Les anxiolytiques pour chien

Les anxiolytiques pour chien
© Pixabay

Qu’est-ce qu’un anxiolytique ? Pour quoi est-il utilisé chez le chien ? Quels sont ses effets secondaires et ses précautions d’utilisation ? Existe-t-il des alternatives naturelles ?

A quoi servent les anxiolytiques chez le chien ?

Un anxiolytique est un médicament psychotrope (qui agit sur l'état du système nerveux central) ayant pour effet de diminuer l’anxiété.

Un vétérinaire peut en prescrire pour diminuer la souffrance psychique d’un chien atteint de troubles du comportement liés à un état anxieux et qui sont susceptibles de mettre sa santé et son bien-être en péril.

Notez bien !

Un anxiolytique ne suffit jamais à lui seul à solutionner un trouble comportemental du chien. Le traitement de ce trouble doit également reposer sur une thérapie comportementale, prescrite par un vétérinaire comportementaliste et/ou un éducateur-comportementaliste canin professionnel, et que le traitement anxiolytique permettra par ailleurs de faciliter.

Les différents types d’anxiolytiques pour chien

Les vétérinaires peuvent choisir de prescrire des anxiolytiques vétérinaires, qui possèdent une Autorisation de Mise sur le Marché pour le chien, ou des anxiolytiques prescrits en médecine humaine lorsque l’équivalent vétérinaire n’existe pas.

Les anxiolytiques vétérinaires pour chien

Il existe trois sortes de médicaments anxiolytiques vétérinaires pour chien dont les principes actifs sont :

  • la clomipramine. Les troubles anxieux peuvent être liés à des perturbations fonctionnelles qui surviennent sur les systèmes de neurotransmetteurs noradrénergique et sérotoninergiques. En diminuant le recaptage présynaptique de la noradrénaline et en facilitant la transmission synaptique de la sérotonine, les médicaments qui contiennent la clomipramine comme principe actif ont donc pour effet de traiter l’anxiété en régulant la quantité de ces deux neurotransmetteurs qui interviennent dans le fonctionnement des neurones. Ils ont un effet sédatif qui peut entraîner une somnolence, plutôt recherchée chez les chiens qui dorment mal.
  • la séléginine est une molécule de la classe des amphétamines qui agit en augmentant la dopamine, la noradrénaline et la dopamine. Les médicaments basés sur ce principe actif sont surtout utilisés chez les chiens très inhibés.
  • La fluoxétine. Cette molécule a pour effet de stimuler le système sérotoninergique. Les médicaments qui contiennent ce principe actif sont surtout utilisés chez les chiens qui présentent des déficits d’auto-contrôles à l’origine d’hyperactivité, de malpropretés, d’agressivité ou de destructions.

Tous ces médicaments possèdent également des effets antidépresseurs.

Les anxiolytiques humains

Au besoin, les vétérinaires peuvent également venir « piocher » dans la liste des médicaments formulés pour les êtres humains pour le traitement de l’anxiété d’un chien. Ainsi, il peut avoir recours à :

  • des antidépresseurs contenant de la fluvoxamine ou de la miansérine,
  • des anxiolytiques non benzodiazépiniques.

Attention !

Qu’il soit à usage vétérinaire ou formulé initialement pour les êtres humains, un médicament anxiolytique ne doit être administré à un chien que sur prescription vétérinaire, jamais en automédication. 

Ne réutilisez jamais un anxiolytique qui aurait été prescrit à votre chien par le passé. Même si votre chien présente des symptômes similaires à son affection passée, il se pourrait bien que cette fois, la cause de son mal soit différente.

Anxiolytiques pour chien : effets secondaires et précautions d’emploi

Selon le type de médicament utilisé, les effets secondaires suivants sont susceptibles de se manifester chez l’animal :

  • diminution de l’émission des urines,
  • constipation,
  • hypersalivation,
  • somnolence,
  • modification de l’appétit,
  • augmentation de l’agressivité du chien par un effet désinhibiteur du médicament.

Lors de l’arrêt du traitement, les anxiolytiques nécessitent de respecter une phase de sevrage pendant laquelle les doses de médicaments administrés au chien seront diminuées très progressivement.

Les « anxiolytiques » naturels pour chien

Il existe également certains produits naturels apaisants qui ont pour effet de diminuer l’anxiété chez le chien parmi :

  • les élixirs floraux de Bach,
  • les diffuseurs ou les colliers renfermant des phéromones apaisantes,
  • les compléments alimentaires à base de fragments de protéines de lait,
  • les plantes à action sédative et/ou anxiolytique telles que l’aubépine, la mélisse, la passiflore, le griffonia, la valériane, l’eschscholtzia ou bien encore le millepertuis. Demandez toujours conseil à un vétérinaire spécialisé avant de les utiliser chez votre chien.
  • les remèdes homéopathiques tels que Chamomilla, Gelsemium ou Lachesis.

Ces produits naturels sont-ils vraiment des « anxiolytiques » ?

Bien qu’ils aient un effet sur l’anxiété du chien, on ne peut pas les qualifier de produits « anxiolytiques » car ce terme est juridiquement réservé aux médicaments.
Ces produits présentent les avantages d’être disponibles sans ordonnance et, à l’exception des plantes, d’être dépourvus de contre-indications et d’effets secondaires.




70aca1a0f286ef046348a46c20d53300NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN