Epagneul breton

Race-chien-Epagneul-breton

Fiche d’identité

Nom : Épagneul breton.

Taille : entre 48 et 51 cm pour les mâles et entre 47 et 50 cm pour les femelles.

Poids : entre 13 et 18 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : la robe est blanche associée à une autre couleur (orange, marron, noire), rouannée ou tricolore.

Corps : solide carrure. C’est un chien compact et élégant. A noter que l’épagneul breton est le plus petit des chiens d’arrêt.

Poil : tout en finesse, court, assez rêche. Il peut être aplati ou ondulé.

Tête : la truffe est imposante, le crâne est arrondi et le stop est en pente douce.

Oreilles : en forme de triangle. L’attache est haute. L’oreille reste en mouvement quand le chien est en éveil.

Queue : peut être écourtée dans la limite de 10 cm ou être naturelle.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans.

Un peu d’histoire

Les origines de l’épagneul breton sont encore méconnues. Les spécialistes cynophiles ont élaboré trois théories :

  • Il serait un descendant des chiens d’Oysel.
  • Il serait le fruit d’un croisement entre des chiens celtes (agasses) et des chiens de l’argoat.
  • Il serait le fruit d’un croisement entre des setters anglais et des chiens de charbonniers (issus de la ville de Callac devenue depuis la capitale de l’épagneul breton).

Le standard actuel de la race a été officialisé en 2003. L’épagneul breton est le chien français qui s’est le plus exporté à l’étranger.

Deux variétés existent : l’épagneul breton blanc et orange et l’épagneul breton « autres couleurs ».

Comportement et capacités

L’épagneul breton est un chien de chasse très performant (arrêt et rapport) qui possède un flair exceptionnel. Il fait partie des chiens d’arrêt les plus véloces au monde. Véritable passionné de chasse, il adore y passer des journées entières. Il sait s’adapter à son environnement et se montre très polyvalent. Sa spécialité ? La chasse à la bécasse.

Il est aussi utilisé comme chien de compagnie. C’est un chien gentil, sociable et possédant un très bel équilibre mental. On peut le laisser sans surveillance avec des enfants. Il peut vivre en maison ou en appartement (à condition de le sortir plusieurs fois par jour). Chien obéissant et intelligent, son éducation se fera facilement.

Problèmes de santé

Cette race est sensible aux otites. Elle peut aussi souffrir de :

  • Dystrophie musculaire liée au chromosome X. Il s’agit d’une maladie qui touche les muscles (à l’instar de la myopathie de Duchenne pour les êtres humains). Le chiot a du mal à se déplacer, les fonctions cardiaques et respiratoires sont atteintes. Aucun traitement n’existe. Le chiot meurt vers l’âge de 2-3 ans. Un test génétique est disponible.
  • Amyotrophie spinale. Cette maladie se traduit par la perte de masse musculaire entrainant des difficultés à se déplacer. Les muscles respiratoires et digestifs peuvent être atteints ce qui conduit à la mort de l’animal. Il n’existe aucun traitement.
  • Abiotrophies corticales cérébelleuses. Cette maladie touche le cerveau. Il n’existe pas de traitement mais un test génétique.
  • Luxation héréditaire (primaire) du cristallin.

 

db8ff3b3a89f4f83df573d4544558db0PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP