Votre chien est « contaminé » par vos émotions

le

Nos toutous sont des êtres extrêmement sensibles capables de ressentir nos émotions, positives comme négatives. Une nouvelle étude scientifique l’a prouvé récemment.

Un chien ressent les émotions négatives

© Crédit photo: fotolia - image d'illustration

La revue scientifique Animal Cognition a publié le 21 avril 2017 un tout nouvel article qui contribue à valider l’hypothèse selon laquelle les chiens sont sensibles aux émotions humaines. L’article appelle d’ailleurs ce phénomène la contagion émotionnelle. Il s’agit d’une empathie c’est-à-dire une capacité du chien à se mettre dans le même état émotionnel que celui de son maître en « captant » ses sentiments de la même manière qu’ils le feraient avec un membre de leur propre espèce.

L’article scientifique d’Animal Cognition relate les résultats étude dirigée par Annika Huber, chercheur au Clever Dog Lab de l’Université de Vienne. Les spécialistes de la cognition animale ont recruté 53 chiens pour l’étude. Ils ont ensuite observé leur comportement lorsqu’on leur faisait écouter des enregistrements de sons connotés positivement ou négativement. Parmi ces sons, il y avait des sons d’autres chien comme des aboiements de joie enregistrés lors d’une partie de jeu et des gémissements de tristesse. Il y avait également des rires et des pleurs humains et des sons neutres, ne traduisant aucune émotion comme la pluie ou des chants de grillons.
Alors que les chiens étaient indifférents aux sons neutres, ils ont réagi de manière totalement différente aux sons teintés d’émotion en s’approchant du haut-parleur de la salle ou en jetant avantage de regards à leur maître. Leur comportement était en revanche similaire que le son provienne d’un être humain ou d’un autre chien.

Ensemble, les auteurs de l’étude ont conclu que leurs observations contribuaient à prouver la susceptibilité des chiens à la contagion émotionnelle. Un joli jargon scientifique pour dire tout simplement que votre chien vous connaît si bien qu’il est capable de ressentir vos sentiments. Pensez-à lui, donc, lorsque vous être triste ou contrarié afin de ne pas le « contaminer » avec votre mauvaise humeur !

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

24425407e5f27969eeb4495a6c6d3ce2/////