Lhassa Apso

Fiche d’identité

Noms : Lhassa Apso, Apso Seng Kyi.

Taille : entre 23 et 28 cm.

Poids : entre 4 et 7 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : une seule couleur interdite : le chocolat. La robe peut être unie ou bicolore.

Corps : chien compact aux proportions harmonieuses.

Poil : le sous poil est abondant. Le poil est « de chèvre ». Il est à moitié doux et à moitié laineux.

Tête : le crâne n’est pas très large. Le stop est moyennement marqué. La truffe doit être noire. Les yeux sont de couleur sombre.

Oreilles : tombantes. On note la présence de belles franges.

Queue : elle est bien portée sur le dos. L’attache est haute. Le poil y est très abondant. La queue du Lhassa apso a pour particularité de présenter un nœud à son extrémité.

Espérance de vie : entre 14 et 16 ans.

Un peu d’histoire

Le Lhassa Apso est une race tibétaine très ancienne. Elle n’est arrivée en Europe que très récemment mais elle a connu un engouement quasi immédiat. Lhassa Apso en tibétain signifie littéralement « la chèvre de Lhassa ». Son nom d’origine est Apso Seng Kyi ce qui signifie « chien au rugissement de lion.

Comportement et capacités

Malgré son petit gabarit, le Lhassa apso est un très bon chien de garde ! Il aboie dès qu’un inconnu pénètre dans sa maison. L’intrus pourra entrer mais le Lhassa apso fera tout pour le retenir prisonnier.

C’est aussi un parfait chien de compagnie qui est très attaché à son maître (peut être trop dans certains cas). La présence humaine lui est obligatoire. Il se montre très protecteur envers son maître. Il sait aussi être fier et indépendant. La compagnie des enfants ne le dérange absolument pas. C’est un chien fait pour la vie en appartement.  L’éducation doit être réalisée dès le plus jeune âge avec fermeté.

Problèmes de santé

Le lhassa apso peut souffrir :

  • d’hydrocéphalie qui se caractérise par la présence de liquide dans le cerveau. Des traitements existent pour soigner le chien souffrant de cette maladie.
  • De lissencéphalie, pachygyrie et polymicrogyrie : ces maladies se caractérisent par l’absence (totale ou partielle) ou par la surabondance des sillons du cerveau. Ces maladies se soignent par traitement médicamenteux.
  • De hernie discale.
0bc9ed29dabd43e02f1666ec833daa2ejjjjjj