Lakeland Terrier

race-chien-lakeland-terrier

Fiche d’identité

Noms : Lakeland Terrier, Patterdale Terrier.

Taille : entre 35 et 37 cm.

Poids : entre 6 et 9 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : la robe peut être noire, bleue, noire et feu, bleue et feu, ou rouge. La présence de taches blanches au niveau des pattes ou du poitrail est tolérée.

Corps : trapu et très bien proportionné.

Poil : composé d’un sous poil et d’un poil abondant, rêche et imperméable.

Tête : toute en harmonie avec de belles proportions. Le crâne est aplati.

Oreilles : de petite taille, elles sont en forme de « V ».

Queue : quand la queue est écourtée, elle est portée gaiement et est solidement attachée. Quand la queue est naturelle,  elle est portée avec gaieté. Elle est proportionnelle au reste du corps.

Espérance de vie : entre 13 et 14 ans.

Un peu d’histoire

Le Lakeland Terrier a été officiellement reconnu en 1928 par le Kennel club britannique. Ce chien est originaire des côtes du nord ouest de Grande Bretagne. Le Patterdale Terrier a été créé pour chasser les renards à  pied.

Comportement et capacités

Le Lakeland Terrier est un véritable bout en train affectueux, joyeux mais aussi facétieux. Ses maîtres ne sont pas prêts de s’ennuyer. C’est un chien discret qui aboie peu (appréciable pour une vie en appartement). Il peut vivre en ville mais doit être sorti plusieurs fois par jour. Pour ceux qui l’accueilleront dans un jardin, il est indispensable que ce dernier soit clôturé car le Patterdale Terrier a tendance à fuguer.

Il apprécie la compagnie des enfants. Son éducation se fera sans difficulté majeure mais demandera de la fermeté.

Le Lakeland Terrier est toujours aussi redoutable face à sa proie « historique » : le renard.

Problèmes de santé

Les yeux sont à surveiller. Des problèmes dermatologiques peuvent survenir.

Credit photo : Par Flickr user Srinayan Puppala (TigerPuppala) (Flickr here) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

2d4be82b0a51478bece45a9cb8b0bbd7CCCCCCCCCCCCCCCCCC