Jack Russel

Focus sur les caractéristiques de ce petit chien au tempérament de feu dont le nom est dû au pasteur John Russel qui a été reconnu au XVIIIème siècle en Angleterre comme l’un des meilleurs éleveurs de fox terriers de son époque.

Fiche d’identité

Nom : Jack Russel Terrier (plus court sur patte), Parson Russell Terrier (plus grand)

Taille : de 25 à 30, 5 cm

Poids : de 5 à 7 kg pour les mâles, de 5 à 6 kg pour les femelles

Poil : lisse, rude ou « fil de fer » , rêche, dense et serré

Corps : s’inscrit dans un rectangle, assez long et souple

Yeux : en amande et sombres

Oreilles : petites, en forme de V, tombant vers l’avant, portées contre la tête

Tête : à forte ossature, crane plat

Robe : blanche avec des marques noires et/ou

Queue : attaché haut, forte et droite

Comportement

Le Jack Russel est un excellent chien de travail, conçu à l’origine pour le déterrage des renards. C’est aussi un excellent chien de compagnie doté d’un tempérament affirmé. Assez facile à éduquer cependant, très intelligent, dévoué et affectueux, c’est un agréable et amusant compagnon. La vie en ville, en appartement ou dans un cadre paisible est peu adaptée à ses énormes besoins de mouvement et d’échanges avec son maître.

Les maladies héréditaires

La surdité

Le Jack Russel, peut souffrir de surdité congénitale due à un manque de pigments dans les cellules constitutives de l’oreille interne. Cette surdité peut être bilatérale (toucher les deux oreilles) ou unilatérale (une seule oreille touchée). Ce dernier cas peut passer longtemps inaperçu car les chiens s’adaptent très vite à ce handicap. Il n’existe à ce jour pas de traitement spécifique ni de test génétique chez les éleveurs pour dépister cette anomalie.

La luxation du cristallin

Cette maladie est due à une faiblesse des ligaments permettant de maintenir en place le cristallin, dans l’œil. Pas assez maintenue, cette sorte de lentille, jouant un rôle essentiel dans la vision, bouge et provoque une augmentation de la pression oculaire, des décollements de rétine ou bien encore des hémorragies. A terme, l’animal atteint de cette maladie génétique peut perdre totalement la vision.

La luxation de la rotule

Chez les chiens atteints de cette pathologie, la rotule se bloque au niveau du genou. Cela entraîne une boiterie souvent épisodique des pattes arrière qui peut avec le temps devenir permanente. Le traitement de cette anomalie est chirurgical. Il est à envisager si la boiterie est prononcée et très gênante pour l’animal.

L’ataxie cérébelleuse ou ataxie spino-cérébelleuse

Il s’agit d’une maladie dégénérative neurologique entraînant un manque de coordination des membres. Un Jack Roussel atteint de cette dégénérescence présente des troubles de la marche et de l’équilibre. Il aura même des difficultés à se tenir debout. Le pronostic est très réservé puisqu’il n’existe pas de traitement à l’heure actuelle pour cette maladie.

La nécrose aseptique de la tête fémorale

Aussi appelée Maladie de Calve-Perthes, Maladie de Legg- Perthes, nécrose avasculaire de la tête du fémur ou bien encore Coxa plana, cette maladie touche l’articulation de la hanche. Les chiens atteints ont un défaut de vascularisation de l’extrémité du fémur, os constitutif de la cuisse. En raison de ce défaut d’apport sanguin, l’extrémité du fémur se détruit (nécrose) petit à petit provoquant une inflammation au niveau de l’articulation de la hanche, de la douleur et une boiterie. Une prise en charge chirurgicale est possible.

La myasthénie grave

Les Jack Russel atteints de myasthénie grave présentent une faiblesse musculaire qui augmente à l’effort. L’animal a alors besoin d’un temps de récupération pour retrouver des forces et se déplacer normalement. Cette maladie peut toucher de nombreux groupes musculaires et entraîner des troubles de la déglutition, des modifications de la voix ou des anomalies au niveau de la face.
Cette maladie peut se manifester dès la naissance ou apparaître plus tard dans la vie du chien.

La dystrophie neuro-axonale

Cette maladie est liée due à l’agglomération de substances diverses au sein des neurones du cervelet. L’animal atteint présente des troubles de l’équilibre, des chutes et des tremblements de la tête. Il n’existe malheureusement pas de traitement pour cette maladie à l’heure actuelle.

La hernie discale

On parle de hernie discale lorsque la moelle épinière est anormalement comprimée par un disque intervertébral. Le symptôme principal de cette ultime maladie est une paralysie des pattes arrièrs ou des 4 pattes selon la localisation de la hernie au niveau de la colonne vertébrale. Le traitement des hernies discales est d’ordre chirurgical.

Si vous constatez l’apparition de certains de ces symptômes évoquant une maladie héréditaire, consultez votre vétérinaire. Renseignez-vous également si vous souhaitez souscrire une assurance santé pour votre Jack Russel car la plupart des maladies héréditaires font partie des exclusions.

Les Jack Russel célèbres

Nipper, le chien du label anglais de musique « La Voix de son Maître »

Milo, le chien de Jim Carrey dans The Mask sorti en 1994

Adeck, le fidèle compagnon de l’animateur Christophe Dechavanne

Connaissez-vous d’autres Jack Russel célèbres ?

 

3c8402a40b3fba933a05dc0b1a012248uuuuuuuuuuuuuuuuuu