Les antihistaminiques pour chien

Les antihistaminiques pour chien
© Pixabay

Qu’est-ce qu’un médicament antihistaminique ? Quels sont leurs modes d’actions et pour quelles indications sont-ils prescrits chez le chien ?

Qu’est-ce qu’un antihistaminique ?

Un antihistaminique est un médicament dont le rôle est de s’opposer à l’histamine en bloquant les récepteurs de cette dernière.

L’histamine est un neuromédiateur impliqué dans les réactions inflammatoires et allergiques. Ce sont les mastocytes, une sorte de cellule immunitaire, qui la libèrent lors de la présence d’un antigène dans l’organisme du chien.

L’histamine va ensuite se fixer sur des récepteurs cellulaires présents dans l’organisme du chien, ce qui va être à l’origine des manifestations des réactions inflammatoires ou allergiques.

Comment agit un antihistaminique pour chien?

Notez bien

N’administrez d’antihistaminique à votre chien que sur prescription vétérinaire. N’employez jamais de médicaments antihistaminiques formulés pour les êtres humains sur votre chien en auto-médication.

En fonction du type de récepteurs à histamine que le médicament va cibler, on distingue principalement deux types de médicaments antihistaminiques pour chiens :

Les antihistaminiques H1

Les antihistaminiques de type H1 sont des antagonistes du récepteur H1 à l’histamine. Ce type de récepteurs se trouvent sur les cellules de l’intestin, de la peau, des bronches et des vaisseaux sanguins.

Quand l’histamine, libérée par les mastocytes se fixent sur ces récepteurs H1, elle est notamment à l’origine du phénomène de vasodilatation responsable du gonflement d’un tissu inflammatoire.

Ce mécanisme est à l’origine des symptômes observés lors des réactions allergiques, telles que les crises d’urticaires aiguës, les piqûres d’insectes, les prurits allergiques, etc…. En bloquant ce mécanisme, les antihistaminiques sont donc indiqués pour soulager les symptômes de tous ces types d’affections.

Plusieurs molécules exercent ce type d’action à l’instar de l’hydroxyzine, la diphénhydramine, la chlorphéniramine etc.

Les antihistaminiques H2

Les antihistaminiques de type H2 sont des antagonistes du récepteur H2 à l’histamine. Ce type de récepteur se trouvent sur les cellules de la paroi interne de l’estomac et interviennent dans la sécrétion acide de l'estomac.

En bloquant ce type de récepteurs, les antihistaminiques H2 sont donc utilisés pour faire diminuer les sécrétions acides de l’estomac.

Dans quels cas un antihistaminique est-il prescrit à un chien ?

Chez le chien, les antihistaminiques de type H1 peuvent être indiqués comme traitement:

  • symptomatique des affections respiratoires pour leur effet bronchodilatateur,
  • des dermatoses d’origine allergique. Ces médicaments ont généralement une efficacité modérée pour ce qui est de réduire les sensations de démangeaisons qui sont souvent associées à ce type d’affections cutanées mais présentent souvent l’intérêt de pouvoir faire diminuer les doses de médicaments corticoïdes largement prescrits dans ces cas-là.

Les antihistaminiques H2 sont quant à eux souvent prescrits comme traitement :

  • du mal des transport et des vomissements pour leurs propriétés sédatives et anti-émétiques (anti-vomitif),
  • de la gastrite, des ulcères gastro-duodénaux ou encore des œsophagites modérées car ils permettent d’inhiber la sécrétion acide par les cellules pariétales de l’estomac.

Les principes actifs retrouvés dans ce genre de médicament sont notamment la cimétidine, la ranitidine ou la famotidine entre autres...

Les effets secondaires des antihistaminiques chez le chien

Comme tous médicaments, les antihistaminiques sont susceptibles de présenter des effets indésirables.

Les antihistaminiques H1 peuvent ainsi présenter les effets secondaires suivants :

  • sédation,
  • troubles digestifs comme des vomissements ou des diarrhées,
  • abattement ou au contraire excitation,
  • troubles de la coordination des mouvements (ataxie),

Ces effets secondaires étaient plus fréquents avec les antihistaminiques de première génération. Les médicaments mis au point plus récemment présentent généralement moins d’effets secondaires et sont aujourd’hui plus largement prescrits par les vétérinaires.

Les antihistaminiques H2 peuvent quant à eux provoquer des diarrhées, des douleurs musculaires ou de la fatigue.




5d0c6b7939b2d5c01584584bdbb01248++++++