Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce nouveau sport canin en passe de devenir très populaire.

Et pour cause, le treibball est un sport canin qui nécessite une grande précision de la part du chien, autant physique que mentale mais qui n’est pas très « physique » pour le maître et qui peut donc se pratiquer facilement.

Qu’est-ce que le Treibball ?

Le Treibball est un sport canin d’origine allemande, et qui a été inventé par l’Hollandais Jan Nijboer. Le but de ce sport est de commander son chien à distance pour qu’il ramène de grosses balles de gymnastique dans des buts.

Le Treibball est une parfaite alternative pour tous les chiens de berger qui n’ont malheureusement pas ou peu l’occasion d’exercer leurs compétences sur un troupeau. En effet, l’objectif de départ du Treibball était d’épanouir les chiens de troupeau qui n’avait pas la possibilité de travailler.

Pour pratiquer le Treibball, pas besoin d’un troupeau de bêtes mais d’un troupeau de ballons : ce qui est, vous en conviendrez, bien moins contraignant que des moutons, des vaches ou des oies au quotidien.

Quels sont les avantages à pratiquer le Treibball ?

Pratiquer le Treibball a de nombreux avantages, comme toutes les pratiques de sports canins de manière générale :

  • Renforcement de la relation entre le maître et son chien.
  • Réponse aux instincts naturels de rassemblement et de conduite à distance de certaines races de berger.
  • Stimulations physiques et mentales du chien.
  • Renforcement de l’obéissance et de la coopération du chien.
  • Développement de la précision du chien dans l’exécution des commandes de son maître.
  • Activité ouverte à tous.

Quel duo maître/chien peut pratiquer le Treibball ?

Justement, là est l’avantage principal de cette activité : tous les chiens et surtout tous les maîtres peuvent pratiquer le Treibball !

Votre chien est trop fatigué/vieux pour continuer l’agility ? Mettez-vous au Treibball ! Courir 10 km avec votre chien, en grande demande de dépense, trois fois par semaine : ça ne  vous branche pas vraiment  ? Le Treibball est fait pour vous !

En clair, le Treibball n’est pas un « sport » pour tous ! En effet, le chien court, apporte et est stimulé mentalement, certes … Mais le maître quant à lui n’est pas beaucoup sollicité !

En effet, nous en parlerons plus en détails ultérieurement mais concrètement le maître doit rester dans ses buts, face à son chien et aux balles et a pour principale mission de guider son toutou : on a vu pire en termes de dépense physique.

Ainsi, tous les duos maîtres/chiens un peu âgés ou avec quelques « handicaps » physiques pourront se mettre à cette discipline pour toujours renforcer leur relation et pratiquer une activité loisir ou de compétition.

Le Treibball en concours : quelles sont les règles ?

Parlons-en de la compétition justement. Le Treibball, ce sport canin, n’est pas véritablement reconnu du fait de son jeune âge… Mais il existe tout de même un règlement à respecter lors des compétitions. Car oui, il existe des compétitions, il y en a peu, mais lorsqu’il y en a : elles sont énormément fréquentées car ce sport a tout d’un grand sport canin et sa popularité ne serait tarder.

Tout d’abord, même si tous les chiens sont acceptés, ils seront tout de même répartis dans 4 catégories différentes :

  • Catégorie 1 : tous les chiens de berger/bouvier, croisés ou non de plus de 40 cm au garrot.
  • Catégorie 2 : tous les chiens de berger/bouvier, croisés ou non de moins de 40 cm au garrot.
  • Catégorie 3 : tous les chiens de races différentes de celles des berger/bouvier de plus de 40 cm au garrot.
  • Catégorie 4 : tous les chiens de races différentes de celles des berger/bouvier de moins de 40 cm au garrot.

Ensuite, il y aura plusieurs difficultés selon le niveau du chien et de son conducteur :

  • Classe A : 3 ballons et 5 mètres de distance entre le chien et son maître.
  • Classe B : 6 ballons et 8 mètres de distance entre le chien et son maître.
  • Classe C : 8 ballons et 12 mètres de distance entre le chien et son maître.
  • Classe D : 8 ballons et 15 mètres de distance entre le chien et son maître.

Concernant le matériel utilisé et l’environnement : il vous faudra bien entendu des balles de gymnastique, des buts espacés de 3 mètres. Le terrain devra être plat et d’environ 15m de largeur sur 30m de longueur.

Concernant le placement du conducteur (le maître), il ne doit pas sortir de ses buts. Il pourra toutefois s’écarter de ses buts mais devra toujours toucher d’une main son but.

Ensuite, le chien doit « tout simplement » ramener les balles dans les buts, une par une. Ce qui revient à ce que le chien ramène les balles à son maître (puisque le maître est dans les buts). Cela permet donc de renforcer la collaboration et la coopération d’un chien et son maître.

Attention toutefois, il y a quelques situations pouvant amener à l’élimination du duo maître/chien lors d’une compétition :

  • Si le chien mord ou perce une balle.
  • Si le conducteur cri ou met la pression sur son chien à plusieurs reprises.
  • Si le conducteur sort de ses buts (il aura toutefois un avertissement avant la sanction).
  • Si le ballon sort du terrain.

Que doit savoir faire le chien pour pratiquer le Treibball ?

Enfin, pour pratiquer le Treibball votre chien devra ou plutôt VOUS devrez savoir :

  • envoyer votre chien derrière une ou plusieurs balles,
  • envoyer votre chien à gauche ou à droite,
  • commander à distance votre chien,
  • demander à votre chien de pousser une balle vers vous,
  • demander à votre chien de se stopper derrière une balle,

Pour la pratique, je vous recommande vivement de participer à des stages initiatiques de Treibball pour apprendre concrètement à votre chien à réussir tous les exercices exposés ci-dessus.

Mais qu’on se le dise, tous les chiens de berger sauront très rapidement répondre à vos attentes et collaborer avec vous car ils ont, pour beaucoup d’entre eux, ça dans le sang !



Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)