Komondor

Fiche d’identité

Noms : Komondor, Chien de berger hongrois, Kiraly.

Taille : entre 70 et 80 cm pour les mâles et entre 65 et 75 cm pour les femelles.

Poids : entre 50 et 60 kg pour les mâles et entre 40 et 50 kg pour les femelles.

Couleur : la robe est blanche ou ivoire.

Corps : chien de grande taille et massif.

Poil : composé d’un sous poil et d’un poil long cordé ou feutré. Le poil est très abondant.

Tête : la tête est imposante tout en restant bien proportionnée au reste du corps. Elle est très fournie en poil. Le crâne est bombé. Le stop est marqué. Les mâchoires sont puissantes.

Oreilles : attachées assez haut, elles pendent et sont en forme de « U » ou de « V ».

Queue : l’attache est basse. Elle atteint le jarret. En action, le chien la porte relevée au niveau de la ligne du dos.

Espérance de vie : entre 11 et 12 ans.

Un peu d’histoire

Les origines de cette race sont très anciennes. Il semblerait que le Komondor descende de races asiatiques importées en Hongrie au XIIIe siècle par des tribus magyars. En 2011, cette race n’est pas touchée par la taxe sur les chiens en Hongrie car le Komondor est considéré comme une race hongroise. Il existe moins de 200 spécimens en France.

Comportement et capacités

Le Komondor est un vaillant chien de berger qui monte la garde et assure la protection du troupeau face à d’éventuels prédateurs (ours, chiens errants, loups…). Il est aussi un excellent chien de garde très protecteur.

Ce chien a besoin de beaucoup d’espace, il est donc incompatible avec la vie en appartement. C’est un chien qui aime le calme et a besoin de repos. Mais il répond toujours favorablement quand on le sollicite pour jouer ou aller en promenade.

Sa taille peut impressionner les enfants mais il se montre très protecteur envers eux.  Son éducation devra être très ferme et son maître ne devra jamais faire preuve d’hésitation. Ce n’est pas un chien à adopter en tant que premier chien, il faut avoir une solide expérience en éducation canine pour bien le canaliser.

Problèmes de santé

Cette race est sensible :

  • à l’entroprion (anomalie des paupières).

Crédit photo : Par Kari (Suomi) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

c6653a75a6dca55cbb2bbaaeb2af53411111