Assurance animaux et vaccins : le fonctionnement

En France, la loi n’oblige pas à vacciner son chien ou son chat à l’exception notable des chiens de catégorie 1 et 2 qui doivent l’être contre la rage.

Néanmoins si vous souhaitez protéger au mieux vos animaux contre certaines maladies ou les emmener en voyage, vous avez tout intérêt à leur offrir une couverture vaccinale maximale. L'assurance santé de votre animal vous sera-t-elle utile ? Quelques explications.

Les vaccins qu'il faut absolument faire

Tout comme pour l'homme, la vaccination reste le meilleur moyen de protéger les animaux de compagnie. Face à certains microbes particulièrement virulents, les vétérinaires sont unanimes à recommander la vaccination qui demeure le seul moyen efficace de contrer des maladies graves voire mortelles. La vaccination d'un chien ou d'un chat sera adaptée au cas par cas selon son mode de vie. Un chien ou un chat qui vit en appartement et qui sort très peu n'est pas exposé aux mêmes risques que celui qui vit dehors ! Parce que le niveau de risque d'une pathologie varie d'une région à l'autre, votre lieu de vie est tout aussi déterminant. Abordez le sujet avec le vétérinaire qui va suivre votre nouveau compagnon. Il saura à même de vous conseiller et de définir les priorités selon la prévalence des maladies dans votre région.

Les 9 vaccins à envisager pour votre chien

  • la rage,
  • la maladie de Carré,
  • la toux du chenil,
  • la parvovirose,
  • la leptospirose,
  • la piroplasmose,
  • la maladie de Lyme,
  • l'hépatite de Rubarth,
  • la leishmaniose.

Les 5 vaccins à envisager pour votre chat

  • la rage,
  • le coryza,
  • la leucose,
  • la chlamydiose,
  • le typhus des chats.

Comment vacciner son animal de compagnie et pour quel coût ?

En règle générale, il convient de présenter votre chiot ou votre chaton à son vétérinaire dès ses deux mois. Celui-ci pourra procéder à la primovaccination qui sera suivi d'une piqure de rappel. Les vaccins sont ensuite renouvelés tous les ans afin de conserver la protection initiale. Il vous faudra compter entre 45 et 95 € par vaccin. Un coût non négligeable mais sans commune mesure avec les dépenses et les soucis auxquels vous vous exposez en cas de contraction d'une maladie qui aurait pu être évitée. Un proverbe à prendre au pied de la lettre : "il vaut mieux prévenir que guérir" !

L'assurance santé animale et la vaccination

Il faut savoir que votre assurance santé animale ne remboursera pas les frais vétérinaires de votre chien ou de votre chat s'il contracte une maladie qui aurait pu être évitée par la vaccination. Il est donc capital de procéder à tous les vaccins initiaux recommandés par votre vétérinaire puis de penser à leurs rappels.

La prise en charge au titre de vos garanties

Peu de mutuelles santé pour animaux prennent en charge la vaccination en tant que telle. La couverture s'applique en effet aux frais vétérinaires liés à une pathologie couverte ou un accident voire une chirurgie intervenant après la période de carence. Néanmoins lorsque vous faîtes vacciner votre chien ou votre chat, le vétérinaire vous facture le vaccin, le matériel d'injection et la consultation. Cette dernière rentre elle évidement dans la garantie souscrite. Vous serez donc remboursé de celle-ci sur la base du pourcentage que vous accorde votre assureur (de 50 à 100% selon la formule souscrite).

Le forfait vaccination ou forfait prévention

De plus en plus d'assureurs proposent un forfait vaccination ou forfait prévention. Ce forfait aide le maître assuré à financer les frais vétérinaires non inclus dans la couverture de l’assurance santé de son chat ou de son chien. Ce forfait vaccination ou prévention représente en général une somme de 20 à 150 € selon les compagnies d'assurance et la formule souscrite qui se renouvelle tous les ans. Un pécule dont vous pouvez disposer à votre guise pour financer un vaccin par exemple mais aussi l'achat de produits antiparasitaires ou de produits utiles au bien être de votre petit compagnon.

Bon à savoir : de nombreuses assurances santé pour animaux mettent à la disposition de leurs souscripteurs un numéro de téléphone pour renseigner au mieux ces derniers en matière de santé animale. En cas de doute sur l'opportunité d'une vaccination, n'hésitez pas à un joindre un conseiller qui saura vous éclairer.

Les assurances santé pour animaux ne sont donc pas totalement inactives en matière de couverture vaccinale. Si elles ne peuvent pas assurer une prise en charge des nombreux vaccins nécessaires à la santé de l'animal, la prise en charge des autres frais de santé facilite leur financement par le maître souscripteur. Les vétérinaires constatent en effet que les maîtres qui ont assuré leur chien, leur chat ou leur lapin sont plus enclins à les vacciner complètement. Libérer du poids des autres frais de santé, ils sont moins regardant à la dépense! Une bonne nouvelle pour nos compagnons à 4 pattes qui sont de mieux en mieux couverts.




03bb3c10a72fa6834d12723160542923^^^^^^^^^^^