Dogue du Tibet

Race Chien Dogue du Tibet

Fiche d’identité

Noms : Dogue du Tibet, Mastiff du Tibet, Mastiff tibétain, Do-Khyi, Dogue du Tibet Barbu.

Taille : environ 66 cm pour les mâles et 61 cm pour les femelles.

Poids : entre 55 et 80 kg.

Couleur : la robe peut être de couleur noire et feu, noire, bleue et fauve.

Corps : majestueux, il est le fruit d’un savant mélange de puissance, de solidité et de résistance.

Poil : poil abondant et rêche. Il est plus court sur la tête et le bas des pattes.

Tête : imposante avec un stop très marqué.

Oreilles : forment un triangle. Elles sont pendantes.

Queue : attachée haute, de longueur intermédiaire, le poil y est abondant.

Espérance de vie : entre 11 et 12 ans.

Un peu d’histoire

Le mastiff tibétain est une race très ancienne puisque des documents datant de près de trois mille ans attestent de sa présence. Il faudra attendre le XIXe siècle pour le découvrir en Europe. Il est arrivé en France en 1978. Le dogue du Tibet bénéficie d’une extraordinaire popularité en Chine. Dans ce pays, posséder un mastiff tibétain est un signe de réussite sociale et de richesse. Un dogue du Tibet s’est d’ailleurs vendu à 1,5 millions de dollars ce qui en fait le chien le plus cher du monde.

Comportement et capacités

Le dogue du Tibet peut être utilisé comme chien de compagnie, chien de berger (conduite et garde de troupeaux), et comme chien de garde.

Le mastiff tibétain a fort caractère, il est têtu (il peut même devenir par moment incontrôlable). Son éducation demandera de la fermeté, du savoir-faire et beaucoup de patience. Un temps important devra être consacré à la socialisation du dogue du Tibet. Il est déconseillé de le laisser avec des enfants, il peut avoir tendance à mordre.

La vie en appartement est incompatible avec ce chien compte tenu de sa carrure et de son tempérament.

Problèmes de santé

Cette race peut souffrir de :

  • Neuropathie hypertrophique : cette maladie se caractérise par des difficultés pour le chien à tenir sur ses pattes et peu à peu il n’arrive plus à tenir debout. Il n’existe pas de traitement médical.
  • Épilepsie essentielle.
5aae994d2c1ee99836439bce5e17b9c8444