Barzoï

Fiche d’identité

Noms : Barzoï, Barzoi, Lévrier de chasse russe, Russkaya Psovaya Borzaya.

Groupe : Groupe n° 10 : Lévriers. – Section n°1 : Lévriers à poil long ou frangé.

Taille : 75  à 85 cm pour les mâles et 68 à 78 cm pour les femelles.

Poids : entre 40 et 45 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : toutes les compositions de couleurs sont admises sauf le bleu et le marron.

Corps : le barzoï est un chien bien proportionné, svelte et de grande taille. Son élégance lui confère un air noble voire aristocratique.

Poil : c’est en regardant son poil que l’on repère un barzoï au milieu d’autres lévriers. Son poil est d’une belle longueur, doux et ondulé.

Tête : caractéristique des têtes des lévriers : allongée et étroite avec un stop peu marqué. Les yeux du barzoï, en forme d’amande, sont grands et expressifs.

Oreilles : de petite taille, minces et pointues aux extrémités. Elles sont attachées haut et en arrière. A noter que les oreilles se redressent quand le chien est sur le qui-vive.

Queue : attachée bas, longue et recourbée. Elle est en forme de sabre.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans.

Un peu d’histoire

Les origines de cette race sont très lointaines. En France, les premières traces remontent au XIe siècle. Une des épouses du roi Henri Ier, Anne de Kiev était accompagnée par 3 lévriers russes lors de ses noces. En 1519, François Ier en reçu en cadeau de la part du roi du Danemark, Christian II.

Vers 1870, ces chiens connaissent un vrai succès à l’exportation (Amérique, France, Angleterre notamment).

En Russie, la race a pratiquement disparu après la révolution russe de 1917. La race doit sa survie aux barzoïs européens et américains.

Comportement et capacités

Le barzoï est à la fois chien d’intérieur et d’extérieur. Il vous étonnera par son calme olympien. Mais ce chien est aussi un grand sportif qui exige une séance de défoulement au quotidien.

Le barzoï est très attaché à son maître (ou la personne qui s’en occupe le plus). Attention, si vous avez des enfants, l’entente peut parfois s’avérer compliquée.

Ce chien a un caractère trempé et peut se révéler borné. A conseiller comme premier chien, uniquement si vous pouvez l’éduquer en maniant habillement force et douceur.

Santé

Le barzoi est sensible à ces maladies :

  • rétinopathie du Barzoï.
  • Cardiopathie.
  • Hypothyroïdie (insuffisance thyroïdienne).
  • Maladie d’Addison (insuffisance surrénale).
  • Spondylopathie (dont le syndrome de Wobbler) : un chien en souffrant développera des troubles de la démarche, des douleurs et une démarche raide. Un traitement existe.
  • Torsion d’estomac.
1804bbf7f70182a2545c5a5f22bfdb8bYYYYYY
error: Ce contenu est protégé par Copyright