Carlin

Fiche d’identité

Noms : Carlin, Mops, Pug (fâché).

Taille : 30 à 40 cm pour les mâles et 29 à 36 cm pour les femelles.

Poids : de 6 à 10 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : la robe du Carlin peut être de quatre couleurs : Sable, Argent, Marron très foncé, Noire. Dans certains cas, la robe peut être blanche pour les chiens albinos.

Corps : sa carrure très musclée mais compacte associée à son ample thorax font de ce chien un molosse … de poche !

Poil : court.

Tête : ronde, large à dessus plat. A noter que ce chien a de grands yeux.

Oreilles : douces, petites en forme de rose ou de bouton.

Queue : en forme de tire-bouchon. Les queues à double tour sont très prisées.

Espérance de vie : 10 à 11 ans.

Un peu d’histoire

Le Carlin a vu le jour en Chine et est arrivé en Europe dès le XVIe siècle. Ce chien fut très apprécié par la noblesse. Le Carlin eu des maîtres et maîtresses très célèbres comme Marie-Antoinette, la Marquise de Pompadour ou plus récemment le Duc et la Duchesse de Windsor.

Comportement et capacités

Très attaché à son maître, joueur, câlin et toujours de bonne humeur, le Carlin est tout simplement A-DO-RA-BLE !

Très sociable avec ses congénères, c’est en un chien très apprécié des enfants avec lesquels il adore jouer. Ce chien sait être à la fois très calme et très fougueux.

Mais attention, bien qu’il soit doux et affectueux, éduquer un Carlin demande du savoir-faire. Son petit gabarit et son caractère font de lui un chien idéal si vous vivez en appartement.

Il appréciera de voyager en votre compagnie et découvrir de nouveaux horizons.

Santé

  • Hémivertèbres : c’est une malformation des vertèbres qui entraîne une déformation de la colonne vertébrale. Un traitement chirurgical peut être réalisé.
  • Syndrome de malformation occipitale : syndrome de malformation occipitale (malformation de la partie postérieure du crâne). Cette maladie peut engendrer des douleurs et des crises de démangeaisons au niveau du cou du chien. Des troubles de l’équilibre peuvent aussi apparaître.
  • Méningo-encéphalite nécrosante : cette maladie inflammatoire du cerveau engendre des crises d’épilepsie, troubles du comportement. Ces symptômes apparaissent vers l’âge de deux ans. Un traitement existe mais les résultats sont mitigés.
  • Mélyopathie dégénérative : cette maladie dégénérative des cellules nerveuses de la moelle épinière apparaît chez le Carlin vers l’âge de 9 ans. Au départ le chien souffrira de trouble de l’équilibre avant de peu à peu être paralysé. Il n’existe qu’un test de dépistage pour cette maladie.
d7246ac4ec2d7c4c080304a026e501c1bbbbbbbbb