Les affections des glandes anales chez le chien

les glandes anales du chien

Les glandes anales du chien, deux petits sacs placés de part et d’autre de l’anus, peuvent être le siège d’affections gênantes, douloureuses voire dangereuses pour l’animal. Quelles sont ces affections ? Comment les reconnaître et surtout comment les soigner ?

Les glandes anales du chien, siège de différentes affections

Les glandes anales, également appelées sacs anaux, sont constituées par un repli de peau au niveau du muscle de l’anus. Chaque sac débouche aux bords latéraux de l’anus par deux petits orifices situés à 4h et à 8h de la sortie du rectum. Ces glandes contiennent une sécrétion normalement brune ou jaune-orangée à l’odeur âcre très désagréable qui sert à la communication olfactive avec les autres chiens.

localisation des glandes anales

Il arrive malheureusement que ces glandes anales soient le siège de différentes affections : impaction (ou obstruction), inflammation, infection, abcès ou fistule.

La cause exacte de ces problèmes n’est pas encore réellement connue mais certains facteurs pourraient expliquer la survenue de ce type d’affections tels que des sécrétions trop épaisses, un canal d’évacuation des sécrétions trop étroit ou un affaiblissement du tonus musculaire anal.

D’autres affections comme des tumeurs peuvent atteindre les glandes anales.

Les impactions des glandes anales du chien

Les impactions résultent d’une accumulation de sécrétions dans les glandes anales que le chien est alors incapable de vidanger naturellement lors de la défécation. Il en résulte une sensation d’inconfort pour le chien qu’il va essayer de soulager en frottant son arrière-train au sol : c’est le fameux « signe du traîneau ». Le chien peut aussi essayer de se lécher ou de se mordiller la région du périnée, les flancs ou la région lombo-sacrée. Il peut aussi éprouver des difficultés à s’assoir ou à déféquer.

Il peut arriver, à force de léchages et de grattages répétés, qu’une dermatite pyotraumatique se développe au niveau des zones d’automutilation.

Les infections des glandes anales du chien

Les glandes anales du chien peuvent aussi s’infecter. Cette infection est très douloureuse pour le chien : elle se manifeste par des symptômes identiques qu’en cas d’impaction en plus d'un éventuel écoulement sanguinolent par le canal de la glande anale.

Les abcès et les fistules des glandes anales du chien

Une infection des glandes anales peut se transformer en abcès de la glande anale, très douloureux pour le chien. On observera alors un gonflement du côté du sac anal touché, de la fièvre ainsi qu’un abattement de l’animal.

Ces abcès peuvent se rompre et former une fistule, c’est-à-dire une petite plaie située à droite ou à gauche de l’anus et de laquelle s’écoule un liquide sanguinolent.

Les tumeurs des glandes anales

Les tumeurs des glandes anales se caractérisent par l’apparition d’une masse dans la région située autour de l’anus. Deux types de tumeurs peuvent essentiellement se développer au niveau des glandes anales : les adénomes, des tumeurs bénignes et les adénocarcinomes des glandes anales, des tumeurs cancéreuses.

Que faire si vous suspectez une affection des glandes anales chez votre chien ?

Si votre chien se frotte l’arrière-train par terre, se le lèche, ou montre des signes de douleur ou d’inconfort, la première des choses à faire est de s’assurer que votre chien a été vermifugé récemment. C’est probablement la première des choses que votre vétérinaire va vérifier si vous emmenez votre chien en consultation. En pour cause, la présence de vers intestinaux peut provoquer des symptômes similaires à une affection des sacs anaux.

Si ce n’est pas le cas, mettez à jour la vermifugation de votre animal.

Si malgré cela, les symptômes persistent, consultez votre vétérinaire afin qu’il procède à un examen des glandes anales votre chien.

Quel traitement en cas de simple obstruction ou d’inflammation des glandes ?

Si le vétérinaire constate que les glandes anales sont obstruées, il procèdera alors à leur vidange. Il vous est aussi possible de procéder à cette vidange à la maison en suivant les étapes indiquées dans notre article «purger les glandes anales de son chien».

En complément de cette vidange, il est possible d’aider naturellement à la décongestion des glandes anales de votre chien à l’aide de médicaments de plantes à base de Marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum L.).

En cas d’inflammation associée, le vétérinaire pourra prescrire une pommade antibiotique et/ou anti-inflammatoire.

Quel traitement en cas d’infection des glandes anales ?

Si les glandes sont infectées, le vétérinaire prescrira un traitement antibiotique par voie générale pour faire suite à la vidange des sacs anaux. Ce traitement systémique pourra âtre accompagné de l’instillation locale d’antibiotiques et de corticoïdes directement dans les glandes.

Quel traitement en cas d’abcès des glandes anales ?

En cas d’abcès, la palpation ou la vidange des glandes par le vétérinaire est si douloureuse pour le chien qu’elle nécessite une sédation voire une anesthésie générale de l’animal. Le vétérinaire pourra si besoin soulager l’animal en incisant la région péri-anale afin de débrider un abcès qui n’aurait pas encore percé. Le traitement médical reposera ensuite sur l’administration de médicaments analgésiques pour lutter contre la douleur et antibiotiques pour faire disparaître l’infection.

Si les impactions sont récurrentes, que le besoin de vidange devient trop fréquent et/ou que les glandes s’infectent de façon répétée, votre vétérinaire pourra également envisager un retrait chirurgical des glandes annales.

Quel traitement en cas de tumeur cancéreuse des glandes anales ?

En cas de tumeur cancéreuse des glandes anales, le traitement peut être chirurgical, radiothérapique et/ou chimiothérapique mais le pronostic des chiens atteints de cette tumeur agressive est généralement mauvais.



88d67def4f07ac16cb15f4d891f2ca4c<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<