assurance chat

Bébé chaton, British Shorthair, Grand chat Sacré de Birmanie , Maine Coon ou même chat de gouttière…votre chat a besoin d’être protégé comme tous les autres animaux faisant partie de la famille. Pour veiller sur votre petit félin et économiser sur l’ensemble de vos frais vétérinaires, une assurance chat prend en charge vos dépenses les plus courantes : stérilisation, vaccins, médicaments, anti-parasitaires (puces, tiques)… mais également les frais chirurgicaux liés à un accident ou une maladie grave.

Vous n’êtes pas forcément convaincu(e) de la véritable utilité d’une mutuelle santé pour votre chat. Il est bien légitime que vous vous posiez des questions. Nous les passons en revue pour tenter d’y répondre.

Une mutuelle chat, combien ça coûte ?

Avoir un chat va forcément vous obliger à lui consacrer un petit budget. Il faut lui aménager un endroit confortable bien à lui : coussin ou petit matelas… Il a besoin d’une litière propre, fréquemment changée, de croquettes et/ou de pâtées pour chat, de jeux, de petites gamelles et d’un récipient pour l’eau fraîche… Tout ceci engendre des frais pour chaque propriétaire, même s’ils sont peu élevés. Bien évidemment, tout le monde n’envisage pas d’y consacrer plus d’argent. Mais est-ce un bon calcul ?

S’ils réfléchissent autant avant de contracter une mutuelle chat, c’est que les propriétaires d’animaux de compagnie sont freinés par le tarif d’une assurance santé. Bien souvent, les propriétaires de chats pensent que le montant de la mutuelle santé pour leur animal va leur coûter au final plus cher que les frais de vétérinaire à proprement parler.

Même si les assurances pour chats sont devenues plus courantes qu’auparavant, les gens s’en méfient parce qu’elles sont parfois considérées comme un élément de luxe, qui peut leur sembler un peu ridicule, voire superflu, ou tout simplement bien trop élevé. Ils craignent alors de payer plus en mensualités d’assurance qu’en frais de santé réels. Mais en réalité, il faut savoir que ces mutuelles fonctionnent sur le même principe que nos mutuelles santé. Selon les formules, elles prennent en charge les frais médicaux dus aux maladies mais aussi les frais vétérinaires qui pourraient être dus à des accidents ! Certaines formules prévoient même une prise en charge des frais de prévention comme les vaccins ou les traitements antiparasitaires. La bonne question à se poser est la suivante : préférez-vous payer chaque mois une assurance santé aux alentours de 10€ par mois ou devoir faire face tout à coup à des frais que vous n’aviez pas envisagés ?

Alors, c’est vrai : tant que votre chat est jeune et en bonne santé, les frais de santé devraient être raisonnables mais devront comprendre tout de même des frais d’identification, d’une éventuelle stérilisation, des vaccins, des visites de routine chez le vétérinaire, des comprimés ou des pipettes anti-puces et anti-tiques… sans compter des frais liés à un accident d’un jeune chat intrépide.

Comme pour les humains, c’est ensuite lorsque le chat prend de l’âge que les risques de maladie peuvent commencer à peser sur le budget des propriétaires. En cas de maladie grave, les soins de santé, quel que soit l’animal d’ailleurs, sont très élevés : radiographies, scanners, analyses en laboratoires, actes chirurgicaux, médicaments, frais de garde à la clinique vétérinaire, frais de transport… Mais, si votre animal n’a pas été assuré suffisamment jeune, il ne sera plus possible de le faire car les assurances animaux comportent des âges limites de souscription ! Pensez-y ! Ce n’est donc pas toujours un bon calcul de raisonner à court terme. Une assurance chat permet d’anticiper et d’économiser sur le long terme.

Quels sont les délais de remboursement d’une assurance pour chat ?

Les délais de remboursement varient selon les compagnies d’assurance. Certaines s’engagent à vous rembourser les frais de santé engagés pour votre chat dans les quelques jours qui suivent la réception de la demande de remboursement. En règle générale, ce délai n’excède jamais les 15 jours.

Que signifient les termes franchise et plafond de remboursement ?

La franchise, c’est la partie non remboursée par la compagnie d’assurance à la suite d’une maladie ou d’un accident survenu sur votre chat. Selon les formules d’assurances chats et les compagnies, cette franchise est soit un montant qui est retenu pour chaque acte médical, soit un montant annuel, trimestriel voire mensuel déduit de votre premier remboursement sur la période concernée. Elle s’applique généralement aux actes vétérinaires ainsi qu’aux frais de pharmacie. Concernant les soins dits “de prévention” (vaccins, vermifuge, stérilisation), ils ne sont en règle générale pas concernés par la franchise annuelle et sont remboursés dans le cadre d’un forfait. Le montant de la franchise et ses modalités d’application sont des éléments à prendre en compte et à bien étudier lors du choix d’une assurance santé pour votre chat.

Le plafond annuel de remboursement, c’est la somme au-delà de laquelle vous ne serez plus remboursé des frais de santé de votre chat. Il n’est pas fréquent de le dépasser ; la limite annuelle de remboursement varie entre 900 € et 3000 €, mais c’est variable en fonction des formules. Il peut également exister un plafond fixé pour les actes médicaux en lien avec une pathologie particulière du chat. Ce plafond est alors appliqué sur toute la durée de souscription du contrat et non plus de façon annuelle.

Certains assureurs proposent parfois des prises en charge appelées “forfaits prévention” qui prennent la forme de chèques annuels ; leur montant oscille entre 25 et 180 €. Ils peuvent être utilisables pour les puces électroniques, les vaccins, la chirurgie en rapport avec la stérilisation et ne rentrent pas dans le cadre d’un autre remboursement, puisque non liés à un accident ou une maladie.

Il est assez fréquent que les formules les moins onéreuses de mutuelle pour chat ne couvrent en réalité que les frais médicaux ou chirurgicaux consécutif à un accident ou à une maladie. Pensez à bien consulter la grille des garanties avant de faire votre choix.

Qu’est-ce que le délai d’attente ou de carence d’une mutuelle pour chat ?

C’est le délai qui court entre le jour de la signature du contrat et le moment où les garanties deviennent effectives. En principe, le délai de carence pour les accidents est plus court que pour les maladies car les accidents sont, par nature, imprévisibles alors qu’un propriétaire de chat peut connaître l’existence d’une maladie chez son animal avant de souscrire un contrat. Là aussi, les délais de carence varient d’un assureur à l’autre.

A propos des conditions de souscription d’une assurance chat

Votre chat, pour être couvert par une assurance chat, devra répondre à quelques critères. L’assureur, pour vous proposer un contrat, est en droit de vous demander l’âge de votre chat, sa race, son poids, son numéro d’identification ainsi que ses antécédents familiaux et médicaux. Il devra, dans la plupart des cas, être âgé d’u moins trois mois pour pouvoir être protégé par une mutuelle santé. Ces conditions de souscription sont relativement constantes d’un contrat à un autre et d’un assureur à l’autre. Il existe également des âges limite de souscription pour les chats âgés.
Si certaines races de chiens (1ère et 2ème catégories) sont parfois exclues des mutuelles santé, sachez que ce n’est pas le cas pour les chats.