5 manières de défouler un chien actif

Défouler un chien
© Pixabay

Certaines races de chiens ont des besoins de dépense plus importants que d’autres et certains chiens ont des tempéraments plus vifs et énergiques que d’autres. Comment les défouler ?

Certaines races de chiens ont des besoins de dépense plus importants que d’autres et certains chiens ont des tempéraments plus vifs et énergiques que d’autres.

C’est un aspect à prendre en considération lorsque l’on fait le choix de la race de son futur chien mais aussi lors du choix du chiot dans la portée ou du caractère du chien adulte que l’on souhaite adopter. Il est important d’en savoir un maximum sur le caractère du chien que l’on adopte afin de savoir tout d’abord si l’on pourra assumer un tel caractère mais aussi et surtout pour être en mesure de lui proposer des activités adaptées à ses besoins et envies.

Pour ce faire, si vous adoptez un chiot en élevage, il est important de ne pas le choisir avant son premier mois minimum afin que l’éleveur vous guide vers le chiot qui correspondra le mieux à votre mode de vie et à vos attentes concernant votre futur compagnon.

Et si vous adoptez un chien en refuge ou par le biais d’une association, il s’agira de se renseigner auprès des salariés du refuge que vous avez choisi ou auprès des familles d’accueil ayant hébergé votre éventuel futur chien.

Peut-être est-ce un choix de votre part d’avoir un chien énergique et très actif, ou peut être accusez-vous le coup et n’arrivez pas à le dépenser convenablement.

Dans tous les cas, voici 5 manières de défouler votre chien actif :

Pratiquer un sport canin

C’est bien là la meilleure manière de défouler un chien actif. En effet, la pratique d’un sport canin est idéale car elle permet à la fois de dépenser son chien, de se dépenser soi-même par la même occasion ce qui n’est pas négligeable, mais cela permet aussi et surtout de créer et renforcer une réelle relation entre le maître et son chien.

Il existe de nombreux sports canins et il sera assez facile de trouver le sport qui vous conviendra à vous et à votre chien.

Quelques exemples :

Mais de manière générale, de nombreux chiens, notamment de travail (chasse, troupeau, traîneaux) apprécieront particulièrement les sports de traction car ils permettent de dépenser de manière très efficace un chien.

Proposer des jouets d’occupation à son chien

Les jouets d’occupation ont fait l’objet d’un article à part entière que je vous invite à découvrir sans plus tarder si vous souhaitez connaître les principaux jouets bons à proposer à votre toutou.

Du tapis de fouille au jeu d’intelligence et de stratégie, chaque chien trouvera forcément plaisir à passer du temps sur un des jouets que l’on vous propose dans cet article.

Les jouets d’occupation sont très importants pour de multiples raisons, voici les principales :

  • Les jouets d’occupation permettent de dépenser un chien mentalement et souvent de manière olfactive,
  • Ils peuvent être fabriqués soi-même et donc à moindre coût,
  • Ils occupent un chien lorsqu’il est seul et cela participe donc à travailler sur l’apprentissage serein de la solitude,
  • Les jouets d’occupation, pour la plupart, stimulent mentalement un chien, ce qui viendra la fatiguer davantage qu’une balade de deux heures.

Se balader quotidiennement

C’est bien là la manière la plus simple à mettre en place et ce conseil devrait d’ailleurs être appliqué dans tous les cas, que l’on ait un chien actif ou non.

Les balades en dehors du jardin doivent être automatiques et surtout quotidiennes. Sachez qu’un chien doit être promené minimum 30 minutes par jour, en dehors de chez lui.

Apprendre de nouvelles indications

L’éducation d’un chien ne devrait pas s’arrêter aux basiques « assis, couché, pas bouger ». Un chien devrait apprendre tout au long de sa vie.

Et puisque la dépense mentale et bien plus efficace que la dépense physique pour fatiguer un chien, il est très important de proposer à son chien des petites séances, courtes mais régulières, dans le but d’apprendre divers tricks tels que donne la patte, fais le beau, la révérence, tourne, roule, etc.

Le but ici n’est pas de faire de son chien un animal de cirque mais plutôt de le stimuler mentalement régulièrement et surtout de renforcer la relation entre le maître et son chien par le biais d’interactions cohérentes, justifiées et productives.

Proposer des rencontres entre congénères régulières

Rien de mieux pour dépenser un chien que de le laisser jouer avec ses congénères. Bien entendu, les rencontres doivent être régulières, contrôlées et toujours positives pour qu’elles soient synonymes de réel plaisir pour le chien.

Je vous invite à lire notre article intitulé "comment jouer avec plusieurs chiens ?".

Pour que ces rencontres se passent bien, le plus important sera de les proposer dès le plus jeune âge du chien, et ce le plus régulièrement possible.

Par ailleurs, en plus de se défouler, le chien apprendra à « parler chien », cela renforcera ses auto-contrôle, sa sociabilité, ses codes canins, etc.




08a514f5ebc9c0305a61c582feeb0509;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;