Lorsque l’on achète ou que l’on adopte un animal, c’est pour la vie.

 

Selon sa race, certaines maladies peuvent apparaitre, il faut en être conscient. S’il y a aussi des frais auxquels on s’apprête naturellement à faire face : nourriture, vaccins, puçage, jouets…il en est d’autres, auxquels on ne préfère pas penser. Ceux-ci peuvent revenir très chers.

Une assurance santé chat, chien, NAC est à prendre en considération pour palier toute éventualité : maladie, accident entre autres. L’assurance décès est aussi une option à étudier.

Qu’est-ce que l’assurance pour animaux ?

L’assurance pour animaux est l’équivalent de la sécurité sociale pour leurs maîtres. Tout au long de sa vie, l’animal devra aller en consultation chez un vétérinaire, au moins pour les vaccins et les rappels. A cela s’ajoute la stérilisation, le puçage, les maladies éventuelles et petits accidents de la vie quotidienne. Quelquefois ça peut être plus grave, et l’animal doit être hospitalisé en clinique vétérinaire, pour un ou plusieurs jours. Il y a alors les frais d’analyses sanguines, les radios, le traitement, voire l’opération et la pension.

La facture peut très vite monter et mettre le propriétaire de l’animal dans l’embarras. Si l’on a plusieurs animaux, ça peut vite devenir invivable et certains maîtres pourront se trouver dans l’obligation de se séparer de l’animal…faute de moyens !

Pour résumer simplement et pour mieux comprendre le fonctionnement des assurances animalières, il est possible en fait de souscrire une assurance santé-accidents qui remboursera les frais avancés pour la consultation, les soins, les frais de prévention ou encore l’hospitalisation de votre animal de compagnie. Plusieurs contrats d’assurances sont proposés, au moins 3 par organisme : formule de base, formule confort et une, intermédiaire. Certaines assurances affinent le choix en rajoutant 1 ou 2 formules.

Selon le niveau de protection contracté, l’assurance est équivalente à la sécurité sociale uniquement ou avec mutuelle comprise. Les remboursements peuvent effectivement aller jusqu’à 100 % des frais engagés.

Comment fonctionne-t-elle ?

A chaque consultation, une facture est remise au maitre de l’animal, elle doit être expédiée à l’assurance qui remboursera le montant selon la formule choisie.

En cas d’hospitalisation, pour cause de maladie ou suite à un accident et selon le niveau de protection souscrit, le montant du remboursement peut aller jusqu’à 2500 € que ce soit pour un chat ou pour un chien. L’assurance traite les feuilles de soin très rapidement après réception, il faut compter environ 48h. On peut les envoyer par e-mail ou par courrier.

Certains contrats d’assurance prennent en charge la stérilisation et la vaccination, un budget non négligeable qui mérite que l’on réfléchisse à la formule à choisir.

Une garantie assistance est ajoutée, sans cotisation supplémentaire, dans la plupart des contrats. Elle apporte plusieurs aides qui facilitent la vie, comme, la prise en charge de l’animal au domicile ou à l’extérieur si le maitre est hospitalisé, le transport d’une personne pour venir s’en occuper, une aide psychologique si l’animal venait à mourir…

Le montant des cotisations varie selon le type de l’animal (chat, chien…) sa race, son âge, son mode de vie ainsi que le niveau de protection choisi. Bien que l’on puisse changer la formule du contrat quand on le désire, il est nécessaire de bien étudier chacune d’entre elles et de comparer les avantages et tarifs de plusieurs assurances. Attention, quelquefois, certains contrats se ressemblent et ne sont pas au même prix, il faut bien vérifier ce dont on a besoin.

Les prix moyens par gamme (cotisation moyenne):

  • Entrée de gamme : 11 € pour un chat et 17 € pour un chien.
  • Moyenne gamme : 29 € pour un chat et 34 € pour un chien.
  • Haut de gamme : 41 € pour un chat et 54 € pour un chien.

Ces tarifs sont des prix indicatifs parmi les principaux assureurs pour animaux.

Le décès de l’animal est-il pris en charge par la mutuelle pour animaux ?

Il existe une option appelée assurance décès ou encore garantie décès. Elle consiste en une indemnisation après la constatation de la mort de l’animal par le vétérinaire. La somme dont le montant est variable chez chaque assureur, est versée sur le compte très rapidement.

La cotisation est la plupart du temps, à tarif unique et identique pour les chiens et les chats. Elle s’ajoute à la formule santé si le maitre en a contracté une.

Que couvre la garantie décès ?

Elle permet de faire face aux frais d’incinération si le maitre opte pour cette solution, ou l’adoption d’un autre animal, s’il veut rapidement le remplacer. Aucune preuve d’utilisation de cette indemnisation ne sera demandée, le maitre est libre de faire ce qu’il veut de cet argent.

En ce qui concerne les exclusions de cette garantie, l’assurance décès ne s’appliquera pas si :

  • le décès est lié à des mauvais traitements de la part du maître,
  • l’animal a été euthanasié pour des raisons non médicales,
  • votre animal décède durant le délai de carence,
  • si votre animal est mort à la suite de l’organisation de combats.