Selon 30 millions d’amis, le nombre d’abandons de chiens pour l’année 2012 s’élève environ à 60 000 par an. Même si ce nombre a été divisé par 6 en 30 ans, cela reste encore beaucoup trop.

Ne vous fiez pas aux idées reçues selon lesquelles un chien de la SPA est en mauvaise santé. Ils bénéficient d’un suivi vétérinaire et lorsqu’un chien contracte une maladie, il est immédiatement placé en quarantaine pour ne pas contaminer ses compagnons.

Les refuges vaccinent, stérilisent et identifient systématiquement les animaux ce qui représente une économie conséquente en frais vétérinaire. Il faut savoir que si vous achetez un chien en animalerie (non recommandé) ou dans un élevage, les frais seront à votre charge et votre futur compagnon à 4 pattes n’est pas non plus à l’abri d’une maladie (toux du chenil, giardiose…).

Autre fausse idée, les chiens abandonnés sont agressifs ou ont mauvais caractère. Certes, il y a tout type de chiens dans les refuges mais avec un temps d’adaptation et une bonne éducation, tout rentrera rapidement dans l’ordre. Vous pouvez d’ailleurs, avant de vous décider, effectuer des promenades avec le chien de votre choix pour voir comment le courant passe. N’hésitez pas à demander conseil aux bénévoles qui le connaissent bien.

Un chien non adopté la première année reste en moyenne 5 ans alors offrez lui une famille et une deuxième chance dans la vie.