Adopter un chien adulte

Beaucoup de personnes n’osent pas adopter de chien adulte et préfère accueillir un chiot. Ils craignent que l’éducation de cet animal soit trop compliquée. Pour eux, si le chien se retrouve abandonné, c’est qu’il y a forcément une bonne raison. C’est réellement une idée reçue.

Accueillir un chien adulte peut avoir certains avantages. Par contre, tout comme avec un chiot, il faudra être patient pour son éducation.

Les avantages à adopter un chien adulte

Certaines personnes ont encore des réticences à adopter des chiens adultes. La raison invoquée est souvent que le chien est sans maître parce qu’il avait un mauvais caractère ou un mauvais comportement.

C’est une idée reçue. La plupart des chiens adultes se retrouvent en refuge pour d’autres raisons : ils sont devenus trop grands et donc trop imposants, les propriétaires doivent déménager ou sont décédés.

Si vous adoptez votre chien adulte en refuge, renseignez vous le plus possible sur son caractère et/ou son histoire. Aime-t–il la compagnie d’autres animaux, des enfants. Connaît-on son passé ? A partir de là, il y a de fortes chances pour que vous trouviez le chien qui vous correspond.

L’autre avantage à adopter un chien adulte, c’est que la plupart sont propres ou déjà éduqués et qu’ils sont plus calmes qu’un chiot.



Comment se comporter avec un chien adulte ?

Pour son arrivée, il est préférable d’être disponible quelques jours pour que son arrivée se passe le mieux possible : un week-end, des congés. Il sera moins perdu si on l’accompagne dans sa nouvelle maison. Il aura plus de facilités à se repérer et sera rassuré par votre présence.

Aménagez lui un coin rien que pour lui et un peu à l’écart des autres membres de la famille pour qu’il puisse se reposer.

Ne cherchez pas à le solliciter en permanence en le caressant ou en l’approchant quand il est dans son panier. Laissez lui le temps de vous apprivoiser. Tôt ou tard, il viendra de lui même.

Vous allez devoir lui faire comprendre les différentes règles de vie de la maison. Voir lui réapprendre les ordres de bases tels que  « assis, couché, au pied ». S’il les connaît déjà, ce devrait être plus simple. Si vous ne connaissez pas son histoire, allez y doucement. Observez le pour voir ses réactions.

Il doit comprendre que vous êtes le maître de la maison mais ne précipitez pas les choses. L’éducation d’un chien, qu’il soit un chiot ou adulte, nécessite de la patience.

S’il fait ses besoins dans la maison, les premiers jours, ne cherchez pas non plus à le punir. Il se peut qu’il soit un peu perdu. Ou qu’il ne sache pas comment accéder au jardin si vous en possédez un. Emmenez-le plutôt faire de fréquentes promenades, au début, pour éviter ce désagrément.

Durant vos promenades, si vous êtes à la campagne, préférez une longue laisse ou une longe afin de l’observer. Ne le laissez pas en liberté avant de bien le connaître.

d6f5d8d1b2e5259fa9ed8285ae3f86a8'''''''''''''''''''''''''''