Assurance chien pour berger allemand

Le Berger allemand est d’une robustesse à toute épreuve. C’est un chien de travail très courageux au comportement exemplaire, dont la renommée mondiale est unanime.

Doté d’une grande intelligence, serviable, patient, il peut – une fois éduqué –  être chien policier, chien d’avalanche ou chien d’aveugle. Joueur, fidèle et affectueux, c’est aussi tout simplement un chien de compagnie parfait qui adore les enfants. Il est capable de défendre instinctivement son maître et son territoire. Il éprouve une certaine méfiance envers ce qu’il ne connaît pas, mais il s’habitue vite aux personnes et aux nouveaux environnements. Toutefois, sur le plan santé, ce chien de grande taille est particulièrement exposé à certaines maladies immunitaires. Souscrire une assurance santé Berger Allemand est donc indispensable pour lui garantir un suivi et des soins vétérinaires à moindre coût.

Berger allemand et maladies immunitaires

Le Berger allemand présente une prédisposition à certaines maladies immunitaires. Cela s’explique par le fait que cette race de chien est fréquemment touchée par une déficience en Immunoglobulines A. Il s’agit d’une protéine qui permet aux muqueuses de protéger les organes contre les agents pathogènes comme les bactéries, les virus et bien d’autres. Cette déficience en Immunoglobulines A étant à l’origine de quelques pathologies sérieuses, il est fondamental de choisir très tôt un vétérinaire pour son chien afin de le faire suivre tout au long de sa vie. Grâce à l’assurance santé Berger allemand, ce suivi vétérinaire est possible même pour les budgets serrés, les dépenses engagées par le maître du chien étant remboursées.

Berger allemand et dysplasie de la hanche et du coude

Génétiquement exposé à la dysplasie de la hanche – mais aussi à la dysplasie du coude – le Berger allemand ne déroge pas à la règle qui concerne les chiens de grande race dont la croissance est rapide. Douloureuse et invalidante, la dysplasie désigne différentes affections articulaires. La maladie est déjà bien installée lorsqu’apparaissent les premiers symptômes comme une boiterie, une hyperlaxité de l’articulation atteinte, puis par la suite une atrophie des muscles du membre douloureux. Les manifestations de la dysplasie ne font que s’amplifier avec l’âge.

Tout propriétaire d’un Berger allemand devrait faire rechercher ce type d’affection au plus tôt pour éviter d’une part de faire se reproduire son chien et limiter du même coup les risques de transmission à la descendance. D’autre part, détecter la dysplasie de façon précoce, permet au chien d’être suivi régulièrement par un vétérinaire, de bénéficier d’un traitement adéquat, voire d’être pris en charge par un kinésithérapeute. Opter pour une formule haut de gamme permet de limiter considérablement les dépenses vétérinaires.

Fistules anales du Berger allemand

Ce problème de santé est dû à un dysfonctionnement du système immunitaire du chien. Les fistules anales touchent assez fréquemment le Berger allemand. Un traitement médicamenteux s’impose, et dans les cas les plus sérieux, le chien doit faire l’objet d’une intervention chirurgicale. Cet acte coûte cher. Si le maître n’a pas pris la précaution d’assurer son chien auprès d’une mutuelle santé animalière, les dépenses occasionnées en cas de fistules anales peuvent peser bien lourd dans le budget.

Ostéosarcome : risque d’amputation du chien

Le Berger allemand est un chien plus concerné que d’autres par l’ostéosarcome. Il s’agit d’une tumeur osseuse. Au début, le chien boîte puis la maladie devient plus sévère. L’état de santé général du chien se détériore. Pour confirmer ou infirmer le diagnostic de l’ostéosarcome, il est indispensable de faire effectuer un prélèvement (biopsie) puis une étude des tissus biologiques que l’on appelle l’analyse histologique. Pour soulager la douleur, le vétérinaire prescrit des anti-inflammatoires. Lorsque le diagnostic de l’ostéosarcome est confirmé et que la maladie prend de l’ampleur, le chien est amputé et doit suivre des séances de chimiothérapie. Médicaments, analyses, amputation et chimiothérapie coûtent cher. De nombreux maîtres de chien ne peuvent faire face à une telle dépense s’ils n’ont pris la précaution d’assurer leur animal de compagnie dès son plus jeune âge.

Tumeur cancéreuse du Berger allemand : l’hémangiosarcome

L’hémangiosarcome peut toucher différentes races de chien, mais c’est de loin le Berger allemand qui est le plus fréquemment concerné par cette tumeur maligne extrêmement agressive. Il s’agit d’une maladie très grave d’origine inconnue en l’état actuel des connaissances. Elle exige des soins longs et coûteux car elle peut s’attaquer à différents organes de l’animal tels que les os, le foie, les reins, la rate. Lorsque le maître constate une modification de l’état général de son fidèle compagnon, il est déjà trop tard pour enrayer la maladie, le pronostic vital du chien étant engagé. Bien entendu, ce type de sarcome est une urgence vétérinaire qui entraîne des dépenses imprévues et très élevées. Souscrire une assurance santé Berger allemand permet de conduire son chien chez un vétérinaire très régulièrement et au moindre doute. Avec une formule complète, les actes de prévention ainsi qu’un bilan de santé peuvent être partiellement remboursés. C’est indispensable pour permettre à son chien de vieillir plus sereinement. Et lorsqu’arrive le moment de voir mourir son Berger allemand, le maître peut aussi se faire rembourser les dépenses liées à l’euthanasie de son chien et à son inhumation.

Critères de choix de l’assurance  chien de votre berger allemand

Si le montant de la police d’assurance est une notion à prendre en compte, il est plus important encore de choisir un contrat en fonction des garanties qu’il propose. Maladie, accident, urgences, médicaments, hospitalisation, médecines douces, prévention : rien ne doit être négligé lorsque l’on veut offrir à son chien la meilleure couverture santé qui soit. Le taux de remboursement est lui aussi fondamental. Les compagnies de mutuelle chiens remboursent entre 50 et 100 % des dépenses engagées dans la limite du plafond annuel qui lui aussi est variable en fonction de la formule choisie. Il en est de même pour le forfait prévention permettant de couvrir en partie l’identification par la pose d’une puce électronique, la stérilisation, les vaccins, les vermifuges, le bilan de santé et bien d’autres actes vétérinaires et/ou produits de santé. Avant de se décider, le propriétaire du chien a tout intérêt à utiliser un comparateur d’assurances Berger allemand. Il se verra proposer différents contrats parfaitement adaptés au besoin de son chien. Plusieurs devis peuvent être demandés, gratuitement et sans engagement, afin de comparer les offres tranquillement. Il est vivement recommandé d’assurer son Berger allemand dès l’âge de 2 mois.

Vous aimerez lire également:

c8e21a5b81c8b171840c76bb207b40ccQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ