Sterilisation chez la chienne

A l’âge de 6 mois, avant mes premières chaleurs, mes maîtres ont choisi de me faire stériliser. Ils ont longuement hésité car cette intervention chirurgicale présentent des avantages mais aussi des inconvénients.

Pour vous aider à peser le pour et le contre, en voici tout d’abord les bénéfices :

–      En enlevant les ovaires de votre chienne, on supprime les glandes qui sécrètent les hormones sexuelles et de ce fait on diminue considérablement les risques d’apparition de maladies de l’appareil reproducteur comme par exemple la pyrométrie (infection sévère de l’utérus pouvant être mortelle).

–      On évite les kystes aux ovaires.

–      Les risques de tumeurs des mamelles sont considérablement réduits en raison de l’absence d’imprégnation hormonale si la stérilisation a eu lieu avant les premières chaleurs.

–      On évite les inconvénients des chaleurs : pertes de sang, aboiements, énervement, fugues et attirance de ces messieurs les chiens.

–      Pas de risque de grossesse nerveuse.

Passons maintenant aux inconvénients :

–      La stérilisation entraîne un manque d’hormones sexuelles qui affaibli le sphincter de la vessie et provoque dans environ 5% des cas une incontinence (ce qui est mon cas).

–      Une prise de poids est souvent observée si la ration d’avant stérilisation est maintenue. Mes maîtres ont opté pour des croquettes light ce qui me permet de garder la ligne.

–      Le coût peut être rédhibitoire : comptez un minimum de 200€.

–      Cette opération est irréversible et donc incompatible avec la confirmation de votre chien (LOF).

Vous aimerez lire également:

  1. Mela.M a dit:

    Il y aussi des risques de maladies chez les mâles non castrés?
    Pauvre Tartine, 5% et il y a fallu qu’elle ait ça!!

  2. vincent a dit:

    ça permet d’éviter l’apparition de tumeurs testiculaires, diminue le risque d’abcès des glandes anales et de réduire le risque d’apparition d’une hernie périnale.

Les commentaires sont fermés.

0cc17e88bebbcf53dc2d95c0925fa52dIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII