Landseer

Fiche d’identité

Nom : Landseer.

Taille : entre 72 et 80 cm pour les mâles et entre 67 et 72 cm pour les femelles.

Poids : entre 50 et 70 kg pour les mâles et entre 50 et 60 kg pour les femelles.

Couleur : blanc tacheté de noir.

Corps : imposant et solide. Les pattes sont très hautes. Le Landseer possède un physique harmonieux.

Poil : abondant, d’une belle longueur et doux. Le poil est plus ras sur la tête.

Tête : on note une absence de plis. La tête dégage une impression de noblesse. Le crâne est massif. Le stop est marqué. La truffe est quand à elle, noire.

Oreilles : elles sont de forme triangulaire (avec les extrémités arrondies). L’attache est haute.

Queue : massive, elle arrive sous le jarret. Le poil y est fourmillant.

Espérance de vie : entre 11 et 12 ans.

Un peu d’histoire

Il semblerait que le Landseer possède les mêmes origines que le Terre Neuve. Il aurait donc été créé en croisant des grands chiens d’ours scandinaves et des chiens norvégiens. C’est le peintre Edwin Landseer (1802-1873) qui en peignant un très célèbre tableau de chien blanc et noir, donna son nom à la race. Ce chien est très présent en Suisse et en Allemagne. Les autres pays préfèrent le Terre Neuve. En France, la race est quasi inexistante. Elle y est apparue dans les années 70.

Comportement et capacités

Le Landseer est un chien qui adore nager et se défouler dans l’eau. Il est, de ce fait, un excellent chien sauveteur. A la chasse, il excelle comme chien de rapport en milieu aquatique.

Le Landseer est incompatible avec la vie en appartement. Il est conseillé de l’accueillir dans une maison avec un grand jardin (idéalement située près d’un étendue d’eau afin qu’il puisse nager à sa guise).

Chien de caractère, l’éducation du Landseer peut s’avérer compliquée. Il apprécie la compagnie des enfants.

Problèmes de santé

Cette race n’est sensible à aucune pathologie particulière.

Credit photo : Par CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=259221

cfc29e9786611c32d78d7cc4174112f2222222