Bouledogue français

Fiche d’identité

Nom :   bouledogue français, bouledogue, bull-dog

Taille : de 25 à 35 cm

Poids : de 8 à 14 kgs

Poil : ras, serré, brillant et doux

Corps : petite taille, court et épais, ramassé, très musclé

Yeux : ronds, assez grands, foncés, bord des paupières noir

Oreilles : placées haut sur la tête, droites, de taille moyenne

Tête : très forte, large, carrée, avec plis et rides

Robe : fauve, bringée ou non, blanche et bringée

Queue : naturellement courte, effilée à l’extrémité

Comportement

Le bouledogue  est assurément un bon petit chien de compagnie. Sociable, joyeux, joueur et très éveillé, il est particulièrement affectueux avec tous les membres de la famille, enfants comme adultes. Il a une sensibilité exacerbée et demandera à ses propriétaires beaucoup d’attention et d’affection. Ne vous laissez pas berner par sa mignonne petite bouille, le bouledogue a un fort caractère et demande donc une éducation précoce et particulièrement ferme afin de ne pas laisser s’installer de mauvaises habitudes. Ce petit chien s’adapte sans problème à une vie en appartement à condition, bien évidemment, de le sortir régulièrement.

Les maladies courantes

Les bouledogues français font partie de la famille des brachycéphales qui compte également le Boxer et le Boston Terrier. Cette « famille » de chien est malheureusement prédisposée génétiquement au développement de gliomes. Il s’agit de tumeurs au cerveau qui vont causer des troubles du comportement du chien ainsi que des crises d’épilepsie. Ces symptômes apparaissent généralement chez les vieux chiens âgés d’au moins 10 ans et laissent peu de chance de survie à l’animal.
Les bouledogues français sont aussi très sujets aux obstructions des voies respiratoires. Les symptômes courants associés à cette maladie sont des ronflements prononcés, une difficulté à respirer, un essoufflement au moindre effort ainsi qu’un bleuissement des muqueuses et de la langue. Ils sont dus la plupart du temps à une longueur anormale du palais venant comprimer le larynx. Un traitement chirurgical est efficace contre cette anomalie.

Les yeux des bouledogues ne sont pas épargnés non plus. On observe souvent chez cette race de chien une luxation de la glande de Hardner. Chez les bouledogues, cette glande située au coin de l’œil a tendance à ressortir de l’œil et à s’irriter, provoquant une gêne et des larmoiements. Cette glande peut également se mettre à grossir et demander une intervention chirurgicale pour la remettre en place.

Enfin, le dos de ce petit molosse est particulièrement fragile car il fait partie des races chondrodystrophiques. En d’autres termes, cette race de chien souffre de façon chronique d’un vieillissement prématuré des cartilages. Il conviendra donc de ménager votre toutou en évitant les exercices physiques trop violents ou avec trop d’impacts ou sollicitant trop son dos (montées et descentes d’escaliers, saut sur un siège etc.). S’il montre des signes de douleurs, une prise en charge vétérinaire avec injection d’anti-inflammatoires associée à du repos est possible et recommandée.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un bouledogue français, la souscription d’une mutuelle santé pour votre chien se justifie en raison de la fragilité de ce petit chien très attachant. Veillez à bien étudier les propositions et à prendre garde aux exclusions de garantie : bien souvent, les maladies héréditaires en font partie !

Les bouledogues français célèbres

Il y a davantage de propriétaires célèbres de bouledogues que de bouledogues célèbres à proprement parlé. Parmi  eux, citons par exemple Mistinguett’, Florence Foresti, Yves Saint Laurent mais aussi le regretté Coluche !

eed212af7054bac1ba793a13c76f924cKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK
error: Ce contenu est protégé par Copyright