusement, votre chien n’y est absolument pour rien. Il ne doit pas pâtir de ce bouleversement dans votre quotidien car sinon il pourrait se sentir délaissé. Ainsi, sortez-le toujours pendant minimum 30 minutes par jour en dehors de chez vous, permettez-lui de se dépenser correctement que ce soit physiquement, mentalement ou olfactivement. C’est très important de garder une certaine routine pour que votre chien puisse tout de même se raccrocher à quelques repères comme vos balades ou vos séances de jeux ensemble par exemple.

De plus, votre chien a besoin de moments privilégiés avec vous afin de toujours plus renforcer votre relation et pouvoir se défouler de toutes les éventuelles angoisses qui l’animent depuis le début de vos préparatifs.

D’ailleurs, entre nous, une bonne balade avec votre toutou, une petite pause pour sortir la tête de vos cartons, ne vous fera surement pas de mal à vous non plus !

Conseil n°5 : Encore un peu d’intimité tout de même

Vous le savez, le panier de votre chien, c’est son endroit refuge, la place qu’il sait être la sienne et qu’il peut investir à n’importe quel moment, c’est là où il sait qu’il pourra être tranquille et qu’on ne viendra pas le déranger. Ce serait donc une grave erreur que de lui enlever avant le grand départ. Il est très important que votre chien garde jusqu’au dernier moment ce repère-ci, à savoir, sa place.

Conseil n°6 : Lui aussi a le droit à sa petite visite

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à emmener votre chien visiter son nouveau « chez lui ». Ainsi, il pourra d’ores et déjà s’imprégner des odeurs et découvrir ce nouvel environnement qui sera bientôt le sien également.

Conseil n°7 : L’impression de repartir de zéro

Ne paniquez surtout pas si votre chien se (re)met à faire des bêtises en votre absence dans votre nouveau logement. En effet, c’est tout à fait normal, si ce dernier ne s’est pas tout à fait acclimaté à son nouvel environnement, qu’il stresse un peu lorsqu’il se retrouve seul.

Quelques conseils pour anticiper et/ou régler cet éventuel problème :

  • Reprenez votre routine habituelle, notamment concernant les repas, les balades ou encore les séances de jeux ensemble.
  • Donnez-lui une place dans votre pièce à vivre (panier, caisse de transport, tapis…).
  • Ne lui laissez pas toute la maison lors de vos absences.
  • Proposez-lui des occupations lors de vos départs.
  • Ne sanctionnez pas les bêtises faites en votre absence surtout, respectez la règle du « pas vu, pas pris ».
  • Répondez correctement à ses besoins avant et après vos absences car un chien « épuisé » est un chien qui dort.

Conseil n°8 : Une aide naturelle

Vous pouvez également aider votre chien à retrouver un équilibre dans sa gestion des émotions à l’aide de fleurs de Bach ou à l’aide de l’apaisine par exemple. Ces produits naturels permettront à votre chien de mieux gérer un changement. C’est davantage à titre préventif que curatif, de fait, n’hésitez pas à commencer une « cure » avant le déménagement, puis la poursuivre pendant et après l’événement potentiellement angoissant pour votre chien. Cela peut aider mais tous les chiens n’y sont pas forcément réceptifs bien entendu.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire ou tout simplement en pharmacie.

Conseil n°9 : Le petit conseil qui permet de relativiser

A titre personnel, je pense très souvent aux sans abris, et surtout à leurs chiens vous imaginez bien. Je pense que les meilleurs chiens du monde sont effectivement les chiens des personnes sans domicile fixe. Ces chiens ont comme unique repère : leur maître. Tout le reste n’est absolument pas important, un chien qui passe, un enfant qui pleure, une voiture qui claxone, changer tous les soirs d’endroit pour dormir : cela n’a aucune importance ! L’essentiel pour eux est simplement d’être avec leur maître, leur référent. Et je pense que vous devez garder cela à l’esprit : tant que vous êtes là pour votre chien et que vous vous occupez de lui, rien d’autre n’aura d’importance et encore moins l’endroit où il sera tant qu’il est avec vous.

Pour finir, je dirais que, que ce soit pour les maîtres ou leurs chiens, une période de déménagement est toujours délicate car peu d’êtres vivants adorent le « changement ». L’inconnu est quelque chose qui fait peur, mais nous avons cependant un avantage contrairement à nos chiens, c’est que nous pouvons anticiper une situation comme celle d’un déménagement, nous pouvons nous y préparer physiquement et psychologiquement surtout. En revanche, nos chiens se retrouvent souvent devant le fait accompli à devoir faire avec. De fait, à nous, humains, de faire en sorte que ce moment soit bien vécu par nos amis les chiens.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

d38c9336d0875dddab5fef6c2e445f0cuuuuuuuuuuuuuuuuu